SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Masters of Speed

Objectif 50 noeuds aux Stes Maries de la Mer

Björn Dunkerbeck vient défier Finian Maynard pour un nouveau record du monde

mercredi 26 octobre 2005Redaction SSS [Source RP]

A partir d’aujourd’hui et jusqu’au 20 décembre 2005, les maîtres de la vitesse en planche à voile, détenteurs du record du Monde de vitesse absolu à la voile sur 500 mètres, avec un run enregistré à 48,71 nœuds soit 91 km/h effectué au printemps sur les 500 mètres du Canal des Saintes-Maries de la Mer, passent à la vitesse supérieure. Björn Dunkerbeck, multiple Champion du Monde de planche à voile a en effet accepté de venir glisser sur le « cana ». Objectif avoué : les 50 nœuds !!

Pour la génération des années 80 passionnée de planche à voile, Björn Dunkerbeck est avec Robby Naish une véritable légende de la planche à voile. Celui-ci, après de nombreuses tentatives à Port Saint-Louis en 2004, a donc décidé de venir faire glisser son flotteur sur le magnifique canal des Saintes-Maries de la Mer en Camargue. Il devra faire face à Finian Maynard, actuel homme le plus rapide à la voile de la planète sur 500 mètres. Ces deux hommes sortent d’une saison de haut niveau et sont aujourd’hui les riders les plus rapides sur une courte distance. Finian Maynard a battu, la semaine dernière, le record du Monde sur 1 milles avec un run à 39,97 nœuds à Walvis Bay en Namibie. Björn arrache, cette année un nouveau titre mondial en vitesse. Il est le windsurfer le plus titré de tous les temps avec 35 titres mondiaux. L’émulation interne risque de faire des ravages ! Björn va-t-il repousser Finian dans ses retranchements ? De nombreux observateurs retiennent leurs souffles pour ce duel de vitesse au sommet.

Il ne faut pas non plus oublier le reste de la bande. Pascal Maka, l’organisateur des Masters of Speed attend, en effet, un passage du meilleur véliplanchiste français Antoine Albeau. David Garrel, recordman français avec un run à 45,51 nœuds sera aussi de la partie, ainsi que les nombreux chasseurs de records nationaux que sont l’Anglais David White, l’Italien Francesco d’Urso ou encore Massimo Masserini. Côté féminin, Alliso Shreeve, Championne du Monde de Race en 2004 compte bien faire tomber le record de Karin Yaggi (41,25 nœuds). La française Valérie Ghibaudo, deuxième au championnat du Monde de vitesse attend, quant à elle, la réponse d’un partenaire pour venir ou pas sur le canal.

Les rives du canal sont presque prêtes, les chronos au garde à vous, les Saintes-Maries de la Mer espèrent ouvrir à nouveau le livre d’histoire des records du Monde de vitesse à la voile fermé le 10 avril dernier.

- Pascal Maka, organisateur, coordinateur : « Cette nouvelle session des Masters of Speed va être trépidante. La venue de Björn Dunkerbeck va ajouter du piment et de la compétition. La barre mythique des 50 nœuds est à notre portée. Tous les riders sont prêts pour de nouveaux records de vitesse à la voile. Je crois beaucoup en David Garrel, le recordman de France de vitesse en planche à voile. Nous avons jusqu’au 20 décembre pour réaliser de belles choses ».

- Christophe Simian, chronométreur et préparateur du canal : « Le canal est en cours de préparation. Nous avons encore un peu de temps car les conditions météos dans les jours qui viennent ne seront pas en complète adéquation avec nos records (Sud Est Force 5). Nous sommes en train de refaire les berges. En 6 mois de temps, le canal s’est détérioré. Nous voulons que l’eau monte assez haut. C’est du travail... »

- Roger Zimmermann, directeur de la station des Saintes-Maries de la Mer : « Nous sommes très heureux d’accueillir à nouveau les riders sur notre canal. Cette année, nous allons assister au combat des chefs avec la venue de Björn Dunkerbeck. Les Masters of Speed, c’est une façon pour les Saintes-Maries de la Mer de faire connaître autrement la commune que par les oiseaux ou les chevaux. Nous mettons à disposition de l’équipe le canal et toute la logistique (chronométrage, main d’œuvre pour la préparation du canal...) ».

- Finian Maynard : « Après mon record du Monde sur 1 milles la semaine dernière, je suis vraiment excité à l’idée de revenir naviguer sur le canal. J’ai bien progressé depuis avril. Mon matériel est au top. Vivement les bonnes conditions pour pourquoi pas aller au dessus des 50 nœuds ! ».


A noter : dans le même temps Macquarie Innovation, voilier conçu par l’équipe qui avait réalisé « Yellow Pages », détenteur du record du Monde de vitesse à la voile pendant plus de 11 ans avec un run chronométré à 46,52 noeuds prendra ces quartiers en Australie à Sandy Point pour essayer de reprendre le record de Finian Maynard. Le match entre les voiliers et les planches à voile est à nouveau lancé !


Voir en ligne : Info Tanguy Blondel / www.mastersofspeed.com


• Les masters of Speed en chiffres

- 48,70 nœuds : le record du Monde de vitesse absolu à la voile réalisé le 10 avril 2005 par Finian Maynard
- 500 mètres : la longueur du canal des Saintes-Maries de la Mer
- 14 : le nombre de titre de Champion du Monde de Windsurf détenu par Bjorn Dunkerberck
- 41,25 nœuds : le record du Monde de vitesse féminin en planche à la voile réalisé par la Suisesse Karin Yaggi le 10 avril
- 46,82 nœuds : le record de Finian à l’Automne 2004, il met fin à l’hégémonie du voilier Yellow Pages
- 1986 : Pascal MAKA est le premier windsurfer à homologuer un nouveau record avec 38,86 nœuds.
- 50 nœuds : l’objectif des Masters of speed en cette fin d’année

• Le palmarès de Finian en 2005

- Record du Monde de vitesse absolu à la voile 48,70 noeuds
- Record du Monde de vitesse sur 1 milles 39,97 nœuds
- Troisième au Championnat du Monde de Slalom à Fuerteventura
- Victoire au Championnat d’Europe de Slalom en Turquie
- Nominé pour les marins de l’année (Rolex ISAF)



A la une