SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#RSX #Windsurf

Charline Picon : "Un mondial est toujours une compétition importante, j’ai envie de bien faire"

jeudi 19 juillet 2018Redaction SSS [Source RP]

Du 30 juillet au 12 août, Aarhus sera le terrain de jeu des voileux ! La deuxième plus grande ville du Danemark sera en effet le théâtre des Championnats du Monde de l’ensemble des séries olympiques. La Championne Olympique de planche à voile RS:X, Charline Picon, a hâte de se confronter à la concurrence et de pouvoir se jauger dans cette compétition, où les premiers quotas pour les Jeux de Tokyo seront attribués.

Après son sacre à Rio en août 2016, Charline Picon s’accorde une pause enchantée pour devenir maman. Et si sa nouvelle vie de famille comble la Royannaise, elle n’en n’a pas pour autant oublié sa soif de navigations, de compétitions et de victoires.

Pour préparer son retour à la compétition, Charline Picon a décidé de repartir de zéro, ou presque : « J’ai repris l’entraînement, dans un premier temps sans Cédric Leroy (son entraîneur), nous l’avions convenu ainsi, il avait d’autres projets ; il voulait voir ma détermination. », se remémore la Championne Olympique. Et sa motivation n’a pas manqué : « Cet hiver, je partais seule sur l’eau dans 6 degrés, je répétais mes gammes, je me revoyais ado, quand j’ai démarré ! J’ai participé sans coach à la Coupe de France à Biscarosse ! », sourit la jeune femme, fière de ce retour aux sources nécessaire.

Maman et sportive de haut niveau

Dans quelques jours, sa fille aura 1 an, comme toutes les ‘working mum’ du monde Charline a dû adapter son planning de navigation et d’entraînement en fonction de son enfant. Une nouvelle organisation Organisation #organisation , qui apporte une autre énergie à la jeune femme : « C’est la première fois que je me suis éloignée d’elle (elle effectuait 2 semaines de stage à Aarhus), la nounou m’envoyait des comptes-rendus de ses journées et des photos : cela donne le sourire après certaines journées éprouvantes physiquement et mentalement. Je sens que je suis différente depuis sa naissance, j’ai un autre rapport aux autres, je me sens plus détendue et en même temps, je sais pourquoi je suis là et quand je suis sur l’eau, je n’ai la tête qu’à cela. Je ne perds pas de temps, mes journées sont millimétrées. Hier soir je suis retournée sur l’eau, à 20 heures, parce qu’on avait un truc à bosser avec Cédric, je n’aurai jamais fait cela avant, comme m’entraîner avec 6 degrés cet hiver, j’y suis allée, sans me poser de questions, car il fallait que je fasse des heures de navigation, pour revenir à mon plus haut niveau. »

Un retour à la compétition remarqué

Au printemps dernier, Charline Picon retrouve son coach, à Hyères. La ville accueille comme chaque année l’étape française de Coupe du Monde. La jeune femme signe un retour remarqué à la compétition internationale : « Je ne m’étais pas fixée d’objectif chiffré, ma 4e place était assez inattendue, c’est très positif. Cette régate nous a aussi permis de voir les axes de travail, et notamment mes départs qui manquaient de puissance musculaire, physique. Avec deux ans d’arrêt, il y a forcément du travail. Et si les points forts restent les mêmes, les points faibles sont toujours présents eux aussi ! ».

Un podium dans le coin de la tête à Aarhus

Les Championnats du Monde d’Aarhus seront le point départ symbolique du début de l’Olympiade pour Charline Picon, déjà Championne du Monde, à Santander en 2014. Toutes les forces en présence de sa série se sont données rendez-vous : « Un mondial est toujours une compétition importante, j’ai envie de bien faire, j’ai dans un coin de la tête le podium. Mais je sais qu’il y a certaines conditions, où je suis plus prête que d’autres et comme on ne peut pas savoir à l’avance à quelle sauce nous allons être mangées, il faudra s’adapter. C’est un plan d’eau compliqué, très instable. Cette régate sera une bonne évaluation, après l’important bloc d’un mois de préparation effectué. »

A deux semaines du début de la compétition, les jours qui arrivent sont importants pour maintenir la forme et récupérer de l’énergie. Rendez-vous dès le 5 août pour les premières manches de RS:X !

- Pour suivre la compétition http://www.sailing.org/events/isafworlds/index.php
- Info presse Marine Marine Marine nationale Carrié / Havas Sports & Entertainment



A la une