Sea, Sail & Surf news

Du grand large à la plage : L’actualité des sports de glisse depuis 2000

Class40 La Boulangère Bio

Amélie Grassi : "C’est vraiment dans l’ADN du projet de faire naviguer des femmes"

mercredi 12 juin 2024Redaction SSS [Source RP]

Après la Transat CIC, la saison se poursuit sur un autre rendez-vous de légende pour Amélie Grassi avec la transat Québec Saint-Malo dont le départ sera donné le 30 juin prochain. Lien entre le nouveau monde et le vieux continent, la Transat Québec Saint-Malo née il y a 40 ans est chargée d’histoire Histoire #histoire et va rassembler une flotte de Class40 Class40 #Class40 impressionnante composée de 26 monocoques.

Pour ce parcours très atypique qui mêle navigation côtière et hauturière, Amélie Grassi a formé un équipage 100% féminin. Entourée de deux expertes de la course au large avec Anne-Claire Le Berre et Marie Riou, Amélie a aussi choisi d’offrir l’opportunité à l’italienne Claudia Conti de réaliser à leurs côtés sa première traversée de l’Atlantique.

«  C’est vraiment dans l’ADN du projet La Boulangère Bio de faire naviguer des femmes. L’idée est d’avoir un équipage compétitif et aussi d’apporter notre pierre au développement du sport au féminin. Marie et Anne-Claire ont déjà toutes les deux transaté sur le bateau. C’était donc un choix à la fois réfléchi et évident. Et puis, compte tenu de la configuration assez exigeante du parcours, nous nous sommes finalement dits que nous pouvions naviguer à quatre. Claudia est une amie précieuse. Elle a beaucoup navigué en voile légère à un bon niveau et fait de la croisière. Mais elle n’a jamais traversé l’Atlantique. L’idée de l’embarquer avec nous nous a toutes enthousiasmé  » explique Amélie Grassi, skipper de La Boulangère Bio.

Amélie a participé à la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 2021 en double avec Marie Riou. Deux ans plus tard, c’est avec Anne-Claire Le Berre qu’elle s’était alignée sur ce même parcours. Elle connait donc parfaitement ces deux équipières qui elles-mêmes ont une bonne maitrise du Class40 Class40 #Class40 La Boulangère Bio. Une expertise clé selon Amélie car chacune peut sans souci être seule sur le pont, optimiser les réglages, gérer les systèmes du bord. Et puis, chacune a une personnalité différente qui contribue finalement à une belle complémentarité à bord de La Boulangère Bio.

«  Anne-Claire est très terre à terre. Elle est ancrée dans les données, domaine dans lequel elle excelle. Marie est beaucoup plus intuitive. C’est impressionnant de naviguer avec elle car elle fonctionne aux sensations. Les deux sont très complémentaires. La voile c’est à la fois un sport à sensation et à la fois un sport où il faut savoir s’appuyer sur des indicateurs précis. J’avais pris énormément de plaisir à naviguer avec l’une et l’autre. Il y a un gros niveau dans la flotte donc je voulais partir avec des filles compétentes  » résume la skipper.

Aucune d’entre elles n’a déjà participé à la Transat Québec Saint-Malo. Ce sera donc une découverte totale. Pour Claudia Conti, la découverte ira bien plus loin que ce parcours.

«  Proposer à Claudia de nous rejoindre a tout de suite emballé Anne-Claire et Marie. Elle n’a pas de réelles compétences en course au large mais Claudia est maman d’un petit garçon de 7 mois et elle souhaite vraiment pouvoir continuer à être aussi une sportive et à s’épanouir dans sa vie de femme. Anne-Claire et Marie sont aussi maman et mesurent le challenge que représente le fait de laisser son bébé à terre et de se lancer dans l’aventure Aventure . Un lien assez fort s’est tissé naturellement entre elles. Claudia apporte du pep’s. Elle découvre tout cela avec la flamme intense des premières fois. Cela donne une super énergie à l’équipage. Anne-Claire, Marie et moi avons eu la chance d’être accompagnées à nos débuts par des personnes plus expertes. Nous sommes heureuses de pouvoir le faire à notre tour avec Claudia. Et puis, elle est architecte navale de formation, boat builder et ingénieure, elle aurait pu construire le bateau de ses mains donc si nous avons un problème, elle sera d’une aide importante. Et puis, je suis persuadée qu’elle sera très vite opérationnelle ».

De son côté, Claudia prend cette transatlantique comme un cadeau.

«  Vu que je n’ai pas beaucoup d’occasions de naviguer et que je suis une jeune maman, je pense qu’Amélie a voulu me faire ce cadeau, me donner l’opportunité de faire une course. Sans Amélie, je ne l’aurais peut-être jamais fait. Je vais apprendre énormément de choses parce que l’équipage est top et je vais faire ma première transat en sécurité parce que nous serons justement en équipage. C’est sûr, quand nous serons arrivées, je serai très fière de cette aventure Aventure que nous aurons vécue toutes ensemble. Mais j’ai un peu peur, c’est un vrai défi pour moi, de traverser l’océan, de laisser mon petit qui a 7 mois pour la première fois  ».

Pour l’équipage 100% féminin de La Boulangère Bio, c’est ce partage qui doit guider vers la réussite collective. Chacune s’impatiente désormais. Dans moins de 20 jours, Amélie, Marie, Anne-Claire et Claudia écriront, c’est certain, une très belle nouvelle page de la Transat Québec - Saint Malo.


- Communiqué Effets Mer


A la une