SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#Longboard

Longboard : La France championne du monde à Biarritz • Alice Lemoigne médaille d’or

dimanche 2 juin 2019Redaction SSS [Source RP]

L’équipe de France a remporté ce dimanche le titre de championne du monde de longboard Longboard #Longboard des nations à Biarritz. Les Français ont réalisé une compétition exceptionnelle ponctuée par la médaille d’or d’Alice Lemoigne, et celles d’argent de Justine Dupont et Antoine Delpero, et de bronze d’Edouard Delpero, auxquelles il faut ajouter la victoire sur l’épreuve du relais vendredi. Les Bleus récupèrent le trophée de 2013 qu’ils avaient abandonné l’an dernier aux Etats-Unis.

Cette ultime journée des championnats du monde de longboard Longboard #Longboard s’est terminée sur de grosses et belles vagues et par une pluie de médaille. Alice Lemoigne a décroché son tout premier titre mondial, devançant Justine Dupont. Chez les hommes, les frères Delpero ont loupé, d’un rien, un historique doublé. Ces résultats permettent à l’équipe de France de décrocher un second titre mondial au classement par nations après celui de 2013.

Première sélection, première finale et premier titre pour Alice Lemoigne

Alice Lemoigne, imperturbable durant la finale, est montée en puissance au fur et à mesure de la compétition, avant de décrocher, haut la main, sa première médaille d’or aux Mondiaux ISA. En finale, deux vagues de qualité (8,23 et 7,23) ont permis à la Réunionnaise de triompher. Impressionnante d’agilité, de puissance et de technique sur les vagues consistantes de la Côte des Basques, elle devance son amie et coéquipière Justine Dupont. La Landaise, troisième de la série au coup de trompe, est finalement montée sur la deuxième marche du podium après que l’Américaine Soleil Errico, tenante du titre, a été pénalisée suite à une interférence. La médaille de bronze revient à la Brésilienne Chloe Calmon, deuxième l’an passé en Chine.

Les frères Delpero si près, si loin

En tête pendant quasiment toute la finale grâce à deux superbes vagues (8,17 et 9,00), Antoine Delpero tenait un troisième titre planétaire (après 2009 et 2013) jusqu’à deux minutes du coup de trompe final. Mieux, il savait son frère Edouard deuxième derrière lui et s’apprêtait à célébrer ce double historique. Las, les deux frères se faisaient doubler in extremis par le Péruvien Benoit Clemente. Après avoir scoré la meilleure note de la finale (9,83), le Sud-Américain, troisième derrière les Delpero, partait sur une ultime vague et plantait un hang ten magnifique (7,70). Suffisant pour devenir champion du monde après avoir été dominé tout au long de la semaine par les frères Delpero, archi favoris sur leur spot. Un grand bravo à Antoine et Edouard, en argent et en bronze, dont les points rapportés permettent avec ceux des filles d’offrir aux Bleus un second titre de champions du monde.


RÉACTIONS

Alice Lemoigne, championne du monde

« Je ne réalise pas, je ne sais pas où je suis, c’est juste trop bon. Il y avait toutes mes copines, des amis de la Réunion, ma maman. De la voir en pleurs et de lui faire ce cadeau, je ne pouvais pas rêver mieux. C’est le plus beau jour de ma vie. C’est juste fou. Le travail paye, je suis contente. Cette finale a été hyper belle. J’ai senti l’énergie du public, j’ai entendu leurs cris. C’était juste magnifique, c’est un bonheur. On a eu de bonnes vagues, ça fait plaisir. En plus, j’ai gagné avec de beaux scores (8,23 et 7,23). Je suis vraiment contente d’avoir pu faire ce chemin avec Justine (Dupont, 2e). Elle est passée par les repêchages mais elle n’a rien lâché. C’était magnifique. Il n’y a eu que de bonnes ondes dans cette finale. C’était un bonheur de le partager avec ces filles parce qu’elles ont un super bon niveau. »

Antoine Delpero, capitaine, vice-champion du monde

« Ce titre par équipe est magnifique, nous étions là pour ça. En plus, on a les filles qui font un et deux. J’ai une petite aigreur parce que je suis parti sur la mauvaise vague à la fin, à deux minutes du buzzer alors que j’étais premier. C’est une grosse erreur tactique de ma part. Mais je suis super fier de mon équipe, super fier de tout ce qu’ils ont montré cette semaine, et très fier d’avoir été capitaine de cette équipe. C’était long, c’était une compétition difficile due aux changements de conditions. Je suis juste très heureux du résultat final par équipes. Je ne pense pas faire de compétition internationale cette année. L’année prochaine ? Je ne sais pas trop non plus, à moins que quelqu’un vienne me proposer un sponsor ou un partenariat financier qui pourrait m’aider à voyager… mais je pense que je vais en rester là. »

Justine Dupont, vice-championne du monde

« Le fait de passer par les repêchages m’a ajouté pas mal de tours. Il fallait se relever de ma défaite au 3e tour (du tableau principal). J’ai su remonter la pente, passer les tours un à un. Cette finale avec Alice (Lemoigne) était dingue. On s’est entraînée depuis quinze jours ensemble. En un contre un, ça aurait été encore plus fantastique, mais c’était dingue de pouvoir vivre ça ensemble. Il y avait de bonnes conditions, je suis contente de mon surf Surf #Surf , j’ai pu m’exprimer. J’ai pris vraiment beaucoup de plaisir, j’ai eu de bonnes sensations. Le public était dingue, les gens ont été vraiment adorables, tous à fond. Ça faisait chaud au coeur, même sur le nose on entendant crier, c’était vraiment très spécial. Je n’ai jamais vraiment vécu ça, tu sens que tu as embarqué tout le monde avec toi. C’est du show aussi. Les garçons ont fait briller nos yeux, leur surf Surf #Surf est tellement beau. Ça nous a inspirées avec Alice (Lemoigne) pour élever notre niveau. Notre complicité était vraiment belle. C’était vraiment beau et très chouette à vivre. Ça a été une sacrée semaine de compétition. »

Edouard Delpero, médaille de bronze

« Je visais le titre individuel mais j’aurais préféré qu’Antoine (Delpero) gagne à la fin. On a fait deux petites erreurs chacun qui nous ont coûté les deux premières places. C’est une expérience, on apprend de nos erreurs, c’est dur de passer aussi près de la consécration à la maison. J’espère que ça fait partie du chemin, qu’il y aura d’autres moments forts à vivre. On a une très belle équipe, franchement. Je suis très fier des filles, elles ont fait un boulot monstrueux parce qu’il y avait beaucoup de niveau. Elles ont tout « pété », elles ont fait une finale incroyable. On rentre avec l’Aloha Cup (le relais), le titre par équipes. C’est propre, c’est parfait. »


RÉSULTATS

Messieurs

  • 1. Benoit Clemente (Pérou) 17.53 pts - Champion du monde
  • 2. Antoine Delpero (France) 17.17 pts
  • 3. Edouard Delpero (France) 16.90 pts
  • 4. Cole Robbins (USA) 12.77 pts

Dames

  • 1. Alice Lemoigne (France) 15.46 pts - Championne du monde
  • 2. Justine Dupont (France) 13.40 pts
  • 3. Chloe Calmon (Brésil) 11.27 pts
  • 4. Soleil Errico (USA) 7.93 pts

Relais (Aloha Cup)

  • 1. France (Edouard Delpero, Antoine Delpero, Alice Lemoigne, Justine Dupont) - Championne du monde
  • 2. Japon (Kai Hamase, Kenichi Kitamura, Natsumi Taoka, Misato Kabasawa)
  • 3. Etats-Unis (Kai Sallas, Cole Robbins, Soleil Errico, Lindsay Steinriede)
  • 4. Brésil (Chloe Calmon , Atalanta Batista, Wenderson Conceição, Phil Rajzman)

Nations

  • 1. France - Championne du monde des nations
  • 2. Pérou
  • 3. USA
  • 4. Brésil
  • 5. Australie
  • 6. Grande Bretagne
  • 7. Japon
  • 8. Afrique du Sud
  • 9. Argentine
  • 10. Portugal


A la une