Sea, Sail & Surf

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Ultim | Gitana Team

Charles Caudrelier vainqueur de la Route du Rhum : "j’avais tellement envie de gagner cette course"

mercredi 16 novembre 2022Redaction SSS [Source RP]

Il en rêvait… c’est désormais chose faite ! Charles Caudrelier entre dans la légende de la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum en remportant magistralement la 12e édition de la plus célèbre des transatlantiques en solitaire françaises. Le skipper du Maxi Edmond de Rothschild aura en effet mené les débats de bout en bout ne cédant son leadership qu’à de très rares occasions. Le solitaire a franchi la ligne d’arrivée dans la baie de Pointe-à-Pitre ce mercredi 16 novembre 2022 à 5h02 (heure locale), 10h02 en métropole, bouclant ainsi les 3 542 milles théoriques du parcours entre Saint-Malo et la Guadeloupe en 6 jours 19 heures 47 minutes et 25 secondes. C’est à une vitesse Vitesse #speedsailing moyenne de 21,6 nœuds sur la route directe, mais de 26.9 nœuds sur le fond que Charles Caudrelier et le maxi-trimaran volant auront rallié l’île papillon.

Cette incroyable performance lui permet non seulement de s’adjuger la course chez les Ultims, mais également de s’emparer du record Record #sailingrecord de l’épreuve détenu depuis 2018 par Francis Joyon. Le Maxi Edmond de Rothschild améliore le temps de 18 heures 34 minutes 22 secondes, et ce malgré des conditions météorologiques loin d’être optimum ou tout du moins propices aux hautes vitesses.

Grâce à cette nouvelle victoire, le Gitana Team, écurie de course au large fondée en 2000 par Ariane et Benjamin de Rothschild, signe un doublé après l’édition 2006 remportée par Lionel Lemonchois à bord de Gitana 11. L’équipe aux cinq flèches rejoint ainsi le cercle très fermé des doubles vainqueurs ; un « titre » uniquement détenu à ce jour par Primagaz avec Laurent Bourgnon. Et c’est justement ce grand marin qui a inspiré Charles Caudrelier dès son plus jeune âge et lui a donné l’envie un jour de se présenter sur la ligne de départ de cette course de légende.

Les premières déclarations de Charles Caudrelier, juste après son franchissement de ligne :

" Je ne suis même pas fatigué finalement, la course a été dure mais après je suis rentré dans mon rythme et puis j’avais tellement la niaque et tellement envie de gagner cette course, pour plein de raisons personnelles… J’en rêve depuis que je suis gamin et je n’ai jamais pu la faire, c’était une énorme frustration ; et puis un jour il y a 3 ans on m’a offert ce rêve là… J’ai tellement de gens à remercier, qui m’ont soutenu et qui ont cru en moi… Je ne vais pas tous les citer, j’en parlerai plus tard mais il y a la famille d’abord, cette famille qui a construit un bateau magnifique, avec Cyril Dardashti, le directeur du Gitana Team, un truc qui était impensable. Ils se sont dit « on va faire un truc fou, on va construire un bateau volant au large » et se sont dit « Banco on y va ».

J’ai commencé à voir ce bateau naviguer au départ du Rhum il y a 4 ans je l’ai trouvé dingue. Un an après j’étais à bord… Et il y a une histoire Histoire #histoire forte avec Franck Cammas, c’est vraiment un travail d’équipe, avec toute l’équipe, ça fait 3 ans que je travaille à ses côtés et je lui dois un grand merci car c’était lui l’expert du multicoque, lui qui avait l’expérience de ces bateaux en solitaire, moi je sortais d’un univers différent, sans lui je n’aurais pas eu un bateau aussi performant, je n’aurai pas eu cette maitrise de ce bateau… Et puis à un moment il a fallu choisir qui allait faire le Rhum et il m’a laissé la place et je l’en remercie…

Et je remercie toute l’équipe aussi, c’est vraiment un travail d’équipe. C’est un bateau extrêmement compliqué qui ne cesse d’évoluer. Il y avait plein de bateaux neufs donc face à eux il fallait garder l’avance pour être aussi performant. Je n’ai pas eu un souci sur le bateau, c’est une course presque parfaite j’ai envie de dire. Il y a une histoire Histoire #histoire assez forte dans cette équipe. Des gens qui vivent la course presque plus que moi… Et de voir le bonheur dans leurs yeux c’est génial et j’ai envie de les remercier, j’insiste, car j’ai accompli un rêve grâce à eux. Il faut le dire, j’ai l’une des meilleures voitures, ou la meilleure voiture…

Je voulais faire cette course mais en plus les faire dans ces conditions-là et sur ce bateau…c’est dingue !!

Je pense aussi à ma maman que j’ai perdu il n’y a pas longtemps, c’était son rêve que je gagne cette course, elle n’est plus là pour partager ça… Et je pense aussi à notre armateur Benjamin de Rothschild qui est décédé l’année dernière et qui nous a permis de vivre ce rêve…et à toute sa famille, je les remercie et je les embrasse, ils ont cru en moi, merci."

Les chiffres d’un victoire

- Départ le 9 novembre à 14h15
- Arrivée le 16 novembre à 05h 02 min 25 sec (heure locale) - 10h 02 min 25 sec (heure de Paris)
- Temps de parcours record Record #sailingrecord  : 6 jours, 19 heures, 47 minutes, et 25 secondes
- Amélioration du précédent record : 18 heures 34 minutes 22 secondes
- Distance parcourue sur l’orthodromie : 3543,6 milles à la vitesse Vitesse #speedsailing de 21,6 noeuds
- Distance parcourue sur le fond : 4399,6 milles à la vitesse Vitesse #speedsailing de 26,9 noeuds


Voir en ligne : Cartographie

Portfolio



A la une