SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Gitana Team

Franck Cammas : "trois grandes épreuves et encore de beaux défis qui nous attendent"

vendredi 28 mai 2021Redaction SSS [Source RP]

À 10 jours de la remise à l’eau du Maxi Edmond de Rothschild, l’écurie aux cinq flèches dévoile son programme sportif de la saison 2021. Il était d’ores et déjà annoncé que Franck Cammas, Charles Caudrelier et leur équipage remettraient en jeu Jeu #jeu leur titre sur la Rolex Fastnet Race début août avant de se présenter en double sur la ligne de départ de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 début novembre. Mais la nouveauté vient de la nouvelle tentative de record Record #sailingrecord autour du monde à laquelle souhaite s’attaquer le Gitana Team pour conclure cette année. Ce sont donc trois grandes épreuves qui ponctueront le calendrier du Gitana Team et des hommes du géant volant de 32 mètres.

De l’équipage au double sans oublier quelques sorties en solitaire pour Charles Caudrelier afin de se projeter d’ores et déjà vers la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum Destination Guadeloupe 2022, les prochains mois promettent d’être animés pour les hommes de l’écurie fondée par Ariane et Benjamin de Rothschild.

« Nous avons la chance de profiter d’un programme dense et varié avec trois grandes épreuves et encore de beaux défis qui nous attendent tout au long de la saison. Au final, le chantier n’aura pas été trop long – un peu plus de trois mois – et nous sommes impatients de retourner sur l’eau. Nous ne perdons pas de temps, c’est actif et tant mieux ! » se réjouissait Franck Cammas, avant d’ajouter : « L’autre très bonne nouvelle, au-delà des courses, est l’arrivée de nouveaux concurrents avec un plateau plus fourni mais surtout de grande qualité. » En effet, avec la mise à l’eau récente du nouveau Banque Populaire XI et l’annonce d’un nouveau partenaire pour François Gabart et son équipe qui porteront désormais les couleurs du groupe Kresk, l’avenir semble sourire à la flotte des grands trimarans océaniques.

Pour Cyril Dardashti, le directeur du Gitana Team, repartir sur le Jules Verne était une évidence malgré le planning tendu que l’équipe devra gérer :

« C’est certain, c’est dense, ambitieux mais je pense aujourd’hui que l’expérience acquise à bord par nos skippers et leur équipage, et la maîtrise dont fait preuve l’équipe technique pour préparer le Maxi Edmond de Rothschild nous poussent à être audacieux. L’idée de repartir dès cette année est venue tout de suite, quelques heures après notre demi-tour. Ce Trophée nous voulons aller le chercher et il faut se donner les moyens de le faire. Il va falloir prendre les courses les unes après les autres et garder la tête froide car notre discipline reste la course au large avec tous les aléas qu’elle comporte. Nous avons encore une fois une chance extraordinaire de pouvoir nous dépasser grâce au soutien indéfectible et sans cesse renouvelé de Ariane de Rothschild, notre armateur, et du Groupe Edmond de Rothschild. La meilleure manière de les remercier reste d’être performants sur l’eau. »

Trois épreuves variées et exigeantes

Les skippers du Maxi Edmond de Rothschild nous détaillent les trois grands rendez-vous qui animeront la saison du Gitana Team et expliquent leurs choix.

#1 Rolex Fastnet Race : départ le 8 août

  • Cowes => Cherbourg-en-Cotentin
  • En équipage

Cette course légendaire, multi-classes, qui se dispute tous les deux ans au départ de Cowes (Ile de Wight), est un rendez-vous que les marins aiment toujours honorer. D’autant plus lorsqu’il s’agit d’aller défendre son titre comme ce sera le cas pour Franck Cammas, Charles Caudrelier et leurs quatre équipiers. En 2019, pour l’une de leurs toutes premières sorties officielles à la barre du géant aux cinq flèches, le duo d’Edmond de Rothschild s’était imposé sur le fil raflant la victoire et le record Record #sailingrecord de l’épreuve à François Gabart et ses hommes pour seulement 59 petites secondes. Ce finish de haut vol avait lancé avec beaucoup de panache leur arrivée au sein du Gitana Team.

« Le format de la Rolex Fastnet Race est parfait pour démarrer notre saison. Nous serons en équipage typé Trophée Jules Verne, à six donc, ce sera aussi un très bon entraînement de remise en route pour notre groupe qui tentera une nouvelle tentative autour du monde à la fin de l’année. L’arrivée dans les eaux françaises à Cherbourg, qui est une grande première, allonge le parcours avec notamment une traversée de la Manche, ce n’est pas pour déplaire à nos esprits de compétiteurs. Il n’y a jamais de meilleur test qu’en course ! » déclarait Charles Caudrelier.

#2 Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015  : départ le 7 novembre

  • Le Havre => Fort-de-France, Martinique
  • En double

Dès le 28 octobre, le Maxi Edmond de Rothschild retrouvera le bassin de l’Eure et les festivités qui accompagnent l’avant-course de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 . Il y a quatre ans, la Route du Café était la course inaugurale du géant, son premier vol transatlantique. Depuis, le maxi-multicoque a parcouru plus de 100 000 milles nautiques et a inscrit quelques belles lignes à son palmarès. Grands habitués de l’évènement normand, Franck Cammas et Charles Caudrelier comptent à eux deux cinq victoires sur l’épreuve ; 2001, 2003, 2007 pour Franck en multicoque et 2009 et 2013 pour Charles en monocoque puis en multicoque ! Sur un parcours inédit de 7 500 milles à destination de la Martinique via l’archipel de Trindade et Martin Vaz au large de Rio de Janeiro, le duo d’Edmond de Rothschild compte bien une nouvelle fois démontrer tout l’exceptionnel potentiel de Gitana 17.

« C’est une épreuve que nous aimons bien avec Franck et nous sommes vraiment heureux de retrouver des concurrents en course. Le parcours proposé ressemble pour les 2/3 à une Jacques Vabre classique et à notre descente de l’Atlantique sur le Trophée Jules Verne, mais la dernière partie avec la remontée vers les Caraïbes et l’arrivée en Martinique est inédite. Le format est plus long, les routages nous laissent imaginer 14 jours de mer, mais il est particulièrement adapté à nos grands trimarans volants. Les nouveaux bateaux mis à l’eau cette année – Banque Populaire et le trimaran SVR Lazartigue – seront là, ce qui est extrêmement motivant. Nous serons cinq Ultimes sur la ligne de départ ce qui n’est pas arrivé depuis la dernière Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum . Sur le papier, les nouveaux bateaux ont forcément un très fort potentiel mais ils sont jeunes et l’inconnu reste leur capacité à se mettre au point rapidement. Je pense que nous avons une très belle carte à jouer car notre duo est éprouvé, le Maxi Edmond de Rothschild est dans une belle phase de maturité et ce parcours nous convient parfaitement. Une chose est sûre, il va y avoir du match et ça sera passionnant sur l’eau comme à suivre à terre » annonçait Charles Caudrelier.

« La Transat Jacques Vabre est devenue une course majeure du calendrier océanique, au même titre qu’une Route du Rhum ou un Vendée Globe. C’est une très bonne chose que les Ultimes soient de retour sur sa ligne de départ, » ajoutait de son côté le marin aixois.

#3 Trophée Jules Verne : début de stand-by vers le 20 décembre

  • Ouessant => Bonne-Espérance => Leeuwin => Horn => Ouessant
  • En équipage

Après deux tentatives infructueuses l’année dernière, les hommes du Maxi Edmond de Rothschild repartiront en chasse du record Record #sailingrecord de vitesse Vitesse #speedsailing absolu à la voile autour du monde. Ce Trophée Jules Verne, détenu depuis 2017 par Francis Joyon et les hommes d’Idec Sport en 40 jours, 23 heures et 30 minutes est un graal tout autant que l’ambition d’être le premier équipage à passer justement sous cette barre si symbolique des 40 jours.

Contraints de rebrousser chemin à l’entrée des mers du Sud suite à la casse de leur safran de flotteur tribord, Franck Cammas, Charles Caudrelier et leurs quatre équipiers avaient pourtant réalisé un début de parcours très prometteur en s’adjugeant quelques jours plus tôt le meilleur chrono de tous les temps à la pointe sud-africaine, en avalant la descente de l’Atlantique en 11 jours 14 heures et 3 minutes. L’aventure Aventure s’était arrêtée brutalement et ce goût d’inachevé pousse aujourd’hui l’équipe aux cinq flèches à repartir dès la fin de l’année !

« Nous le savions quand nous avons débuté les campagnes de records… c’est une quête de longue haleine et les statistiques de réussite sur le Trophée Jules Verne parlent d’ailleurs d’elles-mêmes. La météo est la clé et il n’y a qu’une opportunité par an pour tenter ce record dans les meilleures conditions et c’est l’hiver ! En début année, lorsque que nous avons dû faire demi-tour à l’entrée des mers du sud, il y a forcément eu beaucoup de déception à bord mais surtout de la frustration car notre première partie de parcours a démontré que nous avions la capacité de bien faire et que le record incroyable d’Idec était à notre portée… C’est vraiment génial de pouvoir y retourner si vite », se réjouissait Charles Caudrelier.

« Le programme que nous présentons est ambitieux, notamment la dernière partie avec l’enchaînement de la Transat Jacques Vabre et du Trophée Jules Verne, qui sera forcément conditionnée par les aléas techniques que nous pourrions rencontrer sur la première. C’est ambitieux mais nous considérons qu’il vaut mieux être trop ambitieux que pas assez donc c’est très bien de tout mettre en œuvre pour le faire. Car derrière une nouvelle tentative de Trophée Jules Verne, il y a énormément de travail tant dans la préparation technique du bateau que dans la logistique globale que nécessite un tour du monde de 40 jours pour un équipage de six personnes. Notre stand-by sera court mais c’est aussi bien comme ça car ce n’est jamais évident quand les attentes à terre s’éternisent », concluait Franck Cammas.

Si les conditions météorologiques sont bonnes, le Maxi Edmond de Rothschild sera remis à l’eau le 7 juin prochain.


Voir en ligne : Cartographie


Les chiffres à retenir :

- Position du Maxi Edmond de Rothschild le 21 janvier à 17h45 :
- Retard sur le record : 861,6 mn
- Vitesse : 24,1 nœuds
- Cap : 141 °

Les chiffres à retenir :

- Franchissement de ligne : le 10 janvier 2021 à 2h 33’ 46’’
- Passage de l’équateur : le 15 janvier 2021 à 15h 48’ 32’’, en 5 jours 13 heures 14 minutes et 46 secondes
- Passage du cap de Bonne Espérance : le 21 janvier 2021 à 12h 27’ 46’’, en 11 jours 9 heures et 53 minutes (nouveau temps de référence
- Passage du cap des Aiguilles : le 21 janvier 2021 à 16h 37’ 53’’, en 11 jours, 14 heures et 3 minutes (nouveau temps de référence)
- Date limite d’arrivée pour battre le record du Trophée Jules Verne : le 20 février 2021 à 2h 3’ et 15’’

Equipage Gitana :

  • Franck Cammas et Charles Caudrelier, skippers
  • David Boileau, régleur N°1
  • Erwan Israël, barreur régleur
  • Morgan Lagravière, barreur régleur
  • Yann Riou, régleur médiaman
  • Marcel van Triest : routeur météo
  • Yann Eliès : équipier remplaçant

Record à battre :

  • 40 jours, 23 heure et 30 minutes > Record détenu par Francis Joyon et son équipage (Idec Sport) depuis le 26 janvier 2017.

- Communiqué www.gitana-team.com

Portfolio



A la une