SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Imoca

Vendée Globe 2024 : Armel Tripon imagine un bateau construit avec les rebuts de carbone d’Airbus

jeudi 9 septembre 2021Redaction SSS [Source RP]

Le skipper nantais Armel Tripon, 11e du Vendée Globe 2020, et le Technocentre AIRBUS de Nantes initient une collaboration inédite autour du développement d’un nouvel IMOCA Imoca #IMOCA fabriqué à partir de fibres de carbone déclassées et de chutes de pièces composites. Ce bateau verrait le jour en 2023 et ouvrirait la voie à une nouvelle filière de valorisation des composites pour AIRBUS dans des applications nautiques.

Fort de sa performance lors du dernier Vendée Globe à bord d’un bateau audacieux aux formes révolutionnaires et conscient que la construction navale Construction Navale #constructionnavale génère des impacts environnementaux très importants, Armel Tripon a souhaité réfléchir aux côtés de son territoire à de nouvelles alternatives pour construire son prochain bateau, en adoptant une démarche plus vertueuse et responsable. C’est tout naturellement que le skipper nantais s’est adressé au Technocentre AIRBUS de Nantes, plateforme technologique destinée à accompagner des initiatives innovantes sur des mises en œuvre de matériaux composites à hautes performances. L’aéronautique et la voile de compétition ont en commun l’utilisation de la fibre de carbone, reconnue pour sa légèreté et sa robustesse, devenue incontournable dans la fabrication d’avions comme de voiliers de course. La possibilité d’une valorisation de certaines pièces composites déclassées et du réemploi de matières issues du gisement de fibre de carbone dont dispose le Technocentre AIRBUS pour la construction d’un futur IMOCA Imoca #IMOCA est donc à l’étude, avec l’appui du cabinet d’architecte VPLP et de la classe IMOCA Imoca #IMOCA , garante de la jauge réglementant la fabrication de ces bateaux.

Un défi collectif, avec les architectes de VPLP et la classe IMOCA

C’est un défi collectif et particulièrement audacieux qui rassemble ces différents acteurs, portés par l’ambition commune de trouver des mutations durables en matière de construction navale Construction Navale #constructionnavale avec l’opportunité de revaloriser concrètement la fibre de carbone en fin de vie, tout en conservant ses propriétés mécaniques initiales. Ce projet s’inscrit parfaitement dans la stratégie nautique de Nantes Métropole, engagée aux côtés de ses acteurs industriels et économiques pour accélérer des innovations technologiques et des expérimentations en faveur d’un nautisme durable et précurseur.

Pour le Technocentre AIRBUS, ce démonstrateur pourrait être l’opportunité de pénétrer le secteur de la voile de compétition de façon durable en misant par la suite sur le développement de futures pièces composites à partir de leur gisement de fibres de carbone.

Projet novateur cherche sponsor(s)

Pour financer les ambitions d’Armel et se donner les moyens de gagner le Vendée Globe, il y a une belle place à prendre pour un ou des partenaires qui s’embarqueraient dans une nouvelle aventure Aventure humaine, sportive, technologique et environnementale. Armel Tripon fait donc appel aux entreprises qui pourraient donner leur nom à ce futur voilier innovant en prenant le naming de l’IMOCA jusqu’au Vendée Globe 2024. Une aventure Aventure avec du sens.

Ils ont dit :

« Le Technocentre Airbus est particulièrement heureux et fier de soutenir Armel Tripon dans ce nouveau projet ambitieux d’un point de vue sportif et industriel. Une belle occasion pour AIRBUS de valoriser nos composites et nos savoir-faire. »

François Paynot, directeur Airbus Nantes

« C’est avec une grande fierté que la classe IMOCA reçoit l’annonce de ce partenariat. Armel Tripon est l’un des skippers le plus novateur de la classe IMOCA et Airbus une référence technologique mondiale. Réduire l’impact carbone de nos projets est une priorité pour les prochaines années. Ce partenariat est une étape majeure pour initier ce mouvement. »

Antoine Mermod Président Classe IMOCA

« Pour VPLP, l’évidence du projet d’Armel est marquée par 3 éléments forts : Nous partageons pleinement les valeurs environnementales et sportives portées par ce défi technologique grâce auquel nous renouons avec enthousiasme les relations historiques avec Airbus Nantes, liens tissés à l’occasion du projet Hydroptère il y a plus de 20 ans. Et enfin, cette collaboration intervient en même temps que nous inaugurons l’implantation d’une nouvelle agence à Nantes cette année 2021 ! »

Vincent Lauriot Prévost & Quentin Lucet, VPLP Design

« Je suis particulièrement fier de soutenir Armel Tripon dans cette nouvelle aventure sportive et industrielle, emblématique des mutations environnementales du nautisme et qui valorisent le savoir-faire des entreprises innovantes de notre territoire, Airbus en premier lieu. »

Francky Trichet, Vice-Président de Nantes Métropole en charge de l’innovation, du numérique, de l’international et de la francophonie

« N’est-ce pas à nous, skippers, d’amorcer une prise de conscience collective et d’être acteur du changement dès maintenant ? J’ai à cœur de montrer l’exemple avec un projet novateur qui tentera d’amorcer des alternatives en matière de construction nautique, pour mieux maîtriser et diminuer à terme notre impact carbone. Ici s’écrit la voile de demain, ambitieuse, responsable et collaborative. A nous tous, maintenant de convaincre des entreprises de nous rejoindre dans ce challenge humain ! »

Armel Tripon, skipper


- Communiqué Agence O Connection / www.armeltripon.com



A la une