SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Edito

Transat Jacques Vabre 2021 : Tu garderas ton… calme

vendredi 5 novembre 2021Christophe Guigueno

Le Vendée Globe vous manque ? Vous regrettez les connexions plusieurs fois par jour sur la cartographie et sur les sites d’actualités ? Bonne nouvelle, cela repart dimanche avec la « Route du Café », une édition 2021 en mode postlogue du dernier Vendée Globe et prologue du prochain. Une course avec plus de 80 équipages dont 22 monocoques de 18 mètres au départ où tous prendront soin de garder leur cap, et aussi leur mât !

Le plateau de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 est plutôt époustouflant : des multicoques géants tout juste rodés, des trimarans de 15 mètres aux skippers acharnés, une nuée de monocoques de 40 pieds si nombreux que l’on n’arrive plus à les identifier et, les solitaires du tour du monde en mode revanche. Tous en double, histoire Histoire #histoire de pousser encore plus les machines car il n’y aura pas de cadeau sur cette édition.

Dans la classe Ultime, tous peuvent gagner

Ils sont 5 duos au départ et si le tandem Cammas & Caudrelier semble le plus armé pour s’imposer en Martinique via l’hémisphère Sud, la fiabilité de ces machines extrêmes et leurs appendices ratissant l’océan sur de grandes surfaces vont redistribuer les cartes à la loterie du « si tu touches, tu casses ». Tous peuvent donc s’imposer comme Le Blévec & Marchand ou Coville & Rouxel qui mènent des trimarans légèrement moins performants mais fiabilisés. Quant à Le Cléac’h et Escoffier, leur nouveau Banque Populaire XI a déjà 10,000 milles sous les foils. Les deux marins du bord auront aussi soif de lauriers après le chavirage destructeur lors d’un convoyage de l’ancienne machine de l’un et l’autodestruction périlleuse du monocoque orange de l’autre lors du dernier Vendée Globe. L’inconnue de cette mini classe de maxis, c’est bien entendu le trimaran bleu mené par François Gabart et Tom Laperche. Tout neuf, tout profilé, SVR - Lazartigue est passé à la dimension au-dessus de ses concurrents, celle des trimarans volants, à la dimension aérodynamique d’engin mi-bateau, mi-avion. Avec ses étraves en lame de couteau, sa robe bleue et son double cockpit façon avion à réaction, va-t-il laissé sur place ses concurrents ?

Les Ocean Fifty Ocean Fifty #multi50 , l’autre classe de multicoques

Au sein les skippers professionnels, il y a deux types de projets de carrière : le monocoque en vue du Vendée Globe ou le multicoque avec le passage obligé par la classe des demi-Ultim Ultim #Ultim #multicoque . Ils sont 14 cette année à jouer les équilibristes sur 3 coques et une seul d’entre-eux est bi-classes : Armel Tripon est passé par cette cette catégorie avant d’aller faire le Vendée Globe à la barre d’un monocoque remarqué et revendu puis de revenir prêter main forte au Mothistes Benoit Marie. Comme dans la grande classe, aucun duo n’a vraiment de gros avantage sur le papier. Les jeux sont ouverts avec de nombreux cadres de la classe comme Thibaut Vauchel Camus, Sébastien Rogues, Erwan Le Roux, Lalou Roucayrol ou Gilles Lamiré face à un petit nouveau, l’Anglais Sam Goodchild.

Class40 Class40 #Class40 , la grande classe des petits monocoques

S’il n’y a pas de femmes au départ à bord des multicoques, les deux classes mixtes de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 2021 sont celles des Imoca Imoca #IMOCA et des Class40 Class40 #Class40 . Elles sont 9 concurrentes sur les 90 au départ du Havre. Un beau 10% dans le sport professionnel de la course au large qui se féminine (enfin) de plus en plus. Les 45 duos sont sensés partir à armes quasi égales vers la Martinique, mais cette classe, autrefois conçue pour de la voile semi-amateur, est un nid d’anciennes et futures gloires de la course au large qui mènent des machines de plus en plus sophistiquées et coûteuses. Chaque génération dépause la précédente en therme de vitesse Vitesse #speedsailing et, pour rester compétitifs, les skippers et skippeuses n’ont d’autre choix que de se présenter sur la ligne de départ avec des bateaux les plus pointus technologiquement, même si leurs étraves sont de plus en puis rondes. Cela dope parallèlement le marché des bateaux d’occasion pour les apprenti(e)s coureurs au large qui peuvent se frotter à des grands noms, en pause de grandes classes, sur des courses prestigieuses comme cette transat en double ou la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum . Reste à se repérer dans cette foule marine Marine Marine nationale pour estimer les candidats à la victoire. Bonne chance ! La Class 40 est un peu la division série de la Mini-Transat Mini-Transat #MiniTransat  : beaucoup de monde et seuls les premiers milles de course montreront qui jouera la gagne… sans s’arrêter au Cap Finisterre.

Imoca Imoca #IMOCA entre transition et revanche

Les re-voilà, les héros et héroïnes du dernier Vendée Globe ! Le dernier tour du monde a été palpitant, la route du café promet une suite où tous les concurrents vont se lâcher. Personne ne va courber l’échine et lever le pied. Il n’y a eu qu’un vainqueur aux Sables d’Olonne, Yannick Bestaven, et tous ses anciens concurrents ont soif de revanche pour accrocher cette belle classique à leur palmarès et au tableau d’honneur de leurs sponsors. La qualification pour le prochain tour du monde n’est pas encore en jeu Jeu #jeu . Un seul objectif : gagner. « Tu gardera ton cap » dit la communication Communication #Communication du sponsor de Nicolas Troussel et Sébastien Josse ? Non, tu garderas ton [mât] calme [1] et tu attaqueras. Défaites et abandons interdits. Tout comme pour les Beyou, Dalin, Burton, Davies, Attanasio, Joschke, Seguin ou Pedote, il s’agit de marquer des points pour les partenaires. Ils et elles ont déjà signé pour la prochaine édition avec un nouveau bateau, neuf ou d’occasion, ou pas (Isabelle Joschke garde le sien). Ils et elles peuvent donc tirer dessus et nous offrir une très belle régate dans les alizés. Cette transat en double sera aussi un prequel du prochain tour du monde : Justine Mettraux, Louis Duc, Antoine Cornic ou Denis Van Weynbergh comptent bien être à son départ. Cette course est l’occasion de montrer leurs ambitions. Un Vendée Globe se prépare très tôt. Et toutes et tous s’y préparent déjà.

Le grand spectacle de la course au large reprend donc dimanche à… 13h27. A vos clics, la cartographie de la course va exploser les records.


[1illustration et titre modifiés à la demande de ce même service de communication



A la une