SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Imoca Freelance.com

Guirec Soudée : "Ce rêve je l’ai depuis longtemps au fond de moi : prendre le départ du Vendée Globe"

mardi 5 avril 2022Redaction SSS [Source RP]

Guirec démarre aujourd’hui une nouvelle aventure Aventure ambitieuse : participer aux courses au large les plus prestigieuses et médiatisées au monde. C’est ce qu’il fera avec son bateau (l’IMOCA Imoca #IMOCA avec lequel Benjamin Dutreux a terminé 9e du dernier Vendée Globe), qui portera le nom et les couleurs de Freelance.com, lors de compétitions comme la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum – Destination Guadeloupe cette année, la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 en 2023, The Transat The Transat #thetransat #ostar CIC en 2024 avec en ligne de mire la prochaine édition du Vendée Globe en 2024/25.

À 30 ans à peine, Guirec a déjà acquis une solide expérience de la mer et une remarquable notoriété dans le monde maritime et de l’aventure Aventure sportive. À 21 ans, le jeune breton entreprend un tour du monde à la voile par les 2 pôles, long de 5 ans, durant lequel il réalise un hivernage de 130 jours enfermé dans les glaces du Groenland sans assistance, sans communication Communication #Communication , en autarcie complète. Il passe ensuite plusieurs années à naviguer sur les différentes mers du globe et devient le plus jeune marin au monde à emprunter le passage du Nord-Ouest, avant de rejoindre le Cap Horn et le pôle Sud. En 2021, il se lance un nouveau challenge : une double traversée de l’Atlantique à la rame en solitaire, d’Est en Ouest, puis d’Ouest en Est, toujours sans assistance. Au total, Guirec aura passé plus de 670 jours seul (ou presque) en mer durant ses périples océaniques.

Pourquoi le Vendée Globe ?

Un tour du monde en solitaire, un défi physique en traversant 2 fois l’Atlantique à la rame sans assistance… Que lui manquait-il ? La vitesse Vitesse #speedsailing  !

« Quand je me suis retourné avec Yvinec après avoir franchi le Cap Horn, je me suis juré de revenir un jour avec un voilier assez rapide pour dompter les trains de houle gigantesques de ces latitudes redoutées. Ce rêve je l’ai depuis longtemps au fond de moi : prendre le départ du Vendée Globe, cette course mythique surnommée « L’Everest des mers », un tour du globe à pleine vitesse Vitesse #speedsailing , en solitaire et sans assistance, un concentré de passions », explique Guirec.

Freelance.com, plus qu’un partenaire : une vision commune

En devenant son principal sponsor, Freelance.com s’associe aux valeurs de liberté, d’accomplissement de soi et d’esprit d’aventure Aventure qui sont chères au groupe et qui déterminent la personnalité de Guirec. S’associer à son nouveau projet est devenu une évidence quand Sylvestre Blavet, le Président Directeur Général du groupe, a rencontré le jeune breton :

« Les valeurs de liberté, d’accomplissement de soi et d’esprit d’aventure incarnés par Guirec sont en parfaite résonnance avec la mission de Freelance.com. Nous sommes fiers d’offrir à tous nos collaborateurs, clients, partenaires et freelances un projet qui leur ressemble : humain, audacieux, et riche en expériences. »

Quant à Guirec Soudée : « Je suis fier de représenter les communautés de freelances, de PME et de start up qui comme moi, osent l’aventure. Moi, je suis un freelance de l’aventure. Je connais les défis d’un entrepreneur, car j’en suis un moi-même. Je sais aussi que dans tout projet ambitieux, pouvoir s’appuyer sur des partenaires solides est capital. Désormais, je vais aussi bénéficier de l’expertise de Freelance.com. »

Apprendre, progresser et maitriser

Guirec Soudée n’est pas issu de la filière classique des grands noms de la course au large qu’il n’a jamais pratiquée en compétition. Pour autant, son immense expérience maritime en solitaire dans des conditions parfois dantesques et critiques, sa pugnacité, sa force mentale inébranlable et son attitude positive en toute circonstance ont été des atouts considérables dans la réussite de ses précédents défis.

Tout en abordant avec humilité les immenses challenges qui l’attendent, Guirec pourra cependant s’appuyer et se fier à sa grande connaissance du milieu maritime. En naviguant à l’ancienne, sans météo et sans communication Communication #Communication , il s’est forgé les qualités indispensables de la course au large : la compréhension et la lecture des éléments.

Compétiteur dans l’âme, Guirec a l’expérience de la mer, des latitudes extrêmes et de la solitude, 3 atouts indispensables à la course au large. Cependant il a bien conscience des marches à gravir :

« La première année, je vais devoir apprendre à manier cet IMOCA Imoca #IMOCA . C’est une année compliquée, car il n’y a que des courses en solitaire avec un monument, La Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum - Destination Guadeloupe à la fin. La seconde en 2023, on va tâcher d’être dans le contrôle et l’amélioration de mes performances en phase avec celles du bateau. La troisième, je devrais être en maîtrise totale de Freelance.com pour le Vendée Globe ».

Pour ce faire, Guirec Soudée s’est attelé à constituer une équipe expérimentée, avec notamment Sébastien Audigane en boat-captain qui prépare actuellement Freelance.com à Port-Bourgenay chez Eole performance, la structure de Benjamin Dutreux. Après la Guyader Bermudes 1000 en mai, l’équipe s’installera chez Kairos Sailing Team, la structure de l’expérimenté Roland Jourdain à Concarneau dans le Finistère.

Les mois à venir, empreints de navigations et des premières courses de la catégorie, vont lui permettre d’appréhender son nouveau support, Freelance.com.

Programme 2022

Guirec en quelques chiffres & dates

  • + de 60 000 milles en solitaire à 29 ans
  • + de 670 jours de navigation en solitaire
  • 21 ans : traversée de l’Atlantique à la voile en solitaire et sans assistance
  • 23 ans : hivernage de 130 jours dans les glaces du Groenland en autarcie complète
  • 24 ans : il devient le plus jeune marin au monde à franchir le périlleux passage du Nord-Ouest
  • 25 ans : traversée du Pacifique du Nord au Sud
  • 26 ans : passage du Cap Horn. Subit un retournement dans les 50es. Remonte en 3
  • transatlantiques
  • 28 ans : traversée de l’Atlantique à la rame d’Est en Ouest sans assistance en 74 jours
  • 29 ans : traversée de l’Atlantique Nord à la rame d’Ouest en Est sans assistance en 107 jours

- Communiqué Rivacom / www.guirecsoudee.com


A la une