Sea, Sail & Surf

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Monotypie | APCC

L’Américain Jeffrey Petersen Champion du Monde Jeune de Match Racing 2022

samedi 23 juillet 2022Redaction SSS [Source RP]

À l’issue d’une journée haletante, c’est l’Américain Jeffrey Petersen qui s’est imposé face au Suédois Marius Westerlind pour devenir Champion du Monde Jeune de Match Racing 2022 ! Timothée Rossi complète le podium face à Thimoté Polet dans un duel franco-français.

C’est à 11h, une fois le vent établi (10 nœuds de secteur Ouest) que le comité de course a pu lancer cette ultime journée du Championnat du Monde Jeune de Match Racing. La matinée a été consacrée à la fin des demi-finales qui se sont déroulées sous haute tension ! Dans le 4e flight, Thimoté Polet a pu égaliser face à Marius Westerlind, dans un match maîtrisé. Dans le même temps, le match opposant Timothée Rossi à Jeffrey Petersen a vu l’Américain jouer très tactique pour infliger une pénalité au Français et finalement empocher la mise, ce qui lui a permis de se qualifier pour la finale du championnat. Dans le dernier flight, dans un match décisif, le Suédois Marius Westerlind tout en maîtrise a lui aussi validé son tiquet pour la finale face à Thimoté Polet.

Après un retour à terre pour le tirage au sort des bateaux pour la finale et la petite finale, les 4 équipages se sont élancés à 13h30 pour se départager. Côté petite finale (qui se joue en deux points gagnant), Timothée Rossi s’est imposé 2 à 0 face à son compatriote Thimoté Polet et égale ainsi la meilleure performance Française lors d’un Championnat du Monde Jeune de Match Racing (Robin Follin, 3e à Nouméa en 2016). En finale, l’Américain Jeffrey Petersen, vice-champion du monde en titre a montré sa supériorité en battant le Suédois Marius Westerlind sur le score sec de 3 à 0 et devenant ainsi le Champion du Monde Jeune de Match Racing 2022.

Ils ont dit

Jeffrey Petersen (USA)

« Champion du Monde, ce sont des mots incroyables à entendre ! En regardant en arrière, l’an dernier on avait terminé deuxièmes face à une autre équipe Américaine, chez nous en Californie, ça avait été difficile à encaisser. C’est donc un peu une rédemption de gagner ici, on a tout donné. On n’a pas très bien commencé notre compétition, mais mon équipage a été vraiment incroyable, ils ont tout donné et tout le mérite leur revient, je ne pourrais pas être plus fier d’eux ! On est vraiment contents d’avoir accompli ça pour les États-Unis, pour notre club et de garder ce titre aux USA ! On est vraiment contents, et reconnaissants. »

Marius Westerlind (SWE)

« On était vraiment supers contents de gagner la demi-finale et d’entrer en finale alors qu’on avait terminé le round robin 8e. On est entrés en phase finale en se disant qu’on avait tout à gagner, donc on a tout donné en finale, mais Jeffrey (Petersen, ndlr) a vraiment bien navigué donc c’était difficile pour nous. Même si on est un peu déçus là tout de suite, on est vraiment content d’être vice-champion du monde ! »

Timothée Rossi (FRA)

« Une médaille reste une médaille, on était obligés de relever la tête suite à notre demi-finale perdue. On est déjà allés super loin dans la compétition, on ne s’attendait pas à aller aussi loin dans la compétition, en arrivant en petite finale on s’est dit, c’est le bronze ou rien. C’est toujours un peu difficile d’affronter un équipage français, car on se connait par cœur. On est contents mais aussi déçus de ne pas avoir réussi à faire la même chose en finale. Une chose est sûre on reviendra plus fort l’année prochaine, et il n’y aura que des Français en finale ! En demi je pense que l’Américain avait clairement plus d’expérience, il a fait deuxième l’an dernier, nous c’était notre premier championnat, c’est le jeu Jeu #jeu mais on va travailler pour être devant l’année proch aine ! »

Un succès pour l’APCC !

Côté organisation Organisation #organisation , Luc Pillot, président de l’APCC se félicite du bon déroulement de ce Championnat du Monde Jeune de Match Racing :

« on est très contents de ce championnat, de la manière dont il se déroule. J’ai l’habitude de dire que quand c’est bien organisé en amont, la chance sourit aux organisateurs, et là on est particulièrement bien servi au niveau des conditions météo. C’est en fait dans la lignée des Internationaux de France de Match Racing que l’on organise maintenant depuis 20 ans. On espère à l’avenir avoir d’autres occasions d’organiser des grands championnats, mais en attendant, on se retrouve l’été prochain en baie de Pornichet pour les Internationaux de France de Match Racing ! »

Classement général :

  • 1 – Jeffrey Petersen (USA) – 17 points
  • 2 – Marius Westerlind (SWE) – 11 points
  • 3 – Timothée Rossi (FRA) – 12,5 points
  • 4 – Thimoté Polet (FRA) – 13 points
  • 5 – Ian Garreta (FRA) – 10,75 points
  • 6 – Riccardo Sepe (ITA) – 11 points
  • 7 – Emil Kjaer (DEN) – 9 points
  • 8 – Finn Tapper (AUS) – 7 points
  • 9 – Nicolas Bernal (BRA) – 5 points
  • 10 – Robbie Mc Cutcheon (NZL) – 3 points
  • 11 – Alexander Colquitt (GBR) – 3 points
  • 12 – Maeve White (IRL) – 0 points

- Communiqué Kaori


A la une