Sea, Sail & Surf

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Solitaire du Figaro

Davy Beaudart : "Je n’aurais jamais imaginé ce scénario au départ dimanche dernier !"

jeudi 25 août 2022Redaction SSS [Source RP]

Habitué des pontons en Mini 6.50 et Imoca Imoca #IMOCA , le navigateur Davy Beaudart s’est illustré de la plus belle manière pour sa première saison sur l’exigeant circuit Figaro Bénéteau en s’adjugeant la victoire sur la première étape de la Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire entre St Nazaire et Port-la-Forêt. Deuxième sur la ligne d’arrivée derrière Fred Duthil (Le Journal des Entreprises) ce matin, le skipper mais également gérant du chantier Nautymor monte finalement sur la première marche du podium suite à une pénalité infligée à Fred Duthil. Une entrée en matière digne de la formule officielle de cette Solitaire 2022 : Ici Naissent Les Légendes ! Depuis Yves Parlier en 1990, aucun bizuth n’avait remporté la 1e étape de la Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire  !

Davy, aurais-tu imaginé ce classement il y a quelques jours ?

« Je n’aurais jamais imaginé ce scénario au départ dimanche dernier ! C’est d’ailleurs toute la magie de ce classement ! Rien ne l’écrivait. Je suis venu pour me faire plaisir, découvrir un peu plus le Figaro et essayer de titiller les meilleurs quand c’est possible ! Là, nous avons eu une belle réussite sur une option que l’on a sorti de derrière les fagots avec Fred Duthil ! Ça a payé ! On arrive devant, avec un peu d’avance et je suis super content ! »

Peux-tu nous en dire davantage sur cette option prise hier après-midi ?

« Sur les prévisions avant le départ, nous avons vu que nous allions rencontrer un front sur cette partie du parcours et il y avait beaucoup de scénario possible pour le franchir. Du fait de mon classement là-haut, je me suis dit que cette option en passant à l’Ouest du DST était intéressante. Nous savions que la flotte allait rester plusieurs heures bloquées dans du vent faible tandis que le nouveau vent arrivait par l’Ouest. On a fait le tour de la paroisse et banco ! La descente depuis les Scilly a été incroyable ! J’ai vécu des moments magiques à bord du bateau, avec les dauphins qui sautaient de partout. C’était vraiment magique. »

Comment se sont passés les derniers milles bord à bord avec Fred Duthil ?

« C’était très intense ! Une vraie finale de match-racing match-racing #MatchRacing à quelques milles de la ligne d’arrivé. J’étais en tête mais j’ai fait une petite boulette à la Beaudart en ne passant pas la bonne cardinale dans la Baie. D’habitude je ne suis pas embêté car il y a toujours du monde devant et je n’ai plus qu’à les suivre (rires). Pour être sérieux, c’était une belle arrivée, très intense et c’est ce que j’aime sur ce circuit. »

Est-ce que ton état d’esprit va changer au départ de la 2e étape entre Port-la-Forêt et Royan ?

« Non. Je pense que les bonnes performances sur l’eau viennent avant tout du plaisir de naviguer et de prendre du plaisir de régater avec les autres. Je n’ai clairement pas le même niveau que ceux qui s’entraînent à l’année sur ce support et je ne vais pas modifier ma manière d’aborder l’étape. Mais s’il y a des coups à jouer, je les jouerai ! J’avais dit avant le départ que j’aimerai bien faire un podium bizuth sur cette édition 2022. J’ai désormais deux heures d’avance et je vais faire en sorte de continuer ainsi. »

Rendez-vous donc au départ de la 2e étape entre Port-la-Forêt et Royan le dimanche 28 août à 13 heures !

- Communiqué Marie-Astrid Parendeau



A la une