SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Record de la Manche

Jean-Luc Van Den Heede en équipage contre la Manche

A l’assaut du record de Silk Cut en 14 heures 48’ 27"

lundi 12 août 2002Redaction SSS [Source RP]

image 400 x 200Photo B.Stichelbaut / DPPI
A la barre d’ADRIEN, l’amiénois Jean Luc Van den Heede (VDH) s’est élancé ce matin d’Angleterre pour tenter de battre le Channel Record Trophy, record de la traversée de la Manche entre Cowes et Dinard.

Le temps de référence en monocoque, détenu depuis le 3 juillet 1999 par Lawrie Smith (GB) sur Silk Cut est de 14 heures, 48’ 27’’, Jean Luc a, quant à lui, coupé la ligne de départ située à la sortie de la rivière Médina, à l’ouest de l’île de Wight à 8 h 41’ 12’’ TU. Il devra parcourir environ 152 milles pour couper la ligne d’arrivée en baie de Saint Malo/Dinard, matérialisée entre la bouée Banchenou et le sémaphore de Saint Cast. Pour battre le temps de référence datant de 1999, ADRIEN doit couper la ligne avant 23 heures 29’ 39 ’’ TU.

Le célèbre parcours de ce challenge remonte à 1905, il fut créé par le RORC (Royal Ocean Racing Club) et, depuis, les plus grands skippers et les bateaux les plus rapides de la planète sont venus se mesurer sur ce sprint légendaire. Après un chantier important depuis qu’il est revenu de sa tentative du tour du monde d’ouest en est et plusieurs semaines de tests c’est en quelque sorte un galop d’essai pour Adrien. En outre, la traversée de cette zone de La Manche est particulièrement tactique puisqu’elle s’effectue au milieu de courants générés par les plus fortes marées d’Europe.

A 12 heures 30, le monocoque de 26 mètres construit en aluminium Pechiney, emmené par VDH, Michel Lizy, Joël Chonner, Bruno Ginocchio et Karen Leibovici laissait le phare des Needles à bâbord, à 10 nœuds de moyenne, ADRIEN faisait cap au 215 dans un vent relativement faible. En milieu d’après midi, 16 h 15 (Heure Française), ADRIEN croisait au large du Raz Blanchard sous grand voile haute et génois, poussé par un vent de 20 nœuds, le grand monocoque en aluminium marchait à 14 nœuds, il était alors 77 milles de l’arrivée. Si les conditions se maintiennent, après la pointe nord ouest de Jersey, VDH devrait mettre le cap au sud et envoyer le spi, auquel cas, ADRIEN pourrait détenir le nouveau temps de référence du Channel Record Trophy.

Information Véronique Guillou / Riva Com



A la une