SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Apnée

Loïc Leferme veut battre son record de 154 mètres en apnée

lundi 23 septembre 2002Redaction SSS [Source RP]

Détenteur du record Record #sailingrecord du monde de plongée en apnée No Limit avec une descente à – 154 mètres en 2001, Loïc Leferme s’attaquera à sa propre performance, le 19 octobre prochain. L’objectif est clairement annoncé : atteindre la profondeur des 165 mètres.

« Ma progression a toujours été méthodique, confie Loïc Leferme. Je n’accède à un nouveau palier qu’après avoir parfaitement maîtrisé le précédent et toujours en concertation avec mes équipiers. C’est un gage de sécurité ».

Très loin du cliché « tête brûlée », Loïc Leferme, 32 ans, n’est pas un athlète en mal de record Record #sailingrecord à tous prix. Coach de l’équipe de France d’Apnée, ce Niçois privilégie d’abord la dynamique de groupe « L’apnée est collective, nous sommes aux antipodes de cette image de l’homme seul dans un fond hostile. La progression n’est effective qu’en équipe, entouré de plongeurs de sécurités. La performance en « No Limits » doit rester un repère dans cette aventure Aventure de l’exploration humaine. Il n’y a pas de compétition dans cette discipline car ce serait trop dangereux et philosophiquement critiquable. Ce qui me pousse c’est qu’en bas, j’éprouve un bonheur absolu. J’ai le sentiment que mon corps pourrait s’adapter à l’infini ».

De Jacques Mayol à Loïc Leferme

Depuis la nuit des temps, l’apnée est un moyen utilisé pour la pêche et la recherche de coquillages…C’est au début du 20e siècle que l’apnée devient réellement un sport grâce aux chasseurs sous marins qui se défient dans les profondeurs ! Surviennent ensuite quelques aventuriers et la fameuse épopée « Mayol - Maiorca », portée à la connaissance du public en 1988 par le film culte de Luc Besson « Le Grand Bleu ». Jacques Mayol fut en effet le premier à atteindre la profondeur symbolique des 100 mètres par la technique du « No Limits » : l’apnéiste s’accroche à une gueuse qui le tire vers le fond puis le remonte le long d’une corde en palmant, parfois avec l’aide complémentaire d’un petit parachute ascensionnel. Dès lors l’apnée sportive a connu un essor considérable avec des records qui ne cessent d’être pulvérisés.

Grâce à sa grande capacité d’adaptation en grande profondeur, Loïc Leferme devient en 1999 le premier français, après Jacques Mayol, à établir un nouveau record Record #sailingrecord du monde en apnée avec une descente à –137 mètres. La même année l’italien Umberto Pelizzari franchissait la barre mythique des 150 mètres, un record battu l’année suivante par Loïc Leferme, avec –152 mètres. En 2001 le niçois atteint les 154 mètres. Depuis, il continue sa quête de l’extrême. Recordman du monde en la matière, Loïc s’est pourtant vu ravir son titre il y a quelques semaines par l’américaine Tanya Streeter qui a effectué une descente à –160 mètres ! Mais le samedi 19 octobre, dans les eaux niçoises, Loïc Leferme tentera de repousser encore plus loin les limites de la profondeur et de l’inconnu en tentant une plongée à –165 mètres…

Information Mer & Media



A la une