SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Course au large

Rhum et Jules Verne pour Ellen MacArthur

Kingfisher annonce la signature d’un contrat de 5 ans

jeudi 3 janvier 2002Redaction SSS [Source RP]

image 300 x 160
Kingfisher plc, spécialiste international de la grande distribution, a annoncé aujourd’hui à Londres lors du London Boat Show, que le sponsoring d’Ellen MacArthur était reconduit pour une période de 5 ans.

image 300 x 160Image © Martinez/McKay

Andrew Mills, Directeur Corporate, détaille les motivations de l’entreprise : "les performances remarquables accomplies par Ellen au cours de ces trois dernières années ont dépassé toutes nos espérances. Nous pensons sincèrement qu’elle possède les qualités auxquelles nous accordons, en tant que groupe, le plus d’importance : la détermination, la compétence et le professionnalisme, combinés à une volonté farouche. Elle est devenue une référence pour nos 90 000 employés à travers le monde, et ses ambitions font écho à celles de notre groupe. Nous sommes ravis de continuer à soutenir Ellen dans ses courses océaniques, et d’être à ses côtés dans les moments forts comme dans les plus difficiles".

La jeune navigatrice pense avoir encore beaucoup à apprendre et s’avoue impatiente d’affronter ses futurs défis :

« Ces prochaines années serviront à étendre mes compétences et mon expérience, tant au niveau technique que personnel. Ceci est valable pour moi, mais également pour tous les membres de mon équipe d’Offshore Challenges. Dans la mesure où je compte me concentrer sur le circuit des multicoques, le Vendée Globe 2004 n’est pour l’instant pas à mon programme. C’est une course éprouvante, difficile à faire deux fois de suite. Mais cela ne veut bien sûr pas dire que je n’y reviendrai pas dans le futur »...

Nombreux sont ceux qui pensaient qu’Ellen se lancerait directement dans un projet de nouveau trimaran de 60’, mais elle a choisi une approche plus mesurée afin d’augmenter son expérience dans cette nouvelle discipline bien qu’avec Alain Gautier elle a vite pris ses marques : ’’je ne veux pas me précipiter. J’ai encore tellement de choses à apprendre. Ces bateaux sont de véritables F1...’’

Avant de passer au multicoque, Ellen remontera sur son cher monocoque ’Kingfisher’ pour la Route du Rhum 2002. Ce sera probablement pour elle la dernière course en solitaire majeure sur ce bateau, qu’elle alignera par contre bien volontiers sur des épreuves en équipage.

Les mers du sud seront au planning de l’hiver suivant, mais cette fois en équipage : Ellen et 12 autres compagnons d’armes s’attaqueront au fameux Trophée Jules Verne, un tour du monde par les 3 caps (Bonne Espérance, Leeuwin et Horn) ouvert à tous types de voiliers, et sans limitation du nombre d’équipiers. Le temps de référence actuel est de 71 jours et 14 heures. "Partir sur le Trophée Jules Verne l’hiver prochain, après la Route du Rhum, me réjouit beaucoup. Les catamarans géants de 110 pieds (The Race) sont de très belles machines. Ce sera une année de challenges !!"

Le programme tendra ensuite vers un but précis : un projet gagnant en multicoque dans la Route du Rhum 2006 avec un nouveau Kingfisher à "3 coques" lancé courant 2005.

Ellen MacArthur a prouvé l’année dernière qu’elle pouvait très bien réussir en équipage lorsqu’elle le voulait, en gagnant le Challenge Mondial Assistance avec Alain Gautier en mai, puis l’EDS Atlantic Challenge en tant que co-skipper avec Nick Moloney, une course exténuante de 8000 milles.

Malgré l’image de la fille seule sur le pont de son bateau lors du Vendée Globe, les défis de MacArthur ont toujours reposé sur un travail d’équipe. Son Offshore Challenges Sailing Team lancé aujourd’hui, est un élément clé de ses succès futurs. Le but est de former une équipe forte de navigateurs professionnels capables de travailler ensemble dans un défi tel que le Trophée Jules Verne, mais également capables de mener leurs propres défis en solitaire.

Le Directeur Général d’OC, Mark Turner expose la philosophie de l’équipe : nous voulons développer une équipe solide de sponsors, d’assistants à terre et de navigateurs professionnels parmi les meilleurs dans diverses disciplines. Nick Moloney est un bon exemple, il a été un véritable atout pour l’équipe cette année, et il nous a permis d’obtenir davantage de succès en courses sans qu’Ellen ait besoin d’être à bord tout le temps. Il rêve de suivre le chemin d’Ellen dans le Vendée Globe 2004, et nous travaillons ensemble pour atteindre cet objectif. Nous aimerions avoir au moins deux bateaux dans la prochaine édition. Nous ne négligeons pas non plus certaines autres courses en solitaire moins connues comme la Mini-Transat et la série Figaro. En faisant abstraction des F1 de la mer, les onéreux 60’, cette série est la meilleure du circuit professionnel de course en Europe. En 2003 le Figaro-Bénéteau va être remplacé par une nouvelle classe de bateaux de 36’, et nous comptons sur la présence de l’OC Sailing Team avec, nous l’espérons le soutien de la fédération britannique de voile, la RYA.

Ce fut une année extraordinaire pour MacArthur et son équipe. Au Nouvel An 2001, Ellen se trouvait en plein milieu des Mers du Sud en 3e place dans le Vendée Globe. 12 mois plus tard, MacArthur a toujours la même passion pour la mer, la course extrême, repoussant toujours les limites. Mais entre temps, elle est devenue presque aussi connue (et presque aussi populaire à en croire la BBC) que la plus grande star du football David Beckham, elle a été décorée et invitée à dîner par la Reine, et elle a des milliers de fans dans plusieurs pays européens, en particulier en France. Même si elle est déjà le plus jeune Champion du Monde FICO ce n’est qu’un début pour MacArthur et son équipe...

- Information Kingfisher Challenge / www.kingfisherchallenges.com


Le programme d’Ellen MacArthur

2002 :
- Février - Avril : Ellen boucle son livre ’’A la conquête du monde’’ pour une sortie en automne.

- Nick Moloney, élément clé de l’Offshore Challenges Sailing Team, participera avec Bruno Peyron à une tentative de record sur le Trophée Jules Verne.

- 25 - 28 Avril : Ellen navigue avec Alain Gautier sur le nouveau ’Foncia’ lors du premier Grand Prix des Multicoques sur la côte Atlantique.

- 2 - 5 Mai : participation du monocoque ’Kingfisher’ au Grand Prix de Larmor Plage.

- 12 Mai : participation du monocoque ’Kingfisher’ à la Regata de Rubicon, une course IMOCA de 3000 milles entre la France, les Canaries et l’Italie.

- 20 Mai : Ellen revient en France pour naviguer avec Alain Gautier sur la Course des Phares, départ et arrivée à Calais.

- Juin / Juillet : entraînement en solitaire sur le monocoque ’Kingfisher’.

- Août / Décembre : préparation d’un bateau pour le Trophée Jules Verne. Possibilité de tentatives de records sur différents parcours de l’Atlantique Nord.

- 10 Novembre : départ de la Route du Rhum sur le monocoque ’Kingfisher’.

2003 :
- Janvier / Avril : possibilité d’une tentative sur le Trophée Jules Vernes - record du tour du monde à la voile (temps de référence : 71 jours 14 heures 22 minutes et 8 secondes ) sur un catamaran géant existant.

- Mai / Octobre : participation au championnat ORMA des multicoques 60’ avec Alain Gautier, avec comme épreuve phare en novembre la Transat Jacques Vabre entre le Havre (France) et Salvador de Bahia (Brésil). En parallèle, navigation sur le monocoque ’Kingfisher’ avec l’Offshore Challenges Sailing Team sur le circuit IMOCA.

2004-2006
- Travail sur un projet de trimaran de 60 pieds pour un lancement en 2005. Participation à l’ensemble du Championnat ORMA des multicoques avec comme épreuve phare la Route du Rhum 2006.



A la une