Sea, Sail & Surf

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Construction navale

CDK Technologies s’accroît de 6000 m2 à Lorient et rachète C3 Technologies à La Rochelle

mercredi 2 novembre 2022Redaction SSS [Source RP]

6 mois après l’acquisition de CDK Technologies par Inspiring Sport Capital, les ambitions affichées trouvent une première matérialisation aujourd’hui avec une discussion exclusive pour l’acquisition de l’entreprise rochelaise bien connue des skippers, C3 Technologies. Cette opération de croissance externe vient compléter l’extension de ses bâtiments lorientais prévue pour le second trimestre 2023.

Depuis son rachat par Inspiring Sport Capital, CDK Technologies affiche de nouvelles ambitions portées par sa nouvelle équipe dirigeante.

« Nous nous sommes donné le temps d’analyser notre environnement Environnement et d’identifier des axes de développement : consolider notre position de leader dans la course au large, spécialiser nos surfaces et nos équipements afin de progresser en performance de fabrication de certains éléments comme les foils, renforcer les expertises de nos équipes et nous mettre en trajectoire pour devenir un partenaire solide de la croissance du secteur maritime, de la haute plaisance Plaisance #Plaisance aux solutions de mobilité décarbonée », annonce Cyril Abiteboul, directeur général de CDK Technologies.

CDK Technologies en discussion exclusive pour l’acquisition de C3 Technologies

Dans le cadre de cette stratégie, CDK Technologies fera de l’acquisition de C3 Technologies, l’un de ses partenaires historiques dont l’entreprise partage le positionnement et la culture.

« Je tiens à remercier Jean-Marie Buignet pour la confiance qu’il accorde à CDK Technologies pour l’avenir de C3 Technologies. Cet accord est un moyen d’accélérer la mise en œuvre de notre stratégie, notamment autour du marché des foils pour lequel C3 Technologies est un acteur historique et très reconnu », indique Cyril Abiteboul.

Basée à Périgny, cette dernière, qui compte 28 salariés, est hautement spécialisée depuis plus de 15 ans dans la conception et la fabrication de pièces composites (prototypes et séries) hautes performances telles que des dérives et safrans, des structures internes de bateaux et des équipements techniques composite. « C3 Technologies, basée à La Rochelle, bénéficie d’une belle dynamique et d’un bassin d’emplois conséquent. Elle adresse un marché très adjacent au notre, ce qui s’inscrit dans notre stratégie de consolidation de notre position par intégration et spécialisation. Nous voulons également aller vers de nouveaux marchés, mais pas au détriment de notre marché historique, la course au large, qui est de plus en plus exigeant, en matière de réactivité, de rapidité et de qualité », poursuit-il.

De son côté, Jean-Marie Buignet, directeur général, se réjouit lui aussi de ce rachat à venir :

« Hubert Desjoyeaux a toujours été, pour moi, une référence autant humaine que technique. A ce titre, le fait que l’histoire Histoire #histoire de C3 Technologies vienne s’inscrire dans celle CDK Technologies et dans la dynamique impulsée par la nouvelle équipe résonne parfaitement avec les ambitions de croissance et d’expansion que je nourris pour notre entreprise. Je suis persuadé que nos passions communes et nos collaborations futures seront bénéfiques et participeront à la renommée de CDK Technologies. »

Une extension des ateliers prévue en 2023

Au-delà de sa stratégie de croissance externe, le chantier a prévu une extension de 6000 m2 de ses bâtiment lorientais qui démarrera dès l’an prochain. Les travaux s’étaleront sur deux ans.

« Au-delà de l’extension, la spécialisation de notre offre passera aussi par celle de nos surfaces. Ceci nous permettra d’asseoir notre positionnement de partenaire fiable de la course au large, mais aussi de nous diversifier avec de nouveaux espaces dédiés aux demandes des clients que nous entendons adresser dans l’industrie de haute plaisance Plaisance #Plaisance , ou dans d’autres industries nécessitant de l’application composite haute performance », indique Cyril Abiteboul. « La qualité et la productivité doivent être exemplaires. Notre ambition est aussi que les environnements de travail des équipes, adaptés aux règlements d’aujourd’hui et de demain, deviennent une référence que les acteurs de la voile seront fiers de mobiliser », précise-t-il.



A la une