SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Rolex Fastnet Race

Alexis Loison : "Mon père s’est offert la course de ses rêves, le graal des courses au large"

samedi 17 août 2013Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

En franchissant la ligne d’arrivée de la Rolex Fastnet Race 2013 à 8h19min jeudi 15 août, Pascal et Alexis Loison sur leur JPK 10.10 Night and Day, ne se doutaient pas qu’ils allaient remporter la victoire dans cette grande classique des courses au large. Ce père et ce fils gagnent non seulement la Rolex Fastnet Race, mais ils inscrivent leurs noms dans l’histoire Histoire #histoire de la course en étant le premier équipage en double à remporter la victoire toutes classes confondues. Ces normands originaires de Cherbourg ont bouclé les 611 milles du parcours en 3 jours 18 heures 29 minutes et 57 secondes.

Si le nom de cet équipage vous dit quelque chose c’est qu’Alexis Loison, le fils, est un habitué du circuit Figaro en France avec 7 participations et une neuvième place en 2013.

Alexis Loison : « En 2005 nous avions déjà tenté l’aventure Aventure sur l’ancien bateau de mon père. Depuis mon père s’est offert un beau JPK 10.10 avec comme objectif pour cette édition 2013 de remporter la victoire dans notre classe, en IRC3. Avec plus de 300 voiliers inscrits, nous pensions avoir peu de chance de l’emporter. Au fil des heures et des jours, avec l’aide d’une météo variée nous nous sommes rendus compte que nous étions pas si mal que ça et surtout agréablement surpris par le potentiel de notre bateau qui a été parfait dans toutes les conditions. Nos choix stratégiques ont aussi été bons, le cocktail était vraiment parfait.

En arrivant à Plymouth sous une pluie typiquement britannique, une vedette presse est venue à notre rencontre. Nous nous sommes alors dit qu’il se passait quelque chose. Ils nous ont alors annoncé le résultat mais nous pensions encore que les petits bateaux pouvaient passer devant au classement général. Mais finalement nous remportons la course et c’est une réelle satisfaction avec une pointe de surprise tout de même. Le rêve de mon père était de remporter une course du RORC et le mien la Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire . Le contrat est rempli à 50%. Il s’est offert la course de ses rêves, le graal des courses au large. Concernant la montre Rolex, je crois qu’elle sera très bien au poignet de mon père car je ne porte pas de montre. »


Voir en ligne : Press info www.rorc.org




A la une