SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Class C

Franck Cammas et Louis Viat remportent la Petite Coupe de l’America

"Cette victoire dans la petite Coupe, c’est celle de toute une équipe qui travaille ensemble depuis quinze ans"

samedi 28 septembre 2013Christophe Guigueno

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

La finale du championnat du monde de ClassC s’est terminée en queue de poisson sur le plan d’eau de Plymouth. Le comité de course a osé envoyer une manche dans la brise. Les hommes de Groupama C ont sagement décidé de ne pas y aller. Les challengers suisses ont tenté le tout pour le tout, allant jusqu’à tronquer leur aile. Mais deux chavirages ont eu raison de leurs efforts. Cammas et Viat ont donc été déclarés vainqueurs et sont les nouveaux détenteurs de la Little America’s Cup par deux victoires à zéro.

La manche 3 vue par l’équipe de Groupama C :

Ce samedi matin, pour le dernier jour de la Petite Coupe, le comité de course était impatient de lancer un départ. Côté suisse, mené deux manches à rien, l’envie de régater était plus forte que le bon sens marin qui prévalait chez Groupama sailing team. En cause, le plan d’eau balayé par une bonne vingtaine de noeuds de vent, forcissant dans les claques.

Tandis que Groupama C restait à terre, refusant de naviguer à la « roulette russe », Hydros partait naviguer et..chavirait une première fois sans trop d’encombres.

Toujours à terre et fort de ses deux premières victoires, Franck Cammas décidait de laisser les suisses prendre seuls le départ de la première manche du jour. Une décision difficile à prendre mais qui allait s’avérer très juste puisque Besson et Lagarrigue chaviraient, endommageant sévèrement leur aile.

C’est donc finalement par forfait que Groupama C se voyait sacré champion du Monde 2013 après avoir outrageusement dominé toutes les régates courues.

Et vu par les Suisses d’Hydros :

Confrontés ce matin à un vent de vingt noeuds, avec des rafales à trente noeuds, ils ont - à la stupéfaction générale - coupé la partie supérieure de leur aile rigide afin de limiter la pression et de démontrer à Frank Cammas qu’ils allaient constituer une menace jusqu’à la dernière seconde de course.

Le départ de la seule régate du jour a été donné dans des conditions musclées et franchement peu propices à la navigation sur ces engins de haute technologie. Billy Besson et Jérémie Lagarrigue ont attaqué ce parcours viril en solitaire, Cammas préférant observer l’action depuis la côte. Bien lui en a pris : victime d’une avarie de son système de barre, le catamaran Hydros a enfourné et chaviré, emportant avec lui les derniers espoirs de l’équipe helvétique.

Déjà champion de France de Match Racing et vainqueur du Tour de France à la Voile, Franck Cammas a joute à son palmarès 2013 la Petite Coupe de l’America, une épreuve que James Spithill, le barreur d’Oracle Team Usa, n’était pas parvenu à remporter il y a trois ans. De quoi donner en plus d’aile au verts dont le dernier communiqué ne cache pas ses ambitions :

Cette nouvelle victoire de Groupama sailing team couronne une saison quasi parfaite de son skipper fétiche. Compétiteur acharné, régatier rigoureux et skipper ambitieux, Franck Cammas vise désormais la 35e Coupe de l’America organisée par Larry Ellison.

Le message est passé !

Les commentaires des équipages

Franck Cammas : « Cette victoire dans la petite Coupe, c’est celle de toute une équipe qui travaille ensemble depuis quinze ans pour les plus anciens. C’est aussi celle de Groupama qui nous supporte activement. A nous d’aller plus loin, plus haut, ensemble, d’être prêts à aller défier les américains sur la grande Coupe. En gagnant ici, nous avons prouvé que notre design team et notre bureau d’études étaient à la hauteur de l’enjeu. Merci à eux. ».

Louis Viat (équipier) : « En arrivant à Falmouth, nous étions plein d’incertitudes car nous ne nous étions jamais comparé. Rapidement, nous avons constaté notre supériorité en cap et en vitesse. Dans ces conditions, c’est plus facile de gagner les régates. Et en plus, Franck a été impérial. Comme d’habitude ».

Martin Fisher (membre du Design Team) : « Groupama C était nettement supérieur à ses concurrents. Statistiquement, il y avait la même différence qu’entre un Hobby Cat 16 et un Formule 18 soit près de 20% en plus. Comme dans tous ses projets, Franck à cette capacité à aller plus loin, à tirer le meilleur de son équipe. Il est incroyable ! »

Jérémie Lagarrigue - Hydros : « Je crois que nous avons été un peu trop incisifs. Groupama n’était pas sur le parcours, et nous aurions dû faire la course doucement, sans aucune prise de risque. Mais nous sommes dans un état d’esprit qui consiste à tout donner, pour ne rien regretter et défendre nos couleurs avec fierté. C’est une erreur qui coûte cher, et nous sommes déçus. Le bilan est excellent, nous remplissons les objectifs majeurs que nous nous étions fixés. La victoire n’était plus en jeu, nous voulions juste aller jusqu’au bout, avec panache, et je crois que nous y sommes parvenus. Nous avons démontré beaucoup de choses, et nous en avons appris bien plus. Nous allons désormais faire le bilan de notre parcours, et en tirer des enseignements qui seront très précieux pour l’avenir. Car l’aventure va continuer, c’est sur ! »


Overall Results :

  • 1 – Groupama C – Cammas/Viat
  • 2 – Hydros Lombard Odier I – Besson/Lagarrigue
  • 3 – Cogito – Guck/Kramers
  • 4 – Canaan – Gooderham/Pavey
  • 5 – Hydros Lombard Odier II – Heemskerk/Tentij
  • 6 – Fill Your Hands – Eaton/Clarke
  • 7 – Patient Lady VI – Bentemps/Gahinet
  • 8 – Aethon – Clark/Moore
  • 9 – Invictus – Phipps/Bader
  • 10 – Alpha – Patience/Aviles
  • 11 – Wild Horse – Cayola/Balieto


A la une