SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Moth Worlds

L’Américain Bora Gulari est de nouveau champion du monde de Moth à foils

dimanche 20 octobre 2013Christophe Guigueno

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

80 solitaires ont disputé le 2013 McDougall + McConaghy International Moth World Championship à Kaneohe Bay (Hawaii [2]). Les skippers volants se sont disputé le 54e titre de champion du monde de cette classe open, ancêtre de l’Europe et pionnière du vol à foil en course.

Au terme de dix régates, c’est l’Américain Bora Gulari qui s’est imposé. Un premier doublé américain depuis 1959 pour le vainqueur de l’édition 2009 à Cascade Locks dans l’Oregon. Une victoire qu’il dédie à l’équipe américaine qui avait parfaitement préparé ce championnat.

Pour l’occasion, Gulari menait un Mach 2 Moth, la "machine parfaite" selon ses dires mais qu’il a modifiée petit à petit. "Cela fait un an que nous travaillons à Detroit pour l’améliorer au coup par coup."

Sur le podium, l’Américain devance deux Australiens, Nathan Outteridge et Scott Babbage.


Voir en ligne : Source Alan Block / US Moth class


2013 McDougall + McConaghy Moth World Championship Final Results :

  • 1. USA 6, Bora Gulari, [18]-1-2-1-3-3-[7]-5-3-3- ; 21 
  • 2. AUS 3997, Nathan Outteridge, 1-2-1-[10]-9-1-8-2-[13]-5- ; 29 
  • 3. AUS 2, Scott Babbage, 4-4-[27]-[24]-1-12-1-4-5-13- ; 44 
  • 4. GBR 3982, Ben Paton, [15]-3-3-15-[23]-6-3-6-2-7- ; 45 
  • 5. GBR 4047, Robert Greenhalgh, 2-7-7-9-[19]-[13]-11-1-1-8- ; 46 
  • 6. AUS 3, Rob Gough, [17]-8-13-8-8-2-4-[38]-6-1- ; 50T 
  • 7. GBR 7, Chris Rashley, 3-[35]-6-11-7-4-13-[36]-4-2- ; 50T 
  • 8. AUS 8, Julian Salter, [12]-9-8-5-2-[29]-5-3-12-11- ; 55 
  • 9. USA 3931, Brad Funk, [24/ZFP]-5-4-3-5-5-18-10-21-[23]- ; 71 
  • 10. NZL 3991, Peter Burling, [40]-28-[52]-2-10-7-6-9-11-4- ; 77 

[1Information corrigée grâce à Thierry Martinez, photographe officiel de l’épreuve disputée à Hawaii et non à Detroit.

[2Information corrigée grâce à Thierry Martinez, photographe officiel de l’épreuve disputée à Hawaii et non à Detroit.



A la une