SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Transat Jacques Vabre

Jean Le Cam : "On s’est arrêté une heure, juste le temps de changer le safran"

PRB a effectué un pit-stop à Mindelo sur l’île de Sao Vincente

vendredi 15 novembre 2013Redaction SSS [Source RP]

Ce matin, PRB sera resté moins d’une heure à quai à Mindelo sur l’île de Sao Vincente pour changer un safran. Un pit stop express pour une organisation au millimètre. Impossible pour Vincent et Jean d’imaginer alors qu’ils étaient en tête de la Transat Jacques Vabre que cet arrêt technique remette leur course en jeu.

L’équipe de PRB présente sur place (Jean-Marc Failler et Philippe Laot) avait donc tout mis en œuvre pour être le plus efficace possible dans ce changement de safran. Objectif atteint ! Vincent et Jean sont repartis de plus belle dans la course depuis ce matin 9h (heure française). Cette escale leur a côuté une trentaine de milles. Le duo Gabart / Desjoyeaux a en effet profité de cet arrêt au stand pour prendre la tête mais PRB n’est quà 23.30 milles du tableau arrière de Macif. Un écart insignifiant à l’échelle de ce qu’il reste encore à courir (3 000 milles). Vincent et Jean sont désormais dans la position du chasseur, une situation finalement pas si inconfortable alors que les IMOCA s’apprêtent à traverser le Pot au Noir. Deux camps s’opposent dans l’approche de la fameuse « Zone de Convergence Intertropicale », Macif et PRB qui progressent près de la route directe et les poursuivants Maître Coq, Safran, Poujoulat, situés à une cinquantaine de milles dans l’ouest des deux leaders.

Jean Le Cam : « On s’est arrêté une heure, juste le temps de changer le safran. Une escale rapide et tout s’est très bien déroulé. Le safran avait cassé du côté de Madère. C’est sûr qu’on tire de plus en plus sur le bateau, surtout en double et à un moment, ça casse. Ça fait huit jours maintenant qu’on est à la barre. On est repartis à fond la caisse après notre arrêt et on va tout faire pour reprendre le devant de la scène. La course n’est pas finie. On a quand même fait une moyenne de 6,9 nœuds en quatre heures, avec un arrêt ! Maintenant, il faut négocier les iles du Cap Vert et les dévents éventuels et se positionner pour le Pot au Noir. »


Voir en ligne : Info presse Effets Mer / www.prb.fr/voile/


Classement de 9h30 UTC :

  • 1 MACIF, François Gabart - Michel Desjoyeaux, à 2996 milles de l’arrivée
  • 2 PRB, Vincent Riou - Jean Le Cam à 23.30 milles
  • 3 MAITRE COQ, Jérémie Beyou - Christopher Pratt, à 72.78 milles
  • 4 SAFRAN, Marc Guillemot - Pascal Bidégorry, à 94.23 milles
  • 5 CHEMINEES POUJOULAT, Bernard Stamm - Philippe Legros à 101.07 milles


A la une