SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Photographie

Gilles Martin-Raget fête en images les dix ans de sa galerie

mercredi 27 novembre 2013Redaction SSS [Source RP]

“Ma photographie est basée sur des émotions visuelles. Surtout quand la nature met en scène des conditions exceptionnelles de luminosité…“ C’est le secret impalpable de Gilles Martin-Raget. Entre un tournage publicitaire pour Beneteau dans des eaux turquoises et un duel sur une mer déchainée, lors de la Coupe de l’America, dont il est le photographe officiel, le natif d’Arles rentre chez lui, à Endoume, afin de se ressourcer, mais surtout s’occuper de sa galerie L’Image en Provence, située au Cœur du Vieux-Port, sur le Quai de Rive-Neuve.

C’est un espace tout en images qu’il a décidé d’ouvrir au grand public il y a dix ans. Une rareté dans le monde des photographes, voire même un contre-courant avec la révolution de l’Internet qui a profondément changé sa manière de travailler.

“Nous traitons toute la chaine de l’imagerie, de la prise de vue à l’encadrement personnalisé, en passant par les tirages réalisés sur place."

Mondialement connu pour ses prouesses photographiques dans le milieu du nautisme, le photographe marseillais explore et exploite aussi la richesse et la différence des paysages et des lumières que la Provence – sa terre d’origine - peut offrir à ses habitants et à ses visiteurs. Entre les Alpilles, la Camargue et encore les calanques, le photographe plonge dans un monde de couleurs, de lumières et de paysages aussi variés que contrastés.

Avec ce 32e livre, “De Marseille en Provence“, (Editions Eanna) paru en avril 2013, traduit en anglais l’été dernier, et déjà réédité à l’occasion des fêtes de fin d’année, Gilles offre une vision du monde qui l’entoure, un monde en profonde mutation.

“Auparavant, on avait l’habitude de présenter séparément les deux entités : Marseille et la Provence. A travers ce livre, on a souhaité montrer qu’elles ne formaient qu’un tout, une grande Métropole, un territoire homogène qui rassemble à la fois les calanques et les champs de lavande, mais aussi des villes et des villages qui changent beaucoup, et des espaces économiques et industriels où l’on travaille…“

Un ouvrage préfacé par Philippe Carrèse et Rudy Ricciotti, sur des textes de Vladimir Biaggi. Autre actu’ de cette fin d’année capitale, le troisième tirage en quatre ans, de “Calanques, si proches, si lointaines“ (Editions Cres) et les deux agendas 2014 qui percent les secrets des calanques et de la Camargue.

Suspendues et majestueuses, ses plus belles photos de l’année 2013, comme ces figures spectaculaires des catamarans géants de la Coupe de l’America, à San Francisco, le duel entre les illustres yachts classiques Altaïr et Moonbeam, dans le Golfe de Saint-Tropez, par des conditions musclées et encore les photos de tempête sur le littoral marseillais…

Et pour 2014 ?

“Un projet photographique global ambitieux qui prendra plusieurs années : faire le portrait de la mer Méditerranée ! Dresser un état des lieux de ses aspects naturels et de toutes les activités qui vont avec. C’est un travail énorme qui n’a jamais été réalisé.“


Voir en ligne : Info presse www.martin-raget.com




A la une