SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

La Torche Windsurf 2014

Ricardo Campello, Thomas Traversa et Marcilio Brown sur le podium de La Torche

dimanche 26 octobre 2014Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Si le vent trop léger n’a pas permis de lancer le slalom cette semaine, le public venu en masse sur la Pointe de La Torche tout au long de l’événement, a pu assister un superbe spectacle mardi mais également à de belles démonstrations de tow-in, qui ont contribué à ranimer la flamme du windsurf sur le spot mythique de la baie d’Audierne.

Le rideau est tombé aujourd’hui sur La Torche Windsurf 2014 après une présentation des légendes de la discipline suivie par une séance de dédicaces et la traditionnelle remise des prix. De quoi raviver de nombreux souvenirs aux aficionados de glisse, venu nombreux pour acclamer les riders qui ont marqué de leur empreinte l’histoire du windsurf dans les années 1980-1990. Parmi ces légendes vivantes de la discipline, on retrouve Patrice et Thierry Belbeoc’h, Anders Bringal, Antoine Albeau, convié pour ses 21 titres de Champion du Monde ou encore Björn Dunkerbeck. Robert Teriitehau, qui n’a pas pu venir à La Torche pour des contraintes logistiques, a tenu à féliciter les riders et à faire passer un message au public.

« Je voudrais féliciter tous les windsurfers. J’ai suivi la compétition d’Hawaii à la télévision toute la nuit. J’ai tout vu en live comme si j’y étais. C’était vraiment magique parce que les conditions étaient incroyables sur ce spot mythique qu’est La Torche ! Bravo à tous les riders, à l’organisation et aux sponsors qui ont pu participer à cette compétition emblématique. C’était une belle épreuve et j’espère revoir tout le monde l’année prochaine là-bas ».

Une belle moisson tricolore

La semaine a souri aux français en « wave ». Finaliste du tableau de la simple élimination mardi face à Ricardo Campello, Thomas Traversa pointe désormais en tête du ranking PWA. Une belle opération pour le rider originaire d’Aubagne alors qu’il ne reste plus qu’une étape à disputer à Maui avant que l’on ne connaisse le Champion du Monde de vagues 2014.

« Mardi, on a eu une super journée avec de belles vagues et du vent fort. On a réussi à boucler la simple élimination de vagues. On n’avait jamais vu autant de monde sur la plage qu’ici. J’ai réussi à arriver en finale. Je finis 2e. Pour moi, c’était vraiment la compétition parfaite. Tout le monde était content d’avoir de belles conditions. C’était bien », se réjouit Thomas Traversa

Pour autant, rien n’est encore gagné pour le rider français.

« Après cette étape, je me retrouve en tête du classement provisoire de la Coupe du Monde de vagues mais il en reste encore une. Rien n’est fait, tempère-t-il. La dernière épreuve se disputera à Hawaii avec des conditions encore différentes. Je vais faire de mon mieux. Ca va être une belle compétition en tous cas. Je suis premier et j’aimerais bien le rester. Je vais tout faire pour et je vais croiser les doigts. On est encore trois je crois à pouvoir être Champion du Monde, et on peut tous faire une belle performance là-bas. Il va falloir donner le maximum et ne pas compter sur une faiblesse des autres ».

Pour Antoine Martin, la satisfaction est également de mise. 13e au classement général avant l’étape de La Torche, le guadeloupéen a progressé de deux places et n’est plus qu’à quelques points du Top 10.

« Je pense que le fait qu’on ait eu de belles conditions mardi a vraiment plu à tout le monde. On a pu naviguer et ça a permis à l’organisation de promouvoir l’événement, commente de son côté Antoine Martin. Ca s’est super bien passé pour moi avec cette 5e place. Je suis vraiment fier parce que j’ai pu battre le double Champion du Monde Philip Köster. Et puis, on est en France, du coup, c’est encore plus fun. Sinon, tout a été vraiment bien organisé de A à Z, entre les sessions de tow-in, la compétition en elle-même, ou encore les bénévoles qui ont tout fait pour que tout se passe bien. C’était un événement d’envergure mondiale ! ».

Alors que les riders ont déjà le regard tourné vers la dernière épreuve de la saison, à Maui (29 octobre-11 novembre) pour les vagues et à Nouméa pour le slalom (18-23 novembre) où le titre mondial se jouera, la flamme de La Torche, ravivée avec le retour de l’élite du windsurf, continuera de brûler jusqu’au 2 novembre avec La Torche Pro France, la Coupe du Monde de Stand Up Paddle.


Voir en ligne : Info presse Rivacom / www.latorchewindsurf.com/fr/

Portfolio



A la une