SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Extreme Sailing Series

L’Extreme 40 du team Alinghi mené par Morgan Larson s’impose à Singapour

L’équipage de Franck Cammas termine 5e derrière Leigh McMillan, Jérôme Clerc et Dean Barker

dimanche 23 février 2014Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

L’Act d’ouverture des Extreme Sailing SeriesTM 2014 a répondu à toutes les attentes en ce début de saison à Singapour. Les nouvelles équipes ont brillé sur le plan d’eau, sans pour autant parvenir à menacer les habitués du circuit, puisque les trois places du podium sont occupées par des concurrents déjà présents en 2013. Environ 30 000 spectateurs sont venus suivre l’événement, en quatre jours de régate, dominée par le catamaran Suisse Alinghi. Morgan Larson, Stuart Pollard, Pierre-Yves Jorand, Nils Frei et Yves Detrey ont couru une épreuve presque parfaite, en finissant plus de la moitié des 29 manches dans le top 3.

Et fait rare sur le circuit, ils ont été sacrés vainqueur avant même le départ de la dernière manche comptant double.

“On ne pouvait pas rêver mieux pour un début de saison”, s’est exclamé Morgan Larson à son retour à terre. “C’était une épreuve difficile et le niveau de compétition est encore plus élevé que les années précédentes. Je crois que nous avons simplement navigué comme l’année dernière et nous sommes le seul concurrent à avoir gardé le même équipage. Nous allons essayer de continuer sur notre lancée et apprécier cette victoire !”

Pour la deuxième et troisième marches du podium, le jeu a été beaucoup plus disputé, avec Emirates Team New Zealand, The Wave, Muscat et Realstone au coude à coude. Dans la dernière manche, les Kiwis se sont élancés en tête sur la ligne de départ, mais dans le premier bord de près, Dean Barker et ses hommes écopent d‘une pénalité pour un problème de tribord sur The Wave, Muscat. Pénalité qui leur coute non seulement la seconde place, mais aussi la troisième.

“C’est la première fois que nous naviguons ensemble depuis cinq mois”, explique Dean Barker “et nous n’avons pas couru sur le circuit depuis 2011. Evidemment, nous aurions bien aiméterminer sur le podium ici et nous avons échoué. Mais nous allons travailler, nous concentrer et faire mieux la prochaine fois. En tout cas, nous avons passé un très bon moment à Singapour”.

Les tenants du titre, The Wave, Muscat, ont de nouveaux équipiers à bord cette année, avec notamment la double médaillée d’or olympique Sarah Ayton, une des cinq femmes en compétition à Singapour. Le skipper Leigh McMillan, qui domine le circuit Extreme 40 depuis deux ans, s’attend à une formidable saison en 2014 :

“Depuis deux ans, le niveau de la flotte ne cesse d’augmenter et cela devient de plus en plus difficile pour nous de gagner. Nous sommes très heureux de terminer seconds ici et de commencer l’année avec un tel résultat”.

L’équipe suisse de Realstone, qui pointait en tête du classement après la première journée de course, et qui a raté une journée de régate après une collision cette semaine, termine à une belle troisième place.

“C’est notre meilleur résultat depuis notre arrivée sur le circuit Extreme 40”, confie le skipper Jérôme Clerc. “Mais cela n’a pas été facile du tout et nous sommes passés par des émotions fortes cette semaine. Cela prouve que nous avançons dans la bonne direction, même si nous avons évidemment des points à améliorer. Bravo à Alinghi qui a largement dominé cette épreuve”.

Bien que ce premier Act à Singapour ait profité aux habitués du circuit, les nouveaux venus n’ont pas fait de la figuration. Huit des douze bateaux présents sur le plan d’eau ont chacun remporté au moins une manche ces quatre derniers jours. Même si ces équipes manquent encore un peu de régularité, elles ont montré un excellent potentiel et en milieu de classement la bagarre était rude. Sur Groupama, le spécialiste du multicoque Franck Cammas, qui n’a pas couru sur le circuit depuis 2010, décroche la cinquième place du classement final, avec seulement quatre points d’avance sur les plus expérimentés Red Bull Sailing Team. L’équipe de Ben Ainslie, J.P Morgan BAR, qui rassemble plusieurs talents de la voile britannique finit la régate en beauté en remportant la dernière manche comptant double, qui leur permet de se classer septième dans ce premier Act. La huitième et neuvième places reviennent à des anciens barreurs du circuit. Paul Campbell-James, double vainqueur du circuit, sur Gazprom Team Russia, est à égalité de points avec Rob Greenhalgh, vainqueur de la toute première édition, sur Oman Air. Les Danois de SAP Extreme Sailing Team se classent dixièmes.

L’équipe locale de Team Aberdeen Singapore, soutenu par le Partenaire de l’épreuve de Singapour, Aberdeen Asset Management, réalise un très beau come-back après sa collision face à Groupama hier. Nick Moloney et ses hommes réussissent non seulement à revenir sur le plan d’eau après réparation et à gagner une place au classement, au détriment de GAC Pindar.

“Nous avons passé une semaine incroyable à Singapour. C’est formidable pour les spectateurs mais très difficiles pour les concurrents avec les bascules de vent importantes autour des immeubles. C’est un plan d’eau unique au monde et c’était très intense pour les marins”.

Ce premier Act à Singapour restera comme l’un des plus passionnant en huit ans de Régates en Stade. Prochaine étape : Muscat, Oman dans un peu plus de trois semaines.


Voir en ligne : Info presse www.extremesailingseries.com


Extreme Sailing Series™ 2014 Act 1, Singapore standings after Day 4, 29 races (23.02.14)

Position / Team / Points

  • 1st Alinghi (SUI) Morgan Larson, Stuart Pollard, Pierre-Yves Jorand, Nils Frei, Yves Detrey 217 points.
  • 2nd The Wave, Muscat (OMA) Leigh McMillan, Sarah Ayton, Pete Greenhalgh, Kinley Fowler, Nasser Al Mashari 193 points.
  • 3rd Realstone (SUI) Jérôme Clerc, Arnaud Psarofaghis, Bruno Barbarin, Thierry Wassem, Sebastien Stephant 178 points.
  • 4th Emirates Team New Zealand (NZL) Dean Barker, Glenn Ashby, James Dagg, Jeremy Lomas, Edwin Delaat 168 points.
  • 5th Groupama sailing team (FRA) Franck Cammas, Sophie de Turckheim, Pierre Leclainche, Thierry Fouchier, Devan Le Bihan 160 points.
  • 6th Red Bull Sailing Team (AUT) Roman Hagara, Hans-Peter Steinacher, Mark Bulkeley, Nick Blackman, Haylee Outteridge 156 points.
  • 7th J.P. Morgan BAR (GBR) Ben Ainslie, Nick Hutton, Paul Goodison, Pippa Wilson, Matt Cornwell 152 points.
  • 8th Gazprom Team Russia (RUS) Igor Lisovenko, Paul Campbell-James, Alister Richardson, Pete Cumming, Aleksey Kulakov 128 points.
  • 9th Oman Air (OMA) Rob Greenhalgh, Tom Johnson, Will Howden, Hashim Al Rashdi, Musab Al Hadi 128 points.
  • 10th SAP Extreme Sailing Team (DEN) Jes Gram-Hansen, Rasmus Køstner, Thierry Douillard, Peter Wibroe, Nicolai Sehested 126 points.
  • 11th Team Aberdeen Singapore (SIN) Nick Moloney, Adam Beashel, Scott Glen Sydney, Tom Dawson, Justin Wong 82 points.
  • 12th GAC Pindar (AUS) Seve Jarvin, Troy Tindill, Ed Smyth, Sam Newton, Alexandra South 59 points.


A la une