SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Figaro-Bénéteau

Jérémie Beyou : "Cette Solo Maître CoQ fut une très belle course d’entraînement !"

Jérémie devance Gildas Mahé et Thierry Chabagny aux Sables d’Olonne

samedi 15 mars 2014Redaction SSS [Source RP]

Elle fut aussi intense et complexe qu’une belle étape de La Solitaire du Figaro ! Cette Solo Maître CoQ s’est jouée au coude à coude tout au long de ces presque deux jours de course. Sans vent et dans la brise, au portant comme au près, Jérémie Beyou (Maître CoQ) a bataillé sans relâche et sans dormir pour finalement l’emporter ce samedi matin à 7h01, aux Sables d’Olonne : une belle victoire et un joli clin d’œil pour son partenaire Maître Volailler.

Jérémie Beyou, skipper Maître CoQ : « Cette Solo Maître CoQ fut une très belle course d’entraînement ! Nous avons eu des conditions météo très variées avec de la « pétole » (absence de vent) le premier jour et jusqu’à 23 nœuds, sous spi, cette nuit. Ça a été vraiment intense d’un bout à l’autre ! Nous étions un petit groupe de quatre bateaux avec Yann Eliès (Groupe Quéguiner) , Thierry Chabagny (Gedimat) , Gérald Veniard et Jeanne Grégoire (Garage David – Scutum) , en double, à batailler du début à la fin.

Yann a pas mal dominé la course, il méritait de gagner, mais, au dernier passage de l’île d’ Yeu , il a choisi de se placer un peu au large pour empanner , au-delà du dévent de l’île… j’ai réussi à me glisser entre lui et la côte. Au final, c’est une jolie victoire ! Tout le monde a très bien navigué. »

Justement, c’était pour toi plutôt une course de travail ?

Jérémie Beyou : « C’était parfait pour se remettre dans le rythme et se comparer aux autres en vitesse. C’est important de voir qui va vite sur la durée ... Deux jours et deux nuits sans dormir, des transitions à gérer en permanence, c’est idéal pour savoir si l’on a retrouvé ses repères, en positionnement, en intensité. Le bilan est positif.

Il me manque un petit peu de vitesse au portant, mais je sais ce qu’il faut travailler à ce niveau-là donc ce sera réglé pour la prochaine course. L’objectif était d’observer et de faire le point par rapport aux autres : le contrat est rempli ! »

La victoire du skipper Maître CoQ sur la Solo Maître CoQ , c’est la cerise… ?

Jérémie Beyou : « Ce n’est pas truqué (rires) ! J’avais effectivement un peu de pression au départ, il ne fallait surtout pas que je rate ma course, mais je n’envisageais pas de gagner ! C’est un joli clin d’œil. »


Voir en ligne : Info presse www.maitrecoq.fr/voile/


Ordre d’arrivée (avant jury) des dix premiers de la Solo Maître CoQ

  • 1. Maître CoQ - Jérémie Beyou
  • 2. Interface Concept - Gildas Mahé
  • 3. Gedimat - Thierry Chabagny
  • 4. Yann Eliès - Groupe Quéguiner
  • 5. Generali - Éric Peron
  • 6. Normandy élite Team - Charlie Dalin
  • 7. Macif 2012 - Fabien Delahaye
  • 8. Groupe FIVA - Alexis Loison
  • 9. Bretagne Crédit Mutuel Espoir - Corentin Horeau
  • 10. Un maillot pour la vie - Corentin Douguet


A la une