SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Multi 50

Lalou Roucayrol : "Nous partons samedi avec cette aile de kite"

"et 2 autres systèmes prototypes mis en place par Yves Parlier"

vendredi 28 mars 2014Redaction SSS [Source RP]

Le trimaran Arkema – Région Aquitaine, amarré au port de Caniçal à Madère depuis novembre 2013 suite à son chavirage, va reprendre la mer. Lalou Roucayrol a prévu de convoyer le bateau jusqu’aux îles Canaries, distantes de 300 milles, où il effectuera le chantier de remise en état. Le skipper Aquitain équipera son trimaran, actuellement privé de mât, d’une aile de kite pour rejoindre l’archipel espagnol. Accompagné d’Yves Parlier et de 3 autres équipiers, Lalou espère atteindre les Canaries en 3 jours.

Le skipper revient en détail sur la mise en place de ce projet :

« Depuis mon retour en France fin novembre dernier, je ne pense qu’à remettre mon bateau en état mais Madère n’est pas l’île la plus facile d’accès, ni la mieux desservie. De fait, j’ai tout de suite réfléchi à la manière la plus rapide et la moins coûteuse pour amener le bateau dans un port où le chantier de remise en état serait possible.

Pour le convoyage du bateau, on ne part pas dans l’inconnu, nous avions fait des essais avec Marc Thiercelin sur DCNS il y a quelques années, tracté par une aile de kite. Cette idée s’est vite imposée comme étant la moins couteuse et la plus simple à réaliser. La proximité des Canaries avec Madère et ses liaisons régulières par ferry en font une destination parfaite. Jorge Cantero, du Royal Nautic club de Las Palmas, nous met à disposition une place de port ainsi que l’accès à toutes ses infrastructures. Son aide a également été précieuse pour la logistique, et l’acheminement du matériel sur zone.

Nous partons donc demain, samedi, avec cette aile de kite (monofil) mais également avec 2 autres systèmes prototypes mis en place par Yves Parlier. Nous embarquons tout de même 100 litres de gazole, au cas où, mais le vent devrait être bien orienté à l’est pour atteindre les Canaries en 3 jours à environ 4 nœuds de moyenne. Nous affinons tout cela avec mon routeur Eric Mas de Météo Consult.

En tenant compte des contraintes logistiques, nous effectuerons ainsi l’intégralité du chantier de remise en état là-bas. Deux membres de l’équipe technique arrivent avec le véhicule et l’intégralité du matériel autour du 4 avril, puis j’amènerai le mât de Lorient, par la mer, autour de la mi-avril. Le trimaran devrait être prêt à naviguer pour début mai. J’enchainerai ensuite des navigations sur zone pendant quelques semaines, profitant de superbes conditions météo pour naviguer. Je mettrai enfin le cap vers la France à la fin du mois de mai, en mode solitaire, en guise de premier véritable entraînement avant la Route du Rhum , qui est l’objectif-clé de la saison 2014. ».


Voir en ligne : Info presse www.laloumulti.com


L’équipage d’Arkema - Région Aquitaine sur le convoyage : Lalou Roucayrol - Yves Parlier - Etienne Carat - Arnaud Creté - Maxence Peyras


A la une