SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Kitesurfing

Vidéo : Une CaraKite dans la rade de Lorient

"une étape prochaine consisterait à mettre des foils !"

mardi 15 avril 2014Christophe Guigueno

Le National Caravelle - que l’on surnomme le championnat du monde – aura lieu à Lorient à l’été 2015 – et en Finistère en 2014. Mais un propriétaire semble se préparer dès ce printemps avec un dériveur au gréement original. Le mât a disparu. Place au kitesurf !

Voici la vidéo qui montre les premiers essais de cette CaraKite en rade de Lorient. Menée en double, la Cara a évolué efficacement entre Larmor-Plage et la citadelle de Port-Louis. De quoi retenir l’attention de quelques témoins dont de nombreux pro du nautisme basé dans ce cœur de la Sailing Valley. Pas très discret, donc, pour une expérimentation.

Son skipper, Mr O (il a souhaité garder l’anonymat), est revenu sur cette première navigation. "Il n’y avait pas beaucoup de vent. Mais on a pu en tirer quelques informations. Déjà, il faudra tenter de sortir avec plus d’air tout en fixant l’aile au bateau." Dans la vidéo, on voit que c’est l’équipier qui établit le contact entre le kite, son harnais et le bateau – par ses jambes.

"On aimerait aussi sortir avec une autre Caravelle afin de comparer les angles de remontée au près et les vitesses sur des routes parallèles." Mr O fait aussi remarquer que, lors de cette première navigation, la Cara est restée très stable, sans gîter. Son comportement devrait être différent quand l’aile est fixée au pont du bateau.

Et quitte à délirer. Mr O est déjà prêt à aller plus loin : "une étape prochaine consisterait à mettre des foils ! On rêve de la faire décoller. Un AC72 monte bien sur ses foils et pèse plusieurs tonnes. Alors pourquoi pas une Caravelle de 210 kilos ?"

De toute façon, il est peu probable qu’un voilier sans mât soit autorisé à prendre part à des courses de voile sanctionnées par la FFV et l’ISAF. Les définitions d’un voilier de course sont strictes et imposent un mât et une voile dont la têtière ne peut être plus haute que l’a tête de mât. Mais peut-être que Mr O et son acolyte ont d’autres idées derrière la tête…



A la une