SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Semaine Olympique de Hyères

Trois médailles tricolores en Nacra 17 (Besson-Riou), 470 H (Bouvet-Mion) et Finn (Thomas Le Breton)

samedi 26 avril 2014Information FF Voile

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Dernier acte de l’ISAF Sailing World Cup Hyères - Toulon Provence Méditerranée, les Medal Race ont tenu toutes leurs promesses ce samedi sur le plan d’eau varois, qui s’est paré de ses plus beaux atours pour ces régates au sommet réunissant les dix meilleurs des dix séries en lice sur cette dernière étape de la coupe du monde de voile olympique. Si la hiérarchie établie tout au long de la semaine n’a pas été radicalement chamboulée, ces manches de la dernière chance n’en ont pas moins réservé un suspense de tous les instants. Quelques podiums connaissent des retournements de situation faisant le bonheur des uns et le malheur des autres.

Ils étaient 1111 coureurs représentant 59 nations au départ. Au jeu des sélections, après cinq jours de confrontation sportive, ils n’étaient plus que 150 battant 27 pavillons (100 pour les équipages en double, 50 solitaires, 80 hommes, 70 femmes). Ce samedi, ces compétiteurs, engagés sur la longue route semée de pièges et d’embûches menant aux Jeux de Rio de Janeiro en 2016, ont disputé des régates d’une intensité rare dans un vent d’ouest d’une douzaine de noeuds. Un tomber de rideau à la hauteur des enjeux de ce rendez-vous rassemblant l’élite mondiale des régates au contact entre trois bouées.

Nacra 17

Ils portaient les plus beaux espoirs tricolores. Billy Besson et Marie Riou, champions du monde en titre, toujours vissés aux avant-postes du classement général, ont compté parmi les grands animateurs de cette semaine de compétition à bord du Nacra 17, qui marquera le grand retour du multicoque sur la prochaine olympiade. A l’issue d’une Medal Race qui n’a pas manqué de semer la zizanie dans les rangs d’une flotte survoltée, ils terminent deuxièmes au classement général, derrière le duo Vittorio Bissaro et Silvia Sicouri. Les Italiens tirent profit d’une ultime régate ratée par les Australiens Bundock-Curtis. Encore leaders hier, ceux-ci doivent se contenter d’une médaille de bronze à l’issue de cette dernière manche à dix bateaux qu’ils ont terminée en 9è position. Quant à Moana Vaireaux et Manon Audinet, qui formaient le deuxième double mixte français engagé dans cette régate finale, ils se classent 5è au terme de cette semaine hyéroise.

49er et 49er FX

Les Kiwis Peter Burling et Blair Tuke, déjà vainqueurs à Palma de Majorque, persistent et signent au chapitre de la victoire à l’issue des trois régates du jour disputées au titre de la Medal Race. Ils s’imposent devant l’équipage Irlandais Seaton-McGovern et les Australiens Outteridge-Jensen, champions à Londres, qui ont fait aujourd’hui un retour en force dans le classement. Ces Medal Races ont en revanche apporté moins de réussite au duo tricolore. 4è hier, Emmanuel Dyen et Stéphane Christidis ont vu s’envoler leur chance de médaille. Ils terminent en 6è position.

Pas de représentantes françaises dans cette nouvelle série olympique dans la mesure où le duo le plus prometteur, formé Sarah Steyaert et Julie Bossard, a dû déclarer forfait avant le coup d’envoi de la compétition hyéroise. Dans le coup dès la prémière régate, les Brésiliennes Martine Grael et Kahena, confirment après le rendez-vous de Palma en Espagne, qu’elles maîtrisent la discipline. Elles l’emportent devant les Néo-Zélandaises Maloney-Meech et les Danoises Baad Nielsen-Thuagaard Olsen.


Voir en ligne : Tableaux des résultats



A la une