SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

L’Atlantique - Le Télégramme

Bernard Stamm : "ça aurait été dur à encaisser de ne pas gagner l’épreuve aujourd’hui"

Cheminées Poujoulat s’impose à Lorient chez les Diam 24

dimanche 28 septembre 2014Redaction SSS [Source RP]

Le rideau est tombé, ce dimanche, sur la 15e édition de l’Atlantique-Le Télégramme. Lors de cette dernière journée de compétition, Cheminées Poujoulat et les sept autres Diam24 One Design en lice ont disputé une course dans de tous petits airs, qui ont d’ailleurs contraint le comité de course à finalement réduire le parcours. Bernard Stamm, Philippe Legros et Matthieu Vandamme, ont, une nouvelle fois, fait preuve d’une belle maîtrise, s’octroyant ainsi une nouvelle victoire de manche…. Et la première place au classement général.

Aujourd’hui, comme prévu, dès 9h30, le comité de course des Diam24 OD de l’Atlantique – Le Télégramme – Groupama a lancé une première manche, profitant d’un léger flux d’ouest nord-ouest soufflant entre 6 et 7 nœuds, en rade de Lorient. Reste que celui-ci s’est essoufflé graduellement au cours de la matinée pour finalement s’établir autour de 2-3 nœuds, obligeant les organisateurs à réduire ce petit parcours de ralliement après une boucle effectuée entre Larmor Plage et l’île de Groix. Auteurs d’un joli départ, Bernard Stamm et ses hommes ont été bien dans le match d’entrée de jeu mais c’est en réalité sur le dernier bord de près qu’ils ont fait la différence et se sont emparés des commandes de la flotte.

« Au début, au portant, nous avons eu un peu de mal à trouver le même angle de descente que notre concurrent direct. Il n’empêche que sur le long bord de louvoyage qui a suivi, nous avons bien tricoté en jouant avec les différences de pression et nous sommes passés en tête. Nous avons globalement bien contrôlé et c’était notre objectif du jour car avant cette dernière course, nous étions à égalité de points avec « Diam24 », d’Aymeric Chapellier après que le jury a décidé de disqualifier sept bateaux sur huit dans la première manche. D’ailleurs, clairement, pour nous, ça aurait été dur à encaisser de ne pas gagner l’épreuve aujourd’hui car sans cette sanction, nous aurions eu une très belle avance »,

explique Bernard qui a, en effet, plus que dominé ces trois jours de compétition.

« Nous avons fait preuve d’une belle régularité, et notamment gagné trois manches sur cinq (quatre sur cinq avant la décision du jury, ndlr). C’est positif car depuis le début de la saison, nous montons régulièrement en puissance et nous avons quand même des concurrents qui sont de vrais spécialistes du catamaran de sport et même de l’Extreme 40, à l’image de François Morvan par exemple »,

a conclu le navigateur suisse qui va se re-concentrer sur son projet Barcelona World Race dans les jours qui viennent, la première navigation à bord de son nouveau monocoque 60 pieds étant programmée vendredi prochain. On le retrouvera néanmoins les samedi 11 et dimanche 12 octobre à La Trinité-sur-Mer pour le septième et dernier rendez-vous de la saison 2014 des Diam24. A suivre donc.


Voir en ligne : Info presse Rivacom / poujoulat.bernard-stamm.com/fr



A la une