SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Class 40

Pierre-Yves Lautrou : "nous sommes toujours en phase d’apprentissage du Pogo"

"L’Express-Trepia se comporte bien dans tous les types de temps"

vendredi 2 mai 2014Redaction SSS [Source RP]

Depuis la mise à l’eau de son Class40 nouvelle génération, le 2 avril dernier, Pierre-Yves Lautrou n’a pas chômé. Les premières navigations effectuées en rade de Lorient sont, en effet, plus que prometteuses et bien qu’il soit toujours en phase de rodage de sa monture, il va pouvoir aussi s’évaluer face à la concurrence, le week-end prochain, dans le cadre du Grand Prix Guyader à Douarnenez, avec à son bord Thomas Ruyant, son co-équipier pour la prochaine Normandy Channel Race.

Le journaliste – skipper, qui découvre sa nouvelle monture, un Class40 nouvelle génération sorti du chantier Structures à Combrit, il y a un mois tout juste, a en effet bien enchainé en multipliant les sorties techniques puis les séances d’entraînements sous la houlette de Tanguy Leglatin, au large de Lorient.

« Au total, nous avons réalisé sept journées pleines de navigation. Nous avons eu des conditions assez variées, ce qui nous a permis d’essayer toute les voiles mais aussi et surtout d’affirmer que le bateau est bien né, à tous points de vue. Le plan de pont, les choix techniques que nous avons faits, comme reculer le mât ou les ballasts… tout est bon. L’Express-Trepia se comporte bien dans tous les types de temps, et, de ce fait, nous sommes assez compétitifs »

explique PYL, qui peut se satisfaire, en effet, de jouer sans complexe avec Teamwork40 (anciennement Mare), un vrai bateau référence puisqu’il a remporté une multitude de courses.

« C’est d’autant plus plaisant que nous sommes toujours en phase d’apprentissage du Pogo. Ce que nous avons pu observer, c’est qu’il va très bien au près et au reaching, ce qui est une très bonne nouvelle puisque nous n’avons pas encore toutes les manettes » s’enthousiasme le marin.

Premières confrontations ce week-end

« Ce sera la première course de l’Express-Trepia. Nous serons, certes, dans un cadre de compétition, mais encore en mode découverte car nous sommes encore loin d’avoir exploré l’intégralité de la machine, son potentiel, ses plages de réglages, etc… Nous allons donc courir sans pression » précise le marin-journaliste qui participera à l’épreuve en équipage réduit.

Ainsi, Erwan Tymen, du chantier Structures, Jean-André Hébel, avec qui il a beaucoup régaté en Open 7.50, mais aussi Thomas Ruyant, son équipier pour la prochaine Normandy Channel Race.

« Je suis content que Thomas arrive sur mon projet. C’est un bon copain. Nous avons fait du Mini 6.50 ensemble, toutes les années entre 2006 et 2009. C’est également un beau palmarès en Class40 puisqu’il a notamment remporté la Route du Rhum et la Normandy Channel Race en 2010. Nous naviguons en duo depuis une semaine et tout se passe super bien. Nous avons une belle fluidité dans les manœuvres. Il est hyper compétent et il va me permettre de progresser énormément sur le support globalement »

déclare PYL, impatient de se confronter avec la concurrence ce week-end.

« Nous allons pouvoir nous comparer à une dizaine de bateaux, et notamment avec GDF Suez, l’ultra favori de l’épreuve. Cela va nous permettre d’observer de nouvelles choses même si L’Express-Trepia, je le répète, est toujours très largement en phase de rodage. Reste que, si nous avons des opportunités, nous n’hésiterons pas à les saisir » conclut Pierre-Yves Lautrou.


Voir en ligne : Info presse www.facebook.com/pyldanslerhum



A la une