SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

IMOCA

Pascal Bidégorry : "le Vendée Globe est une grande aventure à partager"

La Volvo Ocean Race avec Charles Caudrelier et le monde en solo au programme du Basque

vendredi 16 mai 2014Redaction SSS [Source RP]

Son palmarès est hors normes, son talent unanimement reconnu. En 2016, Pascal Bidégorry sera à coup sûr une des têtes d’affiche de l’Everest des mers. Le tour du monde en solitaire sans escale et sans assistance. Le Vendée Globe.

« Le moment est venu dans ma vie de marin et dans ma vie d’homme, tout simplement. C’est un équilibre qui se crée entre mes différentes expériences depuis 20 ans. »

Voilà comment le navigateur Basque Pascal Bidégorry, 46 ans, explique son envie d’être sur la ligne de départ des Sables d’Olonne en novembre 2016, pour participer à son tout premier Vendée Globe. Avec ambition sportive : l’homme a le virus de la compétition chevillé au corps et sait faire foncer les voiliers comme personne.

Ce sera forcément un événement que voir ce marin à la barre d’un monocoque IMOCA en partance pour le tour du monde en solitaire. Quiconque connaît un peu la course au large sait qu’avec Pascal Bidégorry, on a affaire à un navigateur d’exception, un performer de haut-vol. Il l’a montré sur tous les océans, toutes les courses, tous les bateaux, à une ou plusieurs coques… du simple Figaro au maxi trimaran de 40 mètres Banque Populaire - ce projet gigantesque qu’il a mené de main de maître, de la conception aux grands records des 24h et de l’Atlantique Nord. La lecture de son palmarès est de celles qui donnent le tournis. Pascal Bidégorry a notamment remporté La Solitaire du Figaro, la Transat Jacques Vabre, de très nombreux titres en Grands Prix ORMA, en IMOCA, en MOD70, en D35 etc. Il a traversé trente fois l’Atlantique en course et totalise six titres de Champion de France et six titres de Champion du Monde.

Ce n’est pas un hasard d’ailleurs si Pascal Bidégorry travaille depuis trois mois - pour embarquer à bord de Dongfeng Race Team, le bateau chinois de la Volvo Ocean Race confié à son ami Charles Caudrelier – l’équipage final de Dongfeng Race Team sera annoncé officiellement à la fin du mois de juin. Si les deux projets aboutissent, Pascal Bidégorry est donc à la veille d’un double défi planétaire. A savoir enchainer deux tours du monde entre 2014 et 2016 : en équipage sur la Volvo et en solitaire sur le Vendée Globe.

« Non seulement cela ne pose aucun problème, mais surtout ça ne peut être que bénéfique » assure l’intéressé, « d’abord la Volvo Ocean Race est un magnifique objectif en elle-même… et en plus c’est u ! ne préparation idéale pour le Vendée Globe ! ».

En outre, ses exploits à bord des multicoques ne doivent pas faire oublier que Pascal Bidégorry s’est aussi beaucoup intéressé aux monocoques IMOCA, les bateaux du Vendée Globe. Notamment en naviguant avec Jérémie Beyou puis, plus récemment, au sein du team Safran. Avec Marc Guillemot, ils ont conquis la deuxième place de la dernière Transat Jacques Vabre cet automne… et pris beaucoup de plaisir.

« Au-delà de la compétition, le Vendée Globe est une grande aventure à partager » assure Pascal, « je connais bien le milieu et je constate une chose : tu n’es plus le même, avant et après cette course. C’est une épreuve à part. Et c’est valable pour le marin, mais aussi pour les membres de l’équipe, pour le sponsor, pour tous ceux qui participent au projet&nbs ! p ; ! C’est cette expérience de vie-là que je veux connaître et partager. Pour tous c’est forcément une expérience inoubliable, pas seulement pour le skipper ! »

Pascal Bidégorry cherche des partenaires pour embarquer avec lui. A bon(s) entendeur(s)…


Voir en ligne : Info presse Mer et Media


Résumé du palmarès de Pascal Bidégorry :

  • Six titres de Champion du Monde
  • Six titres de Champion de France
  • Vainqueur de la Solitaire du Figaro
  • Vainqueur de la Transat Jacques Vabre
  • Vainqueur du Championnat Décision 35
  • Vainqueur de la Krys Ocean Race
  • Deuxième de la Route du Rhum
  • 30 transatlantiques
  • 48 podiums et victoires sur les grandes épreuves internationales : Figaro, Tour de France, ORMA, IMOCA, MOD70, D35, Maxi Multicoque…

Records :

  • Traversée de l’Atlantique Nord en 3 jours, 15 heures, 25 minutes et 48 secondes, à 32,94 nœuds de moyenne
  • Plus grande distance parcourue sur 24h : 908 milles à 37,8 nœuds de moyenne
  • Traversée de la Méditerranée en 14 heures, 20 minutes et 34 secondes à 33 nœuds de moyenne


A la une