SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

GPICO

Seeten en Open 5,70 et Hurdiel s’imposent chez les Sportsboats

Noël Flobert intouchable en IRC 1• Sorcier Noir et Jacques Lemaire sans rival en IRC2

lundi 9 juin 2014Redaction SSS [Source RP]

Si la plage de Malo-les-Bains qui paressait aujourd’hui sans la moindre risée pour agiter les vagues a fait le bonheur des amateurs de farniente, elle a réduit le comité de course du "rond" des sportsboats du Grand Prix International de la Côte D’Opale à la portion congrue d’une seule manche disputée pour cette dernière journée de régate.

Avec seulement deux points de différence au classement général entre les postulants à la victoire en J80, Rémy Hurdiel et Jean Marc Wiel, cette dernière course a donné lieu à un impitoyable épisode de match race qui tourna finalement à l’avantage du skipper de Made in Dunkerque. Damien Seeten n’a pas forcé son talent pour préserver le solide avantage glané lors des 8 manches précédemment disputées. Il laisse la victoire du jour à l’expérimenté Guillaume Delacroix et signe sa seconde victoire d’affilée dans ce GPICO version 2014.

La bonne surprise est venue de la zone d’évolution des IRC et autres HN, positionnés plus au large et qui ont bénéficié malgré le conteste anticyclonique d’un petit fond d’air suffisant pour lancer deux courses. Le 11e Grand prix International de la Côte d’Opale sacre de nouveau les marins les plus prompts à s’adapter aux conditions très techniques du week-end, à la fois légères en terme de vent, et déroutantes en terme de courant. La grosse centaine de marins Français et Belges présente entre Boulogne et Dunkerque y a trouvé son plaisir, tout en partageant les uniques moments de convivialité propres à ce grand rendez-vous de la voile en Région Nord Pas de Calais.

Ils ont dit :

Guillaume Delacroix, Open 5,70 Vieux régatiers dunkerquois, 2e du général :

" Les "ptits jeunes" (Damien Seeten ndlr) se débrouillent bien ! on les accroche aujourd’hui, mais ils ont bien régaté tout au long du week-end. Il leur manque encore un peu de consistance dans le temps mais ils sont rapides et accrocheurs."

Philippe Bourgeois, Dunkerque Plaisance Gill Race Team, 2e en IRC1

« Nous aurions naturellement aimé avoir plus de concurrents dans notre groupe IRC1. Mais la régate a été belle, car derrière l’intouchable Farr 30, très à l’aise dans le petit temps, nous avons bagarré avec le A 35 Dieppois jusqu’à la dernière manche. Nous sauvons notre deuxième place d’un cheveu. Ce GPICO a constitué un très bon galop d’entraînement pour une bonne partie de l’équipage qui disputera la Commodore’s Cup sous les couleurs de l’équipe de France. Nous allons poursuivre notre préparation la semaine prochaine au Havre durant la Normandy sailing week… »


Voir en ligne : Info presse Denis van den Brink / www.gpico.org



A la une