SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Mini 650

Trophée MAP : Victoire de Giancarlo Pedote en prototype, Damien Cloarec l’emporte en série

samedi 14 juin 2014Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Bellissima victoire du skipper italien Giancarlo Pedote (Prysmian) sur ce Trophée Marie-Agnès Péron. Une de plus ! En quatre courses, le marin transalpin a aligné quatre victoires, dont deux sur des épreuves comptant pour le Championnat de France Promotion Course au Large en Solitaire. Une demi-heure derrière le Magnum, c’est le Maximum, le plan Raison dernier cri, mené par Davy Beaudart (Cultisol) qui s’offre une magnifique deuxième place alors qu’il découvre encore son bateau mis à l’eau il y a un mois.

Bloqués à Penmarch par du courant contraire, les 3e et 4e prototypes sont arrivés plus de 5 heures après : à 2h32, le bizuth Luke Berry (Wild Side) complète le podium et, 9 minutes plus tard, Ludovic Mechin (Microvitae) prend la 4e place.

Le premier bateau de série, Damien Cloarec (www.damien-cloarec.fr) a lui coupé la ligne à 5h07 en incontestable vainqueur de ce 10e Trophée Marie-Agnès Péron, un doublé pour le finistérien. Suivi de Tanguy le Turquais (Terreal), revenu du diable Vauvert, à 20 minutes. Le Portugais Antonio Fontes (Stered Lostek) monte sur la troisième marche du podium : coup de chapeau à ce bizuth qui dispute là sa toute première course !

À noter la remarquable performance de Ian Lipinski (Entreprises Innovantes) arrivé à 5h 08’ 27’’, soit 57 secondes derrière le premier bateau de série, à la barre de son tout nouveau plan Bertrand "protosérie" mis à l’eau la semaine dernière (et qui passera « bateau de série » dès que 10 unités seront en circuit) !... « Tellement rapide que je ne pouvais rien faire d’autre que de le voir fondre sur moi » remarquait, dégoûté, Damien Cloarec ! Ça ne vous rappelle rien ? ...Encore une volumineuse et prometteuse carène. Série à suivre.

On avait pris l’habitude de voir le Prysmian de Giancarlo Pedote prendre rapidement l’avantage des flottes Mini en prototype. Ils sont désormais deux, les deux plans David Raison, à marquer le pas sur les carènes classiques. Dès le coup d’envoi de ce Trophée Marie-Agnès, Giancarlo Pedote et Davy Beaudart se sont lancés dans un duel, loin devant le reste de la flotte.

La preuve par deux

Les deux carènes dessinées par David Raison ont, une fois encore, montré leur aisance. La différence est nette.

Giancarlo Pedote (Prysmian) est presque habitué à l’avantage « vitesse » de sa ronde carène, mais pour Davy Beaudart (Cultisol) c’est tout nouveau et vraiment beau : « c’est encore mieux que ce que j’imaginais ! En plus, le bateau est facile et costaud. Rien ne bouge, tout est super bien construit, du coup, tu es en confiance pour tirer dessus. Il y a un potentiel incroyable... »

Le skipper italien a cependant tenu à saluer notamment la remarquable performance de Stanislas Maslard (Groupe Sefico - Sea Safe) à la barre d’un plan Magnen-Nivelt de 1999 qui a affiché de très belles moyennes sur la deuxième partie de la course : « Si Stan avait eu son 850 (un plan Lombard de 2013 qu’il a construit de ses mains, ndlr), il y aurait eu un beau match à trois, et il ne faut pas oublier les autres, la bagarre est toujours là. D’autant qu’en course au large, tu peux passer du grand sourire à la catastrophe totale en 1 seconde ! Rien n’est jamais gagné. Une casse est vite arrivée. »

Toujours modeste et passionné, le skipper de Prysmian, même s’il vient d’aligner 4 victoires en 4 courses, est toujours aussi heureux de sa performance : « Quand je pars en course, c’est à chaque fois comme si c’était la première fois. Je continue à régater et à essayer de faire bien les choses. C’est tout. L’apprentissage n’est jamais fini en bateau... »

Le bord à bord avec Davy ? « Super ! Il va vite ! Mais nous avons des gréements et des voiles différents, ce n’est donc pas tout à fait comparable. Et cela s’est joué en grande partie sur des choix stratégiques. »


Voir en ligne : Info presse www.winchesclub.com/minis650/map/FR.htm


Classement avant jury

Prototypes

  • 1. 747 - Giancarlo Pedote (Prysmian) à 20h 58’ 30’’
  • 2. 865 - Davy Beaudart (Cultisol) à 21h 30’ 45’’
  • 3. 753 - Luke Berry (Wild Side) à 2h 32’ 10’’
  • 4. 667 - Ludovic Mechin (Microvitae) à 2h 41’ 10’’
  • 5. 754 - Damien Audrain (EPC - Rêves de Clown) à 3h 40’ 00’’
  • 6. 265 - Stanislas Maslard (Groupe Sefico - Sea Safe) à 3h 52’ 10’
  • 7. 679 - Vincent Grison (Surfrider Foundation Europe) à 3h 53’ 20’’
  • 8. 866 protosérie - Ian Lipinski (Entreprises Innovantes) à 5h 08’ 27’’
  • 9. 614 - Maxime Eveillard (Sea Zaitre) à 6h 32’ 13’’

Bateaux de série

  • 1. 833 - Damien Cloarec (damien-cloarec.fr) à 5h 07’ 30’’
  • 2. 835 - Tanguy le Turquais (Terreal) à 5h 27’ 00’’
  • 3. 745 - Antonio Fontes (Stered Lostek) à 5h 36’ 55’’
  • 4. 857 - Andrea Fornaro (Sideral) à 5h 43’ 23’’
  • 5. 774 - Jean-Marie Oger (Acebi) à 5h 50’ 43’’
  • 6. 553 - Alexander Macpherson (Sandy Macpherson Sailing) à 5h 55’ 29’’
  • 7. 821 - Jonas Gerckens (Netwerk) à 6h 08’ 30’’
  • 8. 591 - Florian Blanchard (MC Technologies) à 6h 35’ 23’’
  • 9. 832 - Arnaud Machado (Velasco II du Leman a l’Ocean.com) à 6h 52’ 28’’
  • 10. 728 - Quentin Vlamynck (quentinvlamynck.fr) à 7h 03’ 42’’


A la une