SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Solidaires en Peloton

Victorien Erussard : "pour la première fois de ma carrière de coureur au large, nous allons disposer d’une machine qui va nous permettre de rivaliser avec les meilleurs"

samedi 26 juillet 2014Redaction SSS [Source RP]

A 15 heures, vendredi 25 juillet, le nouveau Class40 de Victorien Erussard et Thibaut Vauchel-Camus a touché l’eau. La mise à l’eau d’un nouveau bateau est toujours un moment délicat entre sortie du chantier, matage, trajet routier, grutage… Pour les deux skippers de Solidaires en Peloton, comme pour Olivier Toupin, armateur du bateau et Nicolas Groleau, du chantier JPS Production, c’est un moment de stress qui s’évacue.

C’est à la fois un aboutissement et le début d’une autre histoire. « C’est un peu comme un accouchement… Je serai sous tension tant que le bateau ne sera pas en train de flotter. On a hâte de le voir dans ses lignes », témoignait le matin Thibaut Vauchel-Camus, tout à son impatience de pouvoir enfin hisser les voiles. « Je crois qu’au moment où on sentira le bateau glisser après avoir coupé le moteur, on aura là une émotion pure. Ça signifiera qu’on est entré pleinement dans la deuxième phase du projet. »

Mais avant d’y parvenir il faudra encore peaufiner les derniers détails techniques : fin du câblage de l’électronique, pose du gréement courant et jauge du bateau. Mercredi tout devrait être terminé et Victorien et Thibaut pourront goûter ensemble le plaisir de découvrir leur nouvelle monture.

Un armateur heureux

Pour Olivier Toupin, PDG de Ty-Concept, c’est aussi un moment particulier : « On est forcément fier quand on mesure le chemin parcouru. C’est un premier aboutissement et c’est surtout le résultat d’un véritable travail d’équipe. C’est le résultat de la collaboration de plusieurs partenaires techniques, tous 100% bretons, depuis le chantier JPS Production en passant par la voilerie All Purpose, Ponto qui fournit les winchs du bateau ou NKE pour l’électronique… » Un partenariat technique réussi, une équipe exemplaire tant du point de vue du potentiel sportif qu’humainement, le projet Solidaires en Peloton a rallié toute l’équipe de Ty Concept « Il faut vraiment insister sur la valeur humaine de Victorien et Thibaut. On n’est pas dans un projet de sponsoring classique. La lutte contre la sclérose en plaques est une cause qui leur tient vraiment à cœur et c’est aussi leur humanité, leur manière de remercier ceux qui leur font confiance qui incite les entreprises à devenir mécènes du projet. »

Cinquième Production pour JPS

C’est le cinquième Mach 40 que Nicolas Grolleau construit. Par rapport au modèle fourni à Sébastien Rogues, le chantier a apporté quelques modifications en vue du caractère spécifique de la Route du Rhum : modification de la position de la quille et travail sur les ballast. Les qualités du bateau restent et ces petits détails ne peuvent qu’améliorer son potentiel. «  C’est une unité qu’on a construite en Trois mois et demi. On ne peut qu’être content de la qualité de la production et des délais qui vont quand même permettre à Thibaut de prendre en main la bête… »

Victorien Erussard : une première

Pour Victorien, ce projet Class40 est aussi une forme de consécration. « Je réalise que pour la première fois de ma carrière de coureur au large, nous allons disposer d’une machine qui va nous permettre de rivaliser avec les meilleurs. Ces Class40 sont devenus de véritables petits bijoux de technologie et nous allons disposer de ce qui se fait de mieux en la matière. Après, il restera le défi sportif, à charge pour nous d’être à la hauteur des ambitions du projet. » Ainsi donc, dans quelques jours, le Class40 aux couleurs de la fondation ARSEP (Aide à la Recherche sur la Sclérose en Plaques) va pouvoir hisser fièrement ses couleurs. Pour tous les mécènes partenaires, ce sera la preuve que leur investissement est en de bonnes mains.


Voir en ligne : Info presse Solidaires en Peloton



A la une