SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Multicoque

Yann Eliès : "Le défi de participer à la Route du Rhum à bord d’un MOD 70 m’a excité tout de suite"

Jean-Pierre Dick : "il faudra compter sur lui lors de la Route du Rhum"

mercredi 30 juillet 2014Redaction SSS [Source RP]

Yann Eliès s’apprête à relever un défi de taille : participer à la Route du Rhum à bord du Mod 70 Paprec Recyclage. Le skipper s’élancera pour la première fois de St Malo pour Pointe-à-Pitre le 2 novembre prochain sur la transat mythique à bord du bateau récemment skippé par Jean-Pierre Dick. Le skipper niçois se concentre désormais sur la conception de son nouvel IMOCA.

Yann, qu’as-tu ressenti après avoir été sélectionné en tant que skipper de Paprec Recyclage ?

« C’est un rêve éveillé ! Le défi de participer à la Route du Rhum à bord d’un MOD 70 m’a excité tout de suite. Je suis ravi d’enchainer sur un nouveau challenge après deux victoires dans la Solitaire du Figaro. C’est un vrai défi de traverser l’Atlantique sur ces engins ! C’est engageant, comme de participer à un Vendée Globe. J’aime l’adrénaline, la prise de risque, cela fait partie de mon métier. »

Que représente pour toi la Route Du Rhum ?

« Cette course me fait rêver depuis tout gamin. J’allais assister à tous les départs de course avec mon père à Saint-Malo. J’ai rêvé devant les bateaux de Loïc Caradec et de Philippe Poupon. Aujourd’hui, on revient à cette époque des Ultimes, avec des engins hors du commun, à la limite de l’utilisation par un seul homme. Je suis super heureux de participer à cette course légendaire. Je remercie Jean-Luc Petithuguenin de me confier la barre de Paprec Recyclage. »

Quelles sont tes ambitions sur cette course ?

« Arriver de l’autre côté de l’Atlantique avec ces engins est un défi en soi. L’arrivée à Pointe-à-Pitre sera sûrement émouvante au même titre que l’arrivée du Vendée Globe dans le chenal des Sables d’Olonne. Terminer premier des MOD 70 engagés au départ de la Route du Rhum est un objectif que je me fixe. Il va y avoir un match dans le match. Cela va être difficile de viser la première place face aux géants des mers comme Spindrift, Banque Populaire ou encore Sodebo, mais pourquoi pas le podium ! »


Voir en ligne : Info presse www.absolute-dreamer.com


Jean-Luc Petithuguenin, Président fondateur de Paprec, pourquoi Paprec s’aligne au départ de la Route du Rhum avec le MOD 70 ?

« Car la Route du Rhum est une course mythique et que Paprec vient de racheter le Mod 70 de Jean-Pierre. »

Pouvez-vous nous parler du choix du skipper ?

« A partir du moment où Jean-Pierre Dick a choisi de ne pas faire la Route du Rhum, le groupe Paprec a cherché un autre champion pour skipper le bateau. Nous avons une grande habitude de convier des champions à notre bord : Loïck Peyron, Damian Foxall ou Roland Jourdain pour en citer quelques-uns. Compte tenu du palmarès et des performances de Yann Eliès, notamment lors de la récente solitaire du Figaro, il m’a semblé logique, en tant que marin amateur sur le TP52 Paprec, de choisir Yann Eliès qui sera un des favoris logique de cette prochaine Route du Rhum. Enfin, je valorise toujours les parcours particulièrement exemplaires et courageux. Ce qui a été le cas de Yann sur son bateau Generali lors du Vendée Globe 2008 – 2009. »

Jean-Pierre Dick, peux-tu expliquer les raisons de ta non-participation à la Route du Rhum ?

JP Dick : « J’ai intégré le circuit MOD70 pour réaliser un tour du monde en équipage et non une route du Rhum en solitaire. Je n’ai pas choisi de faire du multicoque pour faire du solo. J’ai décidé en avril dernier de me focaliser sur mon projet Vendée Globe et la conception de mon nouveau monocoque. Je remercie d’ailleurs Jean-Luc Petithuguenin de permettre que l’histoire de ce multicoque continue et de me soutenir aussi, en tant que partenaire historique de mon futur monocoque. Yann Eliès est un marin talentueux, un excellent compétiteur, il ne lâche rien, il faudra compter sur lui lors de la Route du Rhum ! »



A la une