SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Sevenstar Round Britain and Ireland Race

Sidney Gavignet : "Nous pourrions être très proches du record"

Le MOD70 omanais est en course autour des îles britanniques avec les cinq nouveaux Volvo Ocean 65

lundi 11 août 2014Redaction SSS [Source RP]

Le trimaran MOD70 Musandam-Oman Sail, vaisseau amiral de la flotte du Sultanat d’Oman, a pris le départ de la Sevenstar Round Britain and Ireland Race (Tour des Iles Britanniques) ce matin à 09h00 dans le Solent, après une décision du comité de course de repousser de 21h le coup d’envoi de cette course épique de 1800 milles nautiques du fait des conditions trop difficiles dues à l’ouragan Bertha.

Bien que les conditions aient pu paraître un peu plus calmes sur la ligne de départ au large du Squadron pour la flotte des 28 participants, le vent soufflait toujours entre 20 et 30 nœuds ce matin, maintenant tout le monde sous pression. Le multicoque sait qu’il va naviguer dans une mer forte avec 40 nœuds qui l’attendent cette nuit en Mer du Nord devant les autres bateaux, ce qui rendra la première nuit très intense et fatigante pour les six équipiers du bord.

Ce sera la dernière compétition en équipage pour le skipper Français Sidney Gavignet en 2014, avant qu’il ne participe sur le même multicoque à la Route du Rhum plus tard cette année. Son but sera donc de boucler ce Tour des Iles Britanniques aussi vite qu’il le pourra, et avec le moins de risques possibles.

« Le comité de course a pris une bonne décision en retardant le départ hier. Le temps est assez similaire aujourd’hui, mais il y a moins de vent. La dépression est plus ou moins stationnaire au-dessus des Shetlands. Ce serait toujours mieux pour nous de partir un peu plus tard, mais c’est beaucoup mieux pour l’événement que nous prenions le départ tous ensemble, donc nous sommes prêts ! » commente Sidney.

Avec le départ qui a été repoussé, le record sur ce parcours est toujours jouable en théorie, bien qu’en réalité l’état de la mer et les vents violents qui attendent Musandam-Oman Sail signifie qu’ils ne vont pas pousser le bateau comme l’explique Sidney :

« Nous pourrions être très proches du record, mais à ce stade je ne suis pas sûr que nous allons le battre. L’ordinateur dit que nous le pouvons, mais la réalité c’est que l’état de la mer va probablement un peu nous ralentir, et nous attendons toujours 40 nœuds cette nuit, et c’est aussi pour cette raison que nous ne voulons pas aller trop vite, car plus vite nous irons, plus nous aurons de vent.

La Sevenstar Round Britain and Ireland Race est partie à 0900 lundi matin avec 28 bateaux en compétition, dont cinq nouveaux Volvo Ocean 65 flambants neufs qui utilisent cette course pour tester leurs équipages et leurs systèmes dans le type de conditions que la flotte s’attend à rencontrer dans les cinq ou six prochains jours.


Voir en ligne : Info presse www.omansail.com



A la une