SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Les Açores – Les Sables

Jonas Gerckens remporte aux Sables l’édition 2014 en bateaux de série

"Je commençais à me faire à l’idée de faire deuxième hier au soir"

mercredi 13 août 2014Redaction SSS [Source RP]

Hier, la situation paraissait fort compromise pour Jonas Gerckens (Netwerk) qui comptait une centaine de milles de retard sur Tanguy Le Turquais (Terréal - Rêves d’Enfance) en bateau de série et risquait de se voir souffler la première place du classement général. Mais une nuit d’orages a redistribué les cartes.

8h 07mn 12s, c’était le matelas dont disposait Jonas Gerckens pour contrer le retour de Tanguy Le Turquais après l’élimination prématurée de la course au podium de Damien Audrain (EPC - Rêves de Clown). Hier au soir, les proches du navigateur belge semblaient se faire une raison. Avec près de cent milles de retard, il lui serait difficile de décrocher la timbale. C’était sans compter sur une nuit orageuse au large de la Vendée qui bloquait le leader de l’étape en bateaux de série, pendant que Jonas continuait de cravacher. Bien lui en a pris, puisqu’il ne comptait plus ce matin qu’une soixantaine de milles de retard. De plus, le vent s’orientant nord-ouest assez fort, permettait aux Minis de s’exprimer à plein. C’est à plus de 10 nœuds de moyenne que le navigateur belge a terminé cette étape retour pour s’adjuger sa première grande victoire sur le circuit Mini.

Arrivé en fin de matinée, Tanguy Le Turquais ne manifestait aucune amertume. Il a démontré le potentiel de son Argo, réalisé une très jolie performance sur l’étape retour qui lui permet de grimper sur le podium. Il lui a peut-être manqué le coup de pouce de la réussite pour briguer la victoire finale. Il a aussi fallu à Tanguy toute la sagesse nécessaire pour ne pas s’embarquer dans un duel avec Ian Lipinski (Entreprises Innovantes) qui courrait pour la dernière fois en prototype puisque son Ofcet devrait être homologué en 2015 en bateaux de série.

Une carène visiblement bien née et un skipper qui n’hésite pas à puiser dans ses réserves ont permis à Ian de réussir le petit exploit de terminer l’étape en troisième position des prototypes après un final homérique bord à bord avec Ludovic Méchin (Microvitae) cinquième et Michele Zambelli (Fontanot), quatrième. Michele conserve, malgré tout, sa place sur le podium au classement général.

Quoi qu’il en soit, le potentiel des nouvelles carènes Argo et Ofcet impressionne et nombre de coureurs s’interrogent déjà sur la stratégie à suivre pour les prochaines années : faire confiance à des carènes éprouvées ou bien tenter l’aventure sur de nouveaux modèles.

Jonas Gerckens : « comment rêver mieux ? »

Diesel

« Je n’étais pas dans un bon rythme en partant des Açores. Je mets du temps sur mes débuts de course, j’ai un côté diesel. C’est venu petit à petit. J’ai rejoint Damien (Cloarec) quand Bertha est arrivée. J’ai volontairement préservé le bateau parce que je ne voulais pas prendre le risque de casser. C’est surtout la fin de course qui est hallucinante. Je commençais à me faire à l’idée de faire deuxième hier au soir. Globalement, j’étais plutôt satisfait de ma course, même s’il manquait quelque chose. Je me suis fixé comme objectif de finir tôt ce soir pour voir mes gamins avant qu’ils ne soient couchés. Et puis, quand j’ai entendu le classement de ce matin, j’ai compris que tout était possible. »

Sa victoire

« Ça fait vraiment plaisir. En plus sur cette course qui est vraiment géniale. Et puis, c’est un joli clin d’œil. J’ai un sponsor qui est d’Anvers, donc flamand, alors que je suis wallon, originaire de Liège. On montre ainsi que la Belgique, quand elle est unie peut faire de belles choses. »

Dernières chaleurs

« A quelques milles de l’arrivée, j’ai cassé mon bout-dehors. J’ai appelé le comité de course pour savoir le temps de Tanguy, mais évidemment, il n’a pas voulu me le dire... C’est normal, mais du coup, je ne savais pas du tout où j’en étais... »


Voir en ligne : Info presse www.lessables-lesacores.com


Classement le 13 août à 17 heures (TU +2)

Séries

  • 1 Tanguy Le Turquais (Terréal - Rêves d’Enfance), arrivé le 13 août à 12h 07mn 15s
  • 2 Damien Cloarec (ETF - www.damien-cloarec.fr), arrivé le 13 août à 18h 26mn 40s
  • 3 Jonas Gerckens (Netwerk), arrivé le 13 août à 18h 39mn 30s

Protos

  • 1 Nicolas Boidevezi (ImaginAlsace), arrivé à 16h 31mn 15s, le 12 août
  • 2 Giancarlo Pedote (Prysmian), arrivé à 20h 00mn 16s, le 12 août
  • 3 Ian Lipinski (Entreprises Innovantes), arrivé à 07h 57mn 54s, le 13 août
  • 4 Michele Zambelli (Fontanot), arrivé à 07h 59mn 57s, le 13 août
  • 5 Ludovic Méchin (Microvitae), arrivé à 08h 17mn 12s, le 13 août
  • 6 Fidel Turienzo (Satanas), arrivé à 16h 02mn 17s, le 13 août


A la une