SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Lorient - Horta solo

Adrien Hardy : "C’est une vraie satisfaction de finir l’année sur une victoire"

"Cette victoire, dans le prolongement de celle de l’an dernier, montre ma polyvalence"

dimanche 28 septembre 2014Redaction SSS [Source RP]

Le marin nantais a franchi la ligne d’arrivée devant la rade de Lorient à 22h 14 minutes et 19 secondes samedi soir, avec 4 et 17 minutes d’avance sur Charlie Dalin et Xavier Macaire. Après sa superbe victoire lors de la Generali Solo en octobre 2013, le skipper d’AGIR Recouvrement récidive cette année et s’offre une nouvelle première place dans une course majeure du Championnat de France de Course au large.

Il est 23h sur les pontons de Lorient lorsqu’Adrien Hardy accoste avec son véloce Figaro AGIR Recouvrement :

« C’est une vraie satisfaction de finir l’année sur une victoire ! J’ai la sensation du travail bien fait et pour y arriver j’ai utilisé toute mon énergie… Une course de cette ampleur et de cette longueur est très épuisante. Je suis content de clôturer l’année par ce résultat qui permet d’envisager l’avenir avec sérénité. »

Le Lorientais déroule le film de la course qui a été marquée par trois temps forts :

« Les deux premiers jours sous spi où il fallait barrer, il y a eu une transition météo et j’ai eu la bonne lecture des fichiers. Je voulais aller vers le Cap Finisterre et ne pas trop aller dans le nord, j’ai bien fait marché le bateau cette nuit-là et ça à bien payé : on s’est retrouvé devant avec Xavier. J’arrive maintenant à vraiment bien identifier les passages clés d’une course, c’est un point où j’ai progressé. Il y a eu ensuite quatre jours de près dans le mauvais temps, une séquence très longue et pas très agréable, mais j’avais la chance d’être devant : on vit beaucoup mieux la chose ! Il y a eu enfin la remontée au près dans de meilleures conditions où la confrontation avec Xavier et Charlie a commencé dès le Cap Ortega. C’était une guerre psychologique et physique, un bon moment de sport ! Aujourd’hui nous avons eu une journée d’anthologie avec des virements de bord incessants et une tension forte avec des adversaires très proches. J’avais déjà une bonne expérience des arrivées musclées avec Y. Eliès ou J. Beyou, mais celle-là était encore plus longue et incertaine ! J’ai une pensée amicale pour Xavier qui a vraiment bien navigué et qui a été devant pendant presque toute la course… »

Le 40 derniers milles de course ont en effet donné lieu à une âpre bataille, l’enchainements des virements de bord et les choix tactiques ont donné à cette fin de course un suspense extraordinaire. Il a fallu attendre 21h pour qu’Adrien prenne vraiment l’avantage sur ses talentueux adversaires.

Victorieux à l’automne dernier de la Generali Solo, Adrien confirme vraiment son statut de cadors du circuit Figaro : « 

Cette victoire, dans le prolongement de celle de l’an dernier, montre ma polyvalence : victoire d’étapes dans la Solitaire, victoire de petits et moyens parcours lors de la Generali Solo, et d’un grand parcours avec la Lorient Horta Solo. Nous sommes peu de marins à avoir eu des résultats sur ces trois formats de course… j’en suis ravie. Je tiens d’ailleurs à remercier mon partenaire qui me permet, dans la durée, d’être bien entrainé et préparé à chaque saison. »

La régularité paie : AGIR Recouvrement termine à la 2e place du Championnat de France de Course au large.

- Info presse Quentin Hardy



A la une