SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Kite Foil Racing Gold Cup

Johnny Heineken et Sophie Calliet premiers champions du monde de kitefoil

vendredi 3 octobre 2014Christophe Guigueno

Le kitesurf évolue à grande vitesse. Si la raceboard a été une éphémère discipline olympique avant que l’ISAF de redonne la place à la planche à voile, le sport de glisse ailé n’est pas resté les voiles pliées et a lancé un nouveau circuit : un championnat du monde de kite à foil en trois étapes.

La dernière manche de ce nouveau championnat du monde s’est déroulée en Australie, à Townsville dans le nord du Queensland. Les kiteux y ont enchainé pas moins de 25 courses disputées sur un plan d’eau protégé et formé d’une de banane (en deux tours) se terminant par un long bord de reaching. De quoi faire voler les chronos. Dans 12 - 18 noeuds de vent, les meilleurs ont navigué à la vitesse du vent au près, voire plus, et doublé ce score au portant !

Du coup, comme on le voit sur la vidéo du live de la dernière manche remportée par l’Américain Johnny Heineken (ex-champion du monde de race), la glisse bord à bord à plus de trente noeuds, c’est chaud. D’ailleurs le Français Maxime Nocher n’était pas loin de la victoire mais l’Américain, en remportant les deux dernières manches ne lui a pas laissé de chance pour le titre. D’ailleurs, si Nocher avait battu Heinekein, c’est un autre Français, Nicolas Parlier, qui aurait remporté la Gold Cup. Chez les filles, c’est Sophie Caillet qui l’emporte et marque aussi son nom sur les premières plaques du trophée.

Vidéo de la dernière manche



A la une