SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Volvo Ocean Race • étape 1

Abu Dhabi Ocean Racing remporte la première étape de la Volvo Ocean Race devant Dongfeng Race Team

mercredi 5 novembre 2014Information Volvo Ocean Race

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Après 25 jours de mer et plus de 6 487 milles parcourus, Ian Walker et son équipage s’imposent sur la première étape de la Volvo Ocean Race à 16h10’34’’ (heure française). C’est la troisième campagne de l’Anglais et sa deuxième à la tête du projet émirati. Ian Walker, double médaillé d’argent aux JO (en 1996 en 470 et en 2000 en Star) a construit un équipage cosmopolite pour cette édition (7 nationalités à bord).

Avec ses marins expérimentés et très entrainés sur le Volvo Ocean 65, Abu Dhabi compte parmi les favoris de cette Volvo Ocean Race 2014-15. Walker entre dans la course d’une très belle manière après avoir dominé admirablement cette étape entre Alicante et Le Cap. Une façon aussi de conjurer le sort pour celui qui avec Adil Khalid, Justin Slattery, Simon Fisher, déjà embarqués à ses côtés sur la dernière édition, avait été contraint à l’abandon en 2011 dans la première manche après quatre heures de course (démâtage).

Menacé depuis plusieurs jours par Dongfeng Race Team, Walker a tremblé à l’idée de voir fondre sur lui le bateau chinois ainsi que Team Brunel et même Team Vestas Wind. Seuls 2 milles séparaient Dongfeng et Abu Dhabi juste avant l’arrivée. C’est donc un finish haletant auquel se sont livrés les deux bateaux à l’approche de Table Mountain, qui surplombe Le Cap.

L’équipage mené par Charles Caudrelier fait lui aussi sensation sur cette étape. Il termine seulement 12 minutes et 4 secondes derrière Abu Dhabi. Une énorme satisfaction pour les Sino-Français qui ont dû faire face à deux avaries majeures pendant cette étape : la casse d’un safran (le 18 octobre) puis la casse de la cadène arrière libérant violemment l’écoute de gennaker.

Surtout, Caudrelier soulignait avant même son arrivée au Cap l’extrême engagement des marins chinois qui n’avaient jamais navigué au large il y a encore six mois ! C’est donc un baptême réussi pour ces jeunes équipiers qui ont fait leurs armes dans les mers et les conditions parmi les plus difficiles au monde : les 40es rugissants !

Team Brunel devrait franchir la ligne en troisième position.

L’histoire de cette Volvo Ocean Race 2014-15 ne fait que débuter. Et cette première longue étape a donné le ton de ce qui va probablement être la singularité de la course : une régate au contact ! Avec l’introduction de la monotypie, la physionomie de la Volvo Ocean Race est profondément modifiée. Les équipages ont navigué une grande partie de l’étape à vue et jusqu’au bout, la tension était à son maximum.

Abu Dhabi, avec Dongfeng à ses trousses, est la parfaite illustration du niveau sportif et de l’intensité émotionnelle auxquels vont être livrés les marins de la Volvo Ocean Race jusqu’en juin prochain !

Ian Walker, skipper d’Abu Dhabi, vainqueur de la première étape, à son arrivée au Cap :

« C’est beaucoup d’émotion. Rien n’était joué et ces dernières heures, nous avons tout donné. Les dix derniers jours, les bateaux revenaient sur nous. C’était dur. Je veux vraiment saluer le travail de Dongfeng. Ils ont été incroyables, c’est une performance fantastique. Charles est un grand marin. Avant le départ, j’avais dit qu’ils étaient probablement un adversaire très sérieux. »

Interview de Charles Caudrelier, skipper de Dongfeng Race Team, deuxième de l’étape :

« On est ravi de ce résultat. Il est fantastique pour notre équipe ! On est une équipe un peu particulière. Nous ne sommes pas là que pour la victoire. Notre objectif est aussi de former des Chinois à la voile et de développer la voile en Chine. Nous sommes heureux de ce résultat. Il y a six mois, certains de nos marins chinois n’avaient pas passé une nuit en mer. Aujourd’hui, ils viennent de faire une étape incroyable de la Volvo Ocean Race. Nous sommes très fiers d’eux. C’est un peu un nouveau jeu la Volvo Ocean Race. Tout le monde a le même bateau. Ce n’est qu’une étape, on a vu que l’on pouvait aussi vite faire de mauvaise performance. MAPFRE est l’un des favoris et il risque de finir 6e. Nous allons avoir des combats très difficiles. Celui qui va gagner cette Volvo Ocean Race sera vraiment une belle équipe. Ca va être dur. »


Voir en ligne : Classement et cartographie de la Volvo Ocean Race


Composition de l’équipage Abu Dhabi, vainqueur de la première étape de la Volvo Ocean Race :

  • Ian Walker (GBR) – skipper
  • Adil Khalil (Emirats Arabes Unis) Daryl Wisland (NZL) -
  • Justin Slattery (IRL)
  • Luke Parkinson (AUS)
  • Phil Harmer (AUS)
  • Roberto Bermudez de Castro (ESP)
  • Simon Fisher (GBR)
  • Matt Knighton (USA) / reporter embarqué

Heures d’arrivée au Cap :

  • 1 - Abu Dhabi Ocean Racing à ’16h10’44’’ (HF)
  • 2 - Dongfeng Race Team à 16h22’48’’

Portfolio



A la une