SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Maxi Yacht

Un Super-maxi de 100 pieds en route pour l’Australie

Comanche, le nouveau bateau de Jim Clark, sera au départ de la 70e Sydney - Hobart

mardi 4 novembre 2014Christophe Guigueno

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Il y aura pas moins de 5 super maxis au départ de la Rolex Sydney Hobart Yacht Race. La grande classique australienne dont le départ sera donné le 26 décembre prochain, attire les candidats pour sa 70 édition. Et parmi les candidats à la victoire au scratch, on peut compter sur le nouveau Comanche, un monocoque de 100 pieds qui vient d’être mis à l’eau aux Etats-Unis.

Comanche a été construit dans le Maine aux USA à la demande de Jim Clark, l’ancien patron de Netscape. Comme aucun Américain n’a remporté la victoire en temps réel depuis celle de Larry Ellison en 1998, Clark s’est offert l’arme absolue pour s’imposer sur les 628 milles du parcours. Et pour s’imposer, il a choisi son compatriote Ken Read comme skipper. Celui-ci mènera un équipage de 21 hommes.

Le bateau géant est en ce moment sur un cargo pour rejoindre l’Australie.

Jim Clark : "cela a été un gros effort pour arriver à ce stade et le placer sur un cargo en route pour l’Australie. J’espère que mon équipage va pouvoir apprendre à exploiter tout son potentiel parce que prendre part à la Rolex Sydney Hobart sera son baptême du feu. Il y a encore du travail avant que Comanche ne soit compétitif dans la flotte des 100 pieds. Mais la course est une grande classique et je suis content d’y prendre part."

Dans cette fameuse classe des super maxis Comanche retrouvera le tenant du titre, Wild Oats XI,le nouveau Ragamuffin, Perpetual Loyal (2e en 2013) et son compatriote RIO 100.

Ken Read said : "Je suis satisfait de voir Comanche sur le cargo pour l’Australie. Lors des premiers essais en mer, nous avons pu remarquer que nous devrons prendre en compte sa grande puissance. Il y a beaucoup de travail devant nous pour connaître ce bateau au mieux de ce que l’on peut avant le départ de la course. Les concurrents sont bien préparés et nous restons réalistes par rapport à nos chances dans cette édition. Et cela reste le début d’un programme intensif de compétitions pour nous."


Voir en ligne : Source North Sails / www.northsails.com



A la une