SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#VolvoOceanRace

Volvo Ocean Race : Team Vestas Wind échoué au large de l’île Maurice

l’équipage contraint d’abandonner le bateau

dimanche 30 novembre 2014Information Volvo Ocean Race

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Samedi, en milieu d’après-midi, Team Vestas Wind a informé que le bateau mené par Chris Nicholson était échoué sur les hauts fonds de Saint Brandon (aussi appelé Cargados Carajos Shaols) au large de l’ile Maurice (220 milles au nord nord est de l’île Maurice).

L’équipage a aussitôt précisé que personne n’était blessé. L’organisation de la Volvo Ocean Race était alors en contact avec le bateau pour établir l’étendu des dommages et s’assurer de la sécurité de l’équipage.

Le MRCC de la Réunion avait été également averti de la situation du bateau Team Vestas Wind. L’équipage a dû rapidement envisager d’abandonner le bateau pour se mettre en sécurité. Mais ) cet instant, tous les équipiers étaient encore à bord. Team Alvimedica et deux autres bateaux de la course ont été mis en alerte pour intervenir en cas de nécessité dès l’annonce de l’échouage de Team Vestas Wind.

Vers 21h30 HF, Team Alvimedica est arrivé sur place, à proximité de Team Vestas Wind. L’équipage de Charlie Enright se tenait prêt à intervenir pour aider Team Vestas Wind au lever du jour si nécessaire. La situation à bord était relativement stable et l’équipage voulait attendre le lever du jour pour établir un nouveau bilan.

Un premier constat démontrait que les deux safrans sont cassés. L’équipe avait aussi décrit une importante voie d’eau. Mais le gréement semblait intact.

A 22h45, l’équipage a mis deux radeaux de survie à l’eau tandis que le bateau continuait de taper contre les récifs. Les radeaux étaient à proximité du Volvo Ocean 65 de manière à pouvoir évacuer rapidement l’équipage si besoin. L’équipage prévoyait d’abandonner le bateau dès le lever du jour avec l’aide des gardes côtes de l’île du sud ainsi que le soutien de l’équipage de Team Alvimedica, toujours présent sur zone.

A 01h45 HF, Team Vestas Wind a informé la direction de course que les neuf équipiers avaient du abandonner le bateau. Les radeaux de survie sont amarrés dans une zone sécurisée du récif. L’équipage attend ainsi en sécurité le lever du jour. A l’aube, l’équipage, qui est sain et sauf, sera pris en charge par les gardes côtes pour être amené à terre ou sera embarqué à bord de Team Alvimedica.



A la une