SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#VolvoOceanRace

Sam Davies : "J’essaye de remplir ce rôle de skipper aussi bien que je peux"

Team SCA termine 6e à Abu Dhabi

lundi 15 décembre 2014Information Volvo Ocean Race

C’est dans la nuit noire que les filles de Team SCA ont franchi la ligne d’arrivée. Il était 2h23 du matin aux Emirats soit 23h23 (HF). L’équipage de Sam Davies a parcouru les 6 500 milles (distance réellement parcourue) de cette étape entre Le Cap et Abu Dhabi en 25 jours 6 heures 23 minutes et 34 secondes. Team SCA prend la 6e place de cette deuxième étape.

Et c’est sans effusion de joie que les filles ont retrouvé la terre ferme. Déception de terminer à cette 6e place et de ne pas avoir pu davantage se confronter en corps à corps avec les autres bateaux, pour celles qui sont avant tout des compétitrices.

L’équipage 100% féminin semblait juste vouloir confier le bateau à son équipe à terre pour le préparer pour la prochaine étape. D’ici là, Davies et ses équipières vont pouvoir récupérer de cette navigation usante physiquement.

Le départ de la prochaine étape vers Sanya aura lieu le 3 janvier prochain. Nul doute que les filles appliqueront alors à la lettre tous les enseignements emmagasinés sur ces deux premières étapes !

Sam Davies : « Nous avons fait une erreur de navigation et nous nous sommes retrouvées derrière nos adversaires. Nous n’avons pas pu rester au contact et c’était difficile de ne pas avoir d’opportunités de les rattraper. On continue d’apprendre.

Nous avons appliqué ce que nous avons appris de la première étape et chacun a tenté de s’améliorer dans son propre rôle. Nous avons été concentrées sur tous les aspects : vitesse, réglages, manœuvres, navigation, communication. Chaque aspect est important quand tu navigues sur une étape aussi longue.

Nous avions choisi d’effectuer des changements réguliers dans l’équipage et je pense que nous allons continuer ainsi pour les prochaines. C’est un atout de pouvoir tourner car les étapes sont longues et très fatigantes physiquement.

J’essaye de remplir ce rôle de skipper, de leader de cet équipage aussi bien que je peux. J’apprends beaucoup moi qui viens de la navigation en solitaire. La part la plus difficile de mon rôle est probablement la communication. »



A la une