SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#RSHYR

Rolex Sydney Hobart : Comanche s’est incliné face à Wild Oats

Xavier Guilbaud : "nous avons vraiment un chasseur de records entre les mains"

lundi 29 décembre 2014Redaction SSS [Source RP]

Comanche s’est finalement incliné face à Wild Oats à Hobart. Mais le nouveau chasseur de records a démontré son énorme potentiel dans le vent moyen et fort. Il reste encore à travailler sur ses performances dans le vent faible.

Jimmy Spithill était l’un de six barreurs sur Comanche.

"Nous ne pouvons en rester là !, » a-t-il déclaré à l’arrivée à Hobart. « Ce matin le bateau a atteint une vitesse de pointe de 32 nœuds et je sais de quoi il est capable. Tout le monde a vu le vrai potentiel de ce bateau sur la ligne de départ. Je me rappelle avoir levé les yeux vers Kenny (Ken Read, le skipper) et il avait simplement ce grand sourire d’une oreille à l’autre. Malheureusement nous n’avons pas revu ces conditions jusqu’à la sortie du Détroit de Bass. "

Ken Read, le skipper :

« Wild Oats mérite son huitième record, Dieu sait que nous nous sommes efforcés de le leur ravir. Cette équipe, notre équipe, a fait un travail incroyable et une mention spéciale au chantier et aux architectes parce que Dieu sait que nous avons essayé de gagner mais ça ne voulait pas passer ! "

L’architecte Xavier Guilbaud, sur place à Hobart pour VPLP Design et Verdier Yacht Design :

« Je ne pouvais pas détacher mes yeux de la cartographie, prenant des notes à chaque rotation de vent ou changement d’allure de Comanche. "Je serai ravi de voir la job list de Ken, mais en haut de la liste, ce que je peux lire, c’est un travail sur le poids du bateau pour l’alléger un peu plus, pour augmenter ses performances dans les petits airs" dit-il. "J’aurai l’occasion d’échanger avec l’équipage ici, un peu plus tard : les petits détails à transformer pour améliorer les manoeuvres ; comment se comporte le bateau, etc.… Puis la configuration des voiles, comment utiliser chacune d’elles, dans quelles conditions et comment les optimiser. Je pense que nous avons vraiment un chasseur de records entre les mains. La vraie réponse est attendue en juin prochain sur la tentative de record de l’Atlantique Nord. Je pense que ce bateau est vraiment très rapide »


Voir en ligne : Info presse www.vplp.fr



A la une