SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#FigaroBeneteau

Solo Basse-Normandie : Victoire de Yann Eliès devant Charlie Dalin

dimanche 29 mars 2015Redaction SSS [Source RP]

Yann Eliès à la barre de Groupe Queguiner Leucémie Espoir est le vainqueur de la Solo Basse-Normandie 2015. Il devance Charlie Dalin (Skipper Macif 2015) de 18 secondes et Thierry Chabagny (Gedimat).

La fin de course : une ‘boucle’ entre Atterrage St Malo et Videcoq (Granville)

Tout d’abord le près a été marqué, comme prévu, par le passage d’un front générant une vingtaine de nœuds d’Ouest et une énorme ‘droite’ que la majorité a géré en naviguant au nord de la route… mais à l’approche de la marque, le vent bascule à gauche et crée des surprises.

C’est ainsi que Charlie Dalin ravit la 1re place à Yann Eliès. De même, Isabelle Joschke anticipe en tirant un bord à terre avant la bouée et reprend trois places. Ce dernier après-midi de course, il fallait gérer les grains et la voile d’avant : Génois ou Solent, telle est la question. Certains vont multiplier les changements de voile, d’autres pas…

=Un dernier bord sous spi pour un finish incroyable et notamment 5 duels où quelques secondes séparent les arrivées.

Evidemment, on pense en premier lieu au podium, et en particulier au vainqueur ! On assiste à un match race pour la victoire de cette 6e Solo Basse-Normandie : SKIPPER MACIF 2015 avait pris la tête à la dernière marque et GROUPE QUEGUINER LEUCEMIE ESPOIR n’a cessé de revenir sur lui. A ½ milles de la ligne s’engage une bataille d’empannages entre les champions : Yann Eliès exécute parfaitement ses manœuvres et prend l’ascendant sur Charlie Dalin, peut-être plus fatigué après 30 heures sur l’eau.

GROUPE QUEGUINER LEUCEMIE ESPOIR coupe en 1er la ligne d’arrivée avec 18 secondes d’avance sur SKIPPER MACIF 2015 !

Même combat pour Paul Meilhat sur SMA qui doit concéder la 3e place à Thierry Chabagny sur GEDIMAT pour 21 secondes.

La première féminine, Isabelle Joschke passe Nick Cherry : GENERALI Horizon Mixité se classe donc 8e devant REDSHIFT 15 secondes derrière.

3 secondes séparent Jackson Boutell - GAC Concise, 10e , et Yoann Richomme – SKIPPER MACIF 2014, 11e !

Jusqu’au bout les bagarres auront lieu : 16e Alan Roberts – MAGMA STRCUTURE devance de 17 secondes Alexis Loison – GROUPE FIVA : le skipper bas-normand a dû naviguer avec un ballast percé ce qui a sérieusement handicapé ses dernières heures de course, il a d’ailleurs perdu 10 places dans la journée...


Voir en ligne : Info presse www.solo-bassenormandie.fr


Ils ont dit

Charlie Dalin (Skipper Macif 2015), 2e : « J’ai encore à progresser, notamment aux allures portantes où je dois pouvoir améliorer ma vitesse. Mais c’est satisfaisant de constater que le travail de cet hiver porte ses fruits. Avec Yoann et Donatien (Carme, préparateur du bateau), on a bien bossé. C’est un parcours où il fallait être réactif, trouver rapidement les bons réglages, je me suis senti bien dans le coup. Mais il reste encore une marche à franchir, celle qui conduit à la victoire. »

Paul Meilhat, 4e : « Je suis content ! Certes, j’aurais bien aimé défendre le titre et j’ai été déçu de me faire doubler dans les ultimes milles. Mais je ne suis pas venu que pour le résultat. C’était une course de préparation, et l’objectif principal était de voir si j’étais dans le match, si le travail fait cet hiver était validé. Le fond de jeu est là, la capacité de revenir est là et il y a la vitesse : tout cela est très positif ! Toute la phase de nuit où il y a eu la gestion de manœuvres dans peu de visibilité, j’étais assez à l’aise. J’ai appris à naviguer plus sous pilote comme en préparation et cela faisait partie de mes objectifs technologiques. Je commence aussi à maîtriser l’équilibre du bateau sous spi. Pour la Solo Maître CoQ, c’est engageant. Cette régate me donne confiance et va permettre de m’arrêter trois semaines en Figaro avant le grand rendez-vous du début du championnat de France Course au large, sans avoir de doutes. Comme cela, je peux me consacrer à la mise à l’eau du 60 pieds et à mes premières navigations en IMOCA. »

Sébastien Simon, 5e : « L’idée, sur cette épreuve, était de travailler ma vitesse et de me concentrer sur mon binôme avec le bateau. Je suis content parce que c’est plutôt réussi ».

Yoann Richomme (Skipper Macif 2014), 11e : « Je suis plutôt content. J’arrivais ici sans prétention compte tenu des séquelles de ma blessure au dos. Je me suis efforcé en début de course de tout donner. Et j’ai pu constater que j’étais au niveau : les sensations sont bonnes, la vitesse semble être là. Ensuite, j’ai volontairement levé le pied. Je n’ai pas voulu prendre de risques, le premier rendez-vous officiel, c’est la Solo Maître CoQ dans quelques semaines. »

Corentin Horeau, 15e : « Le résultat m’importait peu, en revanche, ce qui comptait, c’était de bien me comporter sur l’eau et cela a été le cas. Malgré le fait que je n’aie pas régaté aux avant-postes, notamment parce que j’ai raté mon départ, j’ai réussi à rester concentré et dans le même mode que si j’avais été devant, ce qui est plutôt positif. C’était des bords un peu tout droits hormis ce grand bord de louvoyage entre le Cap Fréhel et Granville qui n’a, certes, pas créé de rebondissements, mais qui m’a tout de même permis de grappiller quelques places. Sur les autres bords, j’ai essayé des petits trucs, un peu par dépit, il faut bien l’avouer, mais ça n’a jamais marché même si j’étais à l’aise en vitesse. L’avantage, par contre, c’est que j’ai pu tester correctement mes nouvelles voiles (un spi et un génois, ndlr) et que c’est plutôt concluant »

Classement :

  • 1. Yann Eliès (Groupe Quéguiner – Leucémie Espoir)
  • 2. Charlie Dalin (Macif)
  • 3. Thierry Chabagny (Gedimat)
  • 4. Paul Meilhat (SMA)
  • 5. Sébastien Simon (Bretagne - Crédit Mutuel Espoir)


A la une