SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#Diam24

Grand Prix Guyader : Fred Guilmin remporte la course des Diam 24 avec plus de 20 points d’avance

"nous faisons très peu d’erreur sur les manœuvres et c’est ça qui a fait la différence"

dimanche 10 mai 2015Redaction SSS [Source RP]

Les doigts dans le nez à Douarnenez, c’est un peu la rime – facile – qui résume la performance de Combiwest sur le Grand Prix Guyader. Sur les 11 manches disputées, Fred Guilmin et ses hommes en ont gagné plus de la moitié et terminent avec plus de 20 points d’avance sur leurs poursuivants. Et que le barreur soit Fred Guilmin ou Pierre Leboucher, le constat est le même avec un bateau vert et blanc qui renverse toutes les situations a son avantage.

Avec un leader aussi présent, c’est donc pour la deuxième place que se sont bagarrés les poursuivants. François Gabart, à bord de MACIF termine second, sans pression. « Le bateau est sympa, et la régate aussi alors que ce n’est à l’origine pas mon cœur de métier » rappelle Gabart, connu pour passer plus de temps au large que sur des régates au contact. La surprise de ce Grand Prix Guyader est signée Dynamique Voile. Les jeunes Sablais complètent le podium avec deux victoires de manches et font figure d’invités surprise au milieu de ce parterre de champions. « Nous sommes super contents alors que ce n’était pas gagné ! Hier on sentait qu’on avait du potentiel à exploiter et qu’on avait fait beaucoup d’erreurs après le départ. Aujourd’hui, c’était l’inverse, nous n’avons pas fait de super départs mais nous avions une bonne vitesse et un super tacticien à bord » explique le barreur, Emeric Dary.

Dans les conditions de rêve de cette dernière journée (soleil et 15 à 20 nœuds de vent), c’est Made In Midi qui réalise la meilleure progression. Kito de Pavant avait laissé la barre à Bruno Jourdren et le skipper intérimaire a fait des merveilles en terminant toujours dans le top 5. Résultat, le bateau sudiste fait un bond au classement général et passe de la 11e à la 4e place.

Dans le rond argent, Vincent Riou (PRB) signe une très belle journée avec deux victoires de manche. Il termine premier de son rond et prend la 12e place du classement général. A peine le Grand Prix Guyader terminé, les concurrents songent déjà à la prochaine étape : le Grand Prix de l’Ecole Navale qui se déroulera le week-end prochain à Lanvéoc Poulmic (Finistère). Certains rejoindront le plan d’eau par la route, d’autres ont déjà pris la mer pour un long convoyage d’entraînement (27 milles). A moins de deux mois du Tour de France à la Voile, il n’est pas question de rater l’opportunité d’un bon entraînement.


Voir en ligne : Info presse www.diam24onedesign.com


Les mots des skippers :

Fred Guilmin, Combiwest : 1er au classement général

« Première victoire de régate, ça fait du bien. Ca montre que le travail a porté ses fruits surtout que nous avons vraiment bien navigué entre hier et aujourd’hui. Nous commençons à nous sentir bien dans l’équipe, avoir un bon fonctionnement tous ensemble, tout roule. Nous étions venus en priorité pour nous faire plaisir ici, et c’est le cas. Jusqu’à présent nous étions toujours un peu dans le dur au niveau des heures de travail par jour. Et là tout s’est bien déroulé, on a pris beaucoup de plaisir. Depuis Pornichet, chacun a vraiment trouvé sa place, la communication à bord s’améliore grandement, les tâches des uns et des autres ne se recoupent plus. Nous commençons à avoir des automatismes, nous faisons très peu d’erreur sur les manœuvres et c’est ça qui a fait la différence. Nous avons toujours réussi à grappiller des places grâce à tout cela, même quand nous ne prenions pas de super départs. Il faut aussi savoir que toutes nos navigations, qui représentent au total une quarantaine d’heures, se sont faites dans ces conditions : une mer plutôt calme et du vent. Nous avons moins d’expérience dans le petit temps, c’est encore une inconnue pour nous à la fois en terme de vitesse, de fonctionnement. »

François Gabart, MACIF : 2e au classement général

« Nous avons eu des conditions de rêves pendant tout ce Grand Prix Guyader avec du vent et une mer plate. C’était génial. Le niveau est assez serré sur l’eau. Combiwest gagne après avoir dominé le championnat. Derrière c’est serré, il y a peu de points entre les 10 premiers, et c’est sympa. Rien n’est jamais joué dans une manche, on passe vite de l’avant à l’arrière de la flotte. A bord de MACIF, nous sommes contents, nous continuons à progresser et c’est important, mais surtout on rigole bien ! Nous avons probablement moins de pression que les autres équipages car nous ne faisons pas le Tour de France à la Voile. Le bateau est sympa, et la régate aussi alors que ce n’est à l’origine pas mon cœur de métier. Il y a beaucoup de manœuvres au contact, c’est intéressant, j’engrange de l’expérience et ça me servira pour mon propre bateau. »

Emeric Dary, Dynamique Voile : 3e au classement général

Nous sommes super contents, nous terminons troisième alors que ce n’était pas gagné ! Hier on sentait qu’on avait du potentiel à exploiter et qu’on avait fait beaucoup d’erreurs, notamment après les départs. Aujourd’hui, c’était l’inverse, nous n’avons pas fait de super départs mais nous avions une bonne vitesse et un super tacticien à bord, Paul Melot, un spécialiste de Formule 18 qui n’avait pourtant jamais fait de Diam 24 avant d’arriver ici à Douarnenez. Nous sommes super contents car nous sommes un équipage amateur, nous sommes encore dans une phase d’apprentissage et nous progressons à chaque course même si nous avons encore beaucoup d’heures d’entrainement à faire avant le Tour de France à la Voile. Je pense que la jeunesse est notre meilleur atout, nous avons de la ressource physique à bord ! Ce qui a fait la différence aujourd’hui, c’est aussi le mental et la bonne humeur, nous avons réussi à positiver et à lâcher un peu de pression. La semaine prochaine, au Grand Prix de l’Ecole Navale, je laisse à barre à Romain (Bellet) qui sera lui aussi barreur sur le Tour de France à la Voile.

Classement général du Grand Prix Guyader :

Flotte Or :

  • 1. CombiWest (Frédéric Guilmin) : 33 pts
  • 2. Macif (François Gabart) : 54,30 pts
  • 3. Dynamique Voile (Emeric Dary) : 56 pts
  • 4. Made in Midi (Kito de Pavant)
  • 5. West Courtage Ecole Navale (Simon Moriceau)
  • 6. Prince de Bretagne (Lionel Lemonchois)
  • 7. Dunkerque Voile (Loïc Fequet)
  • 8. Fondation FDJ – Des Pieds et des Mains (Damien Seguin)
  • 9. Vannes Agglo Golfe du Morbihan (Quentin Delapierre et Matthieu Salomon)
  • 10. Radio Vinci Autoroutes (Jean-Baptiste Gellée)
  • 11. Maitre Coq (Jérémie Beyou) :

Flotte Argent :

  • 12. PRB (Vincent Riou)
  • 13. Banque Populaire (Armel Le Cléac’h)
  • 14. Courrier Choc (Antoine Carpentier)
  • 15. Sodebo (Daniel Souben)
  • 16. Cheminées Poujoulat (Bernard Stamm)
  • 17. Agrival (Pauline Chalaux)
  • 18. Techneau (Arnaud Daval)
  • 19. Guyader Gastronomie (Christian Guyader)
  • 20. 30 Corsaires (Alexia Barrier)
  • 21. Diam and fun (Eric Renault)
  • 22. Ramouna (Eric Hainneville)


A la une