SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#FigaroBénéteau

Generali Solo 2015 : Alexis Loison vainqueur de La 20e édition

"C’est ma première victoire sur le circuit officiel en dix ans !"

samedi 3 octobre 2015Redaction SSS [Source RP]

En remportant ce jour le parcours côtier, Alexis Loison (Groupe Fiva) a confirmé qu’il était « le patron » de cette Generali Solo 2015. Il empoche une victoire de Grande Etape (Sète-Nice), deux parcours techniques et un côtier, et a fait preuve d’une grande régularité tout au long de l’épreuve. De l’avis des 22 solitaires, la grande course méditerranéenne restera dans les mémoires : des conditions météo variées, des parcours techniques et physiques, des paysages à couper le souffle, des villes-étapes accueillantes, une ambiance conviviale et un plateau de coureurs homogène. Bref, une épreuve qui clôt la saison du circuit Figaro Bénéteau en beauté !

Ce dernier parcours côtier n’était pas des plus simples. La Méditerranée avait sorti le grand jeu sur le plan d’eau de Barcelone avec des coups de pétole donc des coups de Trafalgar au passage des bouées, des risées qui balayaient le plan d’eau, des grosses vagues difficiles à négocier… Alexis Loison avait décidé aujourd’hui de s’occuper du cas Macaire, autrement dit de le laisser dans son tableau arrière. C’est chose faite ! Alexis termine premier de cette dernière course de La Generali Solo et décroche donc la timbale… Le Cherbourgeois a laissé peu de place à ses concurrents, tant il a magnifiquement dominé les débats. Du côté des bizuths, c’est le jeune Benjamin Dutreux (Team Vendée) qui empoche la mise pour sa première saison sur le circuit.

Gildas Morvan (Cercle Vert) remporte le Grand Prix de Barcelone

Trois manches ont été courues sur ce Grand Prix de la capitale catalane : deux parcours « banane » et le long côtier du jour. Gildas Morvan avec ses deux places de quatrième termine sur la première marche du podium devant Alexis Loison (Groupe Fiva) à égalité de points avec Xavier Macaire (Skipper Hérault). Alain Gautier (Generali 40) termine au pied du podium et s’offre une superbe troisième place sur la dernière course.

Xavier Macaire (Skipper Hérault), Champion de France Elite de Course au Large en Solitaire 2015

En terminant deuxième de La Generali Solo, Xavier Macaire se voit sacrer Champion de France Elite de Course au Large Solitaire. Tout au long de l’année 2015, sur les trois courses que compte le Championnat de France (Solo Maître CoQ, La Solitaire du Figaro - Eric Bompard Cachemire et La Generali Solo), le Skipper Hérault a brillé par sa grande régularité aux avant-postes, notamment sur les étapes au large. Talentueux et réputé par ses concurrents « d’un mental d’acier », Xavier Macaire fait partie des grands favoris après seulement 4 ans sur le circuit Figaro Bénéteau.

La Generali Solo 2015 : inoubliable !

Il fallait avoir du peps et du bon sens sur cette épreuve méditerranéenne. Heureux mélange de petits parcours techniques et de grandes étapes au large, La Generali Solo plaît aux marins par son format original. Ce qui leur plaît aussi, c’est le soleil, la météo variée et si différente de l’Atlantique, l’eau bleue marine et les cétacés… Tous les ingrédients ont été réunis cette année pour que les régates soient intenses. De Sète à Barcelone en passant par Nice, mille images brillent dans les yeux des Figaristes !


Voir en ligne : Info presse Rivacom / www.generali-solo.com


Ils ont dit à leur arrivée au ponton :

Alexis Loison (Groupe Fiva) : « Ca fait super plaisir, au début ce n’était pas prévu que je vienne ! C’est ma première victoire sur le circuit officiel en dix ans ! J’ai encore du mal à réaliser. Ca s’est passé comme dans un rêve, je gagne une grande étape, et je termine par une victoire pour enfoncer le clou alors qu’à un moment je n‘étais pas très bien sur cette dernière manche. Et puis tout c‘est bien enchaîné, je me suis dit « décidément, elle est pour moi cette course ». Je n’ai pas laissé un mètre de répit, je l’ai contrôlé jusqu’au bout, je ne voulais pas qu’il (Xavier Macaire) parte sans moi. C’est une super épreuve variée. Je ne connaissais pas bien la Méditerranée, on voit de supers paysages. Sur cette course, il y a toujours quelque chose à faire, toujours moyen de revenir. Il n’y a rien d’écrit à l’avance, les conditions changent tout le temps, ce n’est pas simple, mais ça m’a plutôt réussi. Ca fait dix ans que je galère sur les parcours techniques, et en fait dès Sète, tout s’est bien enchaîné, tout me souriait. C’était vraiment top ! »

Xavier Macaire (Skipper Hérault) : « Je suis content d’être deuxième sur le podium, je me disais que ça allait être dur cette Generali Solo. J’avais peur de morfler sur les petits parcours techniques. J’ai réussi à faire quelques bons trucs, à sauver un peu les meubles. Les deux belles étapes de coefficient 4 m’ont mises sur le podium de manière bien assise. Je suis vraiment content de ma Generali. Il y avait de la concurrence, la météo a été difficile et intéressante, il y a eu beaucoup d’émotions, du match, c’était émouvant aussi. Mon titre de Champion de France me fait super plaisir, ca y’est ! J’avais toutes les raisons d’être champion de France, mais on ne sait jamais. C’est extraordinaire, c’est aussi un soulagement. Une énorme satisfaction. Après l’arrivée à Barcelone, je me suis dit que sur toutes les étapes au large de l’année, j’ai été très régulier aux avant postes. Je mérite de gagner ce tire, car je fais premier de la grande étape à La Solo Maître CoQ, à La Solitaire, je fais 5-2-3-5, à la Generali, je fais 2 et 2. Je suis content. Le projet avec le département de l’Hérault s’arrête pour moi. Ce sera un jeune qui se formera sur le circuit. Il va falloir que je trouve un sponsor mais avec mes résultats cette année, cela me donne une bonne assise pour que ça marche. L’aventure n’est pas finie, le but c’est d‘aller jusqu’au Vendée Globe 2020 ! »

Yoann Richomme (Skipper Macif 2014) : « On était tout les trois en 5 points avec Sébastien Simon et Nick Cherry. On sort de la dernière bouée, et nous restons tous les trois ensemble. Je ne voulais pas rester avec eux, du coup je suis parti de l’autre côté ! Je suis très satisfait, parce que j’avais bien commencé à Sète, j’aurais été déçu de faire une mauvaise place. Sur le podium, c’est un beau changement par rapport à l’année dernière. Ca s’est amélioré tout au long de l’année. C’était encore une super épreuve ! A chaque fois qu’on fait un mauvais résultat, il faut garder espoir, il y a toujours plein de choses à faire, on peut toujours remonter. Chaque jour, je grappillais une place au général. La Generali Solo, ça nous change de nos régates en Bretagne, même si la Méditerranée est parfois compliquée. »

Alain Gautier (Generali 40) : « Ca fait plaisir de terminer sur belle manche, c’est sympa de terminer la saison et la Generali Solo sur cette belle manche. J’aime bien cette alternance de parcours inshore et offshore, l’ambiance est sympa, c’est agréable de voir des villes différentes en Méditerranée. Ce fut une belle Generali mais pas facile parce que le rythme est dense. Je suis très content pour Alexis (Loison), il a un bon esprit, il est très bon, c’est une belle victoire, il n’a pas laissé grand chose aux autres. Xavier (Macaire), j’ai appris à le connaître sur La Solitaire 2014. On était souvent ensemble. Je suis content parce que la dernière Solitaire était dure pour lui. C’est une belle récompense, il mérite d’être Champion de France. Cette Generali me laisse quand même un petit goût amer, parce que j’avais moyen de faire un podium. J’étais plus à l’aise que je ne pensais sur les parcours techniques. Malgré tout, quand je regarde les points, le top five était dans mes cordes. Je pense que j’aurais pu mieux faire. »

Isabelle Joschke (Generali – Horizon Mixité) : « C’est une course qui a mal commencé pour moi, et puis de régate en régate, j’ai progressé. J’ai gagné des points à chaque fois. Je termine 14e donc je suis contente. Je me suis faite à la navigation au contact, j’ai appris plein de choses qui vont me servir pour l’avenir. La victoire d’hier, c’est un super bon souvenir et une très belle surprise ! Je ne m’y attendais pas. Ca prouve que c’est possible, que je progresse et ça me fait plaisir. A mes yeux, La Generali est plus difficile que La Solitaire. Il y a beaucoup de petit parcours et c’est plus dur pour moi que les longues étapes. Je suis contente du chemin parcouru. »



A la une