SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Planche à voile olympique

Europe RS:X : 5e titre européen pour Charline Picon à Vilamoura

samedi 13 mars 2021Information FF Voile

Véritable base d’entrainement de la voile olympique mondiale, Vilamoura accueillait cette semaine le championnat du monde de 470 (dériveurs double) et championnat d’Europe de RS :X (planche à voile olympique). 4 mois avant les Jeux Olympiques de Tokyo, Charline Picon, médaillée d’or à Rio, a ici encore démontré qu’elle était la planchiste la plus redoutée de sa discipline et décroche son 5e titre européen. Le français Thomas Goyard se classe 16e. Du côté des tricolores en 470, Camille Lecointre et Aloise Retornaz sont 4e et le duo masculin Kevin Peponnet et Jeremie Mion se classent 9e .

Charline Picon décroche son 5e titre Européen

« Je suis celle à abattre » déclarait Charline Picon avant la Medal Race hier. En effet, tout juste 1 point devant Zofia Noceti Klepacka sa concurrente Polonaise la française s’est aujourd’hui imposée au terme d’une 3e place sur la course finale. A quelques mois des Jeux, la Rochelaise décroche ainsi son 5e titre Européen, et ne garde qu’un seul objectif l’or olympique !

Charline Picon : « L’émotion sur la ligne d’arrivée était intense. C’est pas souvent que je crie comme ça. Une victoire c’est forcément intense, et celle-ci j’ai été la chercher au physique et avec la rage. J’avais besoin de ça. C’est une médaille pas simple à aller chercher avec les concurrentes qui ont eu envie de me battre. C’est mon 5e titre Européen, c’est génial. J’aime bien cette position de leader et aujourd’hui l’affirme un peu plus avant les Jeux. Ça me met évidemment en confiance. Car la seule régate que je veux réussir, celle des Jeux. Cette médaille Européenne valide tout ce que je mets en place pour y arriver. »

Thomas Goyard en revanche est passé à côté de ce premier rendez-vous international. Classé 16e, loin de ses performances habituelles, le Calédonien reste positif

« la bonne nouvelle c’est que je connais les raisons techniques pour lesquelles je n’ai pas performé cette semaine. Je termine par une belle régate et reste très positif pour la suite. Je suis sûr que je vais revenir. »

Les 470 en dessous de leur grandes capacités

Championnat intense et disputé également pour les équipages de 470 qui s’étaient donnés rendez-vous à Vilamoura pour décrocher une médaille. Après une semaine très irrégulière ponctuée de 3 courses victorieuses, Camille Lecointre et Aloïse Retornaz remportent la Medal Race cet après-midi mais manquent de peu le podium, assurant la 4e place, 18 points derrière les championnes espagnoles.

" Nous sommes frustées de cette semaine, mais nous finissons sur une bonne note aujourd’hui. On avait probablement perdu les automatismes après cette très longue période sans championnats importants mais on sera au rendez-vous pour le prochain championnat d’Europe " assure Aloïse Retronaz.

Chez les garçons, la déception est assumée pour Kevin Peponnet et Jérémie Mion. « C’est une désillusion, nous étions venus pour gagner et marquer le coup, nous sommes forcément déçus de cette 9e place. C’est une piqûre d’orgueil mais ce n’est pas non plus alarmant car on n’avait pas encore toutes nos armes pour gagner. Il nous reste 4 mois avant les Jeux pour tout préparer et travailler sur nos quelques points faibles » lance Kevin Peponnet.

En marge de l’Equipe de France, des équipages mixtes montent également en puissance, avec dans les viseur les Jeux 2024. Les tricolores Hugo Le Clech et Colombe Julia se classent 10e.

Le bilan de Guillaume Chiellino, directeur de l’équipe de France :

« Le bilan de cette semaine est très positif avec une nouvelle médaille d’or pour Charline. Ce n’était pas une régate facile mais elle prouve encore ici son très haut niveau. Bravo à elle et à ses entraineurs Cédric Leroy et Julien Bontemps. De leur côté, les filles en 470 ont maitrisé de bout en bout leur medal race dans des conditions vraiment pas faciles, c’est une très belle note positive qui les fait remonter à la 4e place. C’est en dessous de ce qu’elles veulent et de ce qu’elles sont capables de faire. Elles auront à cœur de retrouver le podium pour leur mondial dans un mois ici. Bravo à elles et à leur entraineur Gildas Philippe. Les garçons en 470 ont eu plus de difficultés, mais réalisent une belle fin de régate. Ils se sont battus toute la semaine avec de belles remontées. Ils sont en dessous de ce qu’ils sont capables de faire mais je n’ai pas d’inquiétude majeure. En 470 mixte, on attaque le programme assez tôt le programme et la France se positionne déjà bien. La série est déjà lancée pour 2024. Thomas Goyard quant à lui, nous donne rendez-vous à Cadix pour le championnat du monde, il sait qu’il a du travail d’ici là. Il est capable de retrouver un très bon niveau et va travailler pour. En tous cas le bilan est plus que satisfaisant, on ramène grâce à Charline une médaille d’Or et c’est génial. »


Résultats de l’équipe de France :

  • RSX Femmes (planche à voile) : 1re. CHARLINE PICON : S R Rochelaises (Nouvelle Aquitaine)
  • RSX Hommes (planche à voile) : 16e. THOMAS GOYARD : A. Calédonienne P.A.V (Nouvelle Calédonie)
  • 470 Femmes (dériveur double) : 4e. CAMILLE LECOINTRE : Brest Brest #brest Bretagne Nautique (Bretagne) et ALOISE RETORNAZ : S N Sablais (Pays De La Loire) :
  • 470 Hommes (dériveur double) : 9e. KEVIN PEPONNET : S R Rochelaises (Nouvelle Aquitaine) et JEREMIE MION : S R Havre (Normandie)
  • 470 Mixte (dériveur double) : 10e. Hugo LE CLECH : S R TERENEZ (Bretagne) et Colombe JULIA : CDV COTES D’ARMOR (Bretagne)



A la une