SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#Foil

Le duo Boc-Ho / Roger remporte le Red Bull Foiling Generation de La Baule

jeudi 22 octobre 2015Redaction SSS [Source RP]

Ils étaient 28 équipages sélectionnés pour l’événement mais seul un d’entre eux rejoindra la grande finale internationale du circuit Red Bull Foiling Generation en septembre 2016. Il s’agit d’Arthur Boc-Ho et de Cantin Roger. Les deux jeunes régatiers ont remporté aujourd’hui la finale qui a permis de départager les quatre derniers concurrents de cette septième étape du circuit.

L’épreuve avait réuni 56 espoirs de la voile française à La Baule. Des jeunes de 16 à 20 ans, issus de disciplines aussi variées que le Laser, le F18, le SL16 ou le 29er, tous attirés par un nouveau type de support : les catamarans à foils, considérés comme l’avenir de la voile. L’événement d’une durée de cinq jours était à la fois une occasion de découvrir, d’apprendre, de s’entraîner, mais aussi de régater, avec à la clef un ticket pour la grande finale internationale qui opposera les vainqueurs de chaque étape du circuit en septembre 2016.

Mais les ‘top guns’ tricolores n’auront pas seulement appris à voler sur des bateaux hi-tech cette semaine à La Baule, ils ont peut-être aussi appris… la patience. Une qualité reine pour tous les sportifs tributaires de la météo, et a fortiori pour les marins. Le vent, totalement nul au lever du jour, n’a pas daigné se lever avant le début d’après-midi. Mais à 15h20, l’attente était enfin récompensée. Les quatre Flying Phantom s’élancent dans la baie de La Baule. Tristan Trébaol et Vianney Bergot coupent la ligne de départ en premier, mais très vite après la bouée de dégagement, Arthur Boc-Ho et Cantin Roger prennent la tête de la flotte. Ils ne la quitteront plus jusqu’à l’arrivée, grâce notamment à de parfaites trajectoires et à une bonne lecture du plan d’eau.

Il faut dire qu’Arthur Boc-Ho n’est pas étranger à ce terrain de jeu. En sport-études au Pôle Espoir de La Baule, le jeune barreur actuellement en Terminale S navigue sur 29er depuis trois ans dans la baie de La Baule. Le Flying Phantom, il l’a découvert à Saint-Lunaire, en Bretagne Nord où sont basés les concepteurs du bateau.

Cantin Roger lui, est champion de France de Formule 18 :

« Je suis originaire de Berck-sur-Mer dans le Pas-de-Calais mais je suis en BTS construction navale à Saint Nazaire et j’avais déjà navigué en Flying Phantom avec Sébastien Rogues ici dans la baie. Ces bateaux sont vraiment très cool et offrent des sensations de vitesse incroyables. Je suis super content d’avoir gagné et j’ai hâte de participer à la grande finale face aux concurrents des autres nations en 2016 ».

« Les foils sont l’avenir de la voile et ça nous fait forcément rêver. Nous avons déjà beaucoup appris au cours de ces cinq jours à La Baule et notre victoire aujourd’hui nous montre que nous avons les capacités de rivaliser avec d’autres jeunes talents », déclare Arthur Boc-Ho.

Comme Loïck Peyron hier, les deux directeurs sportifs du Red Bull Foiling Generation, Hans Peter Steinacher et Roman Hagara, ont toutefois rappelé aux vainqueurs et aux autres finalistes qu’il était important de continuer à naviguer sur tous les supports :

« Il faut rester ouvert et régater dans différentes classes pour être un marin polyvalent et naviguer au plus haut niveau ».

Cette septième étape du circuit à La Baule était la dernière de la saison 2015, mais il reste encore neuf épreuves à disputer avant la grande finale en septembre 2016.

« La France est un pays depuis longtemps tourné vers les multicoques, donc on savait avant de venir ici que l’on y trouverait de grands talents, mais je dois dire que nous sommes très impressionnés. », a déclaré le double médaillé olympique autrichien Hans-Peter Steinacher. « Ce que je peux vous dire c’est que les vainqueurs en Angleterre et ici en France feront partie des favoris lors de la finale mondiale ».


Voir en ligne : Info presse www.redbull.fr/foilinggeneration


Résultats

  • 1er : Arthur Boc-Ho et Cantin Roger
  • 2e : Solune Robert et Riwan Perron
  • 3e : Tristan Trébaol et Vianney Bergot,
  • 4e : Thomas Tiffon et Guillaume Eliot


A la une