SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#RSX

Voile Olympique : Pierre Le Coq champion du monde de planche RS:X

samedi 24 octobre 2015Information FF Voile

C’est aujourd’hui que s’est achevé le Championnat du Monde masculin et féminin de RS :X (planche à voile) à Al-Mussanah (Oman). Après une semaine de compétition intense dans une chaleur étouffante, le Français Pierre Le Coq s’adjuge le titre de Champion du Monde de planche à voile RS :X homme après avoir dominé la compétition de bout en bout.

La cité des Sports d’Al Mussanah a été pendant une semaine le terrain de jeu des meilleurs véliplanchistes au monde. Les conditions ont été particulièrement difficiles avec une température extérieure étouffante proche des 35°C et une eau avoisinant les 30°C. Les régates se sont déroulées dans un petit temps, autour de 6-8 nœuds, sollicitant encore un peu plus les organismes, excepté pour la Medal Race (grande finale qui réunit les 10 meilleurs et où les points comptent double) où le vent est monté jusqu’à une quinzaine nœuds avec des vagues.

Guillaume Chiellino, directeur de l’Equipe de France, est très heureux du titre de champion du monde de Pierre qui témoigne de l’excellente forme des Bleus, après les cinq médailles glanées lors du Test Event de Rio cet été. Il dresse le bilan de cette semaine omanaise :

« La compétition a été particulièrement difficile pour les organismes des coureurs, avec un vent léger mais dans une atmosphère étouffante. Les Chinois ont d’ailleurs été très à l’aise dans ces conditions-là. C’est vraiment extraordinaire ce qu’a fait Pierre. Il a tenu bon aussi bien physiquement que dans la tête. Cette performance majeure, après sa médaille de bronze au Test Event, confirme que c’est un compétiteur de premier plan. Louis Giard a également fait une très belle compétition, avec sa victoire dans la Medal Race du jour, il n’est pas loin du podium. Les choses ont été plus compliquées pour Julien Bontemps, qui n’a pas réussi à trouver le bon tempo dans ces conditions extrêmement dures. Enfin, chez les filles, Charline Picon accroche la 7e place. Elle est restée au contact du podium tout au long de la semaine. Même s’il y a un peu de déception, elle va trouver les bons axes de travail pour revenir encore meilleure. Après les cinq médailles remportées lors du Test Event de Rio cet été, l’Equipe de France continue sur sa lancée avec un super bilan 2015 avant les derniers Championnats du Monde de la saison le mois prochain. »

Du côté des RS :X hommes

Pierre Le Coq l’a fait ! Après sa médaille de bronze au dernier Test Event de Rio cet été, le Français monte sur la plus haute marche du podium de ce Championnat du Monde. Il est ainsi devenu ce samedi le Champion du Monde de planche à voile RS :X 2015 sur le plan d’eau d’Oman. Il succède à son compatriote français, Julien Bontemps, sacré en 2014 à Santander (Espagne). Il remporte le titre avec la manière puisqu’il a mené la flotte toute la semaine et a su résister aux Chinois, très à l’aise dans ces conditions chaudes avec du vent light.

« Ça été une super semaine du début à la fin puisque j’ai été en tête de la flotte tout le temps ! Après, ce n’était pas évident, il fallait retourner sur l’eau chaque jour et donner le meilleur dans des conditions particulièrement éprouvantes physiquement avec du vent très light et de la chaleur.

Avant d’entamer le Mondial, je me sentais bien, je me prépare pour cette échéance depuis trois mois, je n’ai jamais été autant investi et le travail paye ! J’ai progressé sur le plan physique mais également sur le plan technique où j’ai montré que j’étais performant dans du vent light.

J’ai commencé les phases de qualifications de façon idéale. J’ai fait quelques petites erreurs sur les phases finales mais avec les points d’avance que j’avais accumulés, j’ai gardé la tête. Il a fallu batailler parmi les meilleurs mondiaux de la discipline avec forcément de la pression puisqu’à moins d’un an des Jeux Olympiques, tout le monde veut marquer les esprits ; les Chinois, à l’aise dans ces conditions, ont d’ailleurs été redoutables. Sur la Medal Race du jour, je n’ai pas fait de calculs, je savais que les points étaient très serrés, il fallait donc bien naviguer quoiqu’il arrive. Le vent était plus fort aujourd’hui, j’étais à l’aise mais cela a nécessité un peu d’adaptation par rapport au reste de la semaine. En tout cas, c’est juste incroyable de remporter ce titre de Champion du Monde et je remercie tous les gens qui ont permis que j’en sois là aujourd’hui, aussi bien ma famille que mon entraineur et tout le staff Equipe de France. »

Louis Giard disputait également aujourd’hui la grande finale qui réunit les 10 meilleurs de la flotte. Il livre d’ailleurs une très belle performance puisqu’il remporte la Medal race et s’adjuge ainsi la 7e place au classement général.

Le Champion du Monde 2014, Julien Bontemps, a de son côté eu plus de mal à trouver le rythme dans ces conditions très particulières. Dès le début, il n’a pas été dans le bon tempo. Il termine à la 19e place. Thomas Goyard, 3e du dernier Championnat du Monde, a également eu du mal à trouver ses marques sur le plan d’eau omanais. Il finit à la 39e place.

Du côté des RS:X femmes

La véliplanchiste de La Rochelle, Charline Picon, remettait son titre en jeu après son sacre en 2014, sur le plan d’Al-Mussanah. Au contact du podium toute la semaine, elle n’a cependant pas réussi à remonter au classement face aux Chinoises, qui ont particulièrement brillé à Oman.

« La semaine est forcément mitigée, j’ai plutôt bien navigué mais le premier jour de finale a été dur à négocier avec une 20e place et un OCS (départ volé) un peu controversé. Ce n’est pas évident d’évoluer dans ces conditions-là mais j’ai été au contact du podium toute la semaine, je savais que c’était jouable. J’avais un peu d’appréhension par rapport à la chaleur que j’ai finalement plutôt bien géré même si physiquement c’est épuisant. En revanche, je ne suis pas satisfaite de ma medal race : je fais un mauvais départ et suis en dernière position, j’arrive à revenir à la 7e place mais je n’ai pas fait une bonne course.

C’est forcément un peu dur car j’avais l’objectif de gagner, maintenant j’ai été dans le match mais plusieurs choses ont fait que je termine 7e. Il est sûr que j’ai mis beaucoup d’énergie aussi bien physique que mentale à Rio cet été. La préparation du Mondial n’a pas été optimale, j’ai eu une petite blessure à la cheville qui m’a empêché de faire un stage d’entraînement. Je trouve quand même que j’ai progressé sur le plan tactique et dans le petit temps. Maintenant, il faut aussi accepter une moins bonne performance qui me donne d’autres axes de travail pour la suite. Je tiens à féliciter Pierre, qui a fait une super préparation et qui mérite son titre de Champion du Monde ! »

Eugénie Ricard termine de son côté à la 13e place de ce Championnat du Monde. Elle a réalisé de belles choses cette semaine mais qui ne lui ont cependant pas permis de rentrer dans le top 10 pour disputer la Medal Race.


Les résultats :

RS:X H

  • 1er – FRA - Pierre Le Coq (CMV St Brieux)
  • 2e – CHN – Aichen Wang
  • 3e – NED – Dorian Van Rijsselberge
  • 7e – FRA - Louis Giard (YC Carnac)
  • 19e – FRA - Julien Bontemps (ASPTT Nantes/INSEP)
  • 39e – FRA - Thomas Goyard (A. Calédonienne P.A.V)

RS:X F

  • 1er- CHN – Peina Chen
  • 2e – GBR - Bryony Shaw
  • 3e – NED – Lilian De Geus
  • 7e – FRA - Charline Picon (CN La Tremblade/Armée de Champions)
  • 13e – FRA - Eugénie Ricard (YC Mauguio Carnon)

Plus de résultats sur le site de la course : www.rsxclass.com/worlds2015/



A la une