SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#Rio2016

Equipe de France de voile : L’équipe est au complet pour Rio 2016

Camille Lecointre & Hélène Defrance en 470 femmes et de Sofian Bouvet & Jérémie Mion derniers qualifiés

mercredi 2 mars 2016Information FF Voile

Le Comité de sélection, composé de Claire Fountaine, Vice-Présidente de la Fédération Française de Voile en charge du Haut Niveau, Jacques Cathelineau, Directeur Technique National et Guillaume Chiellino, Directeur de l’Equipe de France, ont annoncé la sélection proposée au CNOSF de Camille Lecointre & Hélène Defrance en 470 femmes et de Sofian Bouvet & Jérémie Mion en 470 hommes pour les Jeux Olympiques de Rio 2016.

L’Equipe de France de Voile Olympique s’étant qualifiée dans les 10 disciplines présentes aux Jeux, la délégation française, en août prochain, sera donc composée de 7 femmes et 8 hommes.

Ce mercredi, le Comité de sélection de la Fédération Française de Voile est heureux de dévoiler deux nouveaux équipages qui viennent compléter la délégation française de voile, déjà composée de :
- Charline Picon et Pierre Le Coq (planche à voile RS:X),
- Jonathan Lobert (Finn),
- Jean-Baptiste Bernaz (Laser Standard),
- Mathilde de Kerangat (Laser Radial),
- l’équipage Sarah Steyaert & Aude Compan (49er FX),
- l’équipage Julien d’Ortoli & Noé Delpech (49er) ;
- l’équipage Billy Besson & Marie Riou (Nacra 17).

« Nous sommes heureux d’annoncer la sélection proposée aux Jeux Olympiques de Rio cet été de l’équipage Camille Lecointre & Hélène Defrance en 470 femmes ainsi que la sélection de l’équipage Sofian Bouvet & Jérémie Mion en 470 hommes. Sofian & Jérémie forment un tandem qui fonctionne aussi bien techniquement que tactiquement ; ils ont démontré qu’ils étaient capables de porter haut les couleurs de la France. Camille Lecointre & Hélène Defrance font, quant à elles, aujourd’hui partie des meilleures de leur discipline, comme en témoigne leur récent titre de Championnes du Monde glanée en Argentine. La totalité de la délégation française de voile olympique pour les Jeux de Rio est désormais connue et les quinze athlètes sélectionnés vont tout mettre en œuvre pour briller au Brésil. »


EN ROUTE POUR RIO

CAMILLE LECOINTRE, BARREUSE – 470 FEMMES

Camille Lecointre, âgée de 31 ans, licenciée au club de la Société des Régates de Brest, membre du Pôle France de Brest et membre de l’Armée des Champions, participera à ses deuxièmes Jeux Olympiques à Rio cet été, après ceux de Londres en 2012 où elle avait fini 4e avec sa coéquipière de l’époque Mathilde Géron. A 7 ans, Camille, qui découvre les joies de la navigation lors d’un stage de voile au Havre, comprend très vite que la voile sera sa passion. Toute sa famille déménage d’ailleurs à Brest pour qu’elle se lance dans le haut-niveau. Passionnée et déterminée, Camille a également la tête bien faite : en parallèle de sa carrière sportive, elle décroche un master en science chimique de l’environnement marin. Aussi à l’aise sur la vitesse que sur la tactique, Camille est une véritable compétitrice sur l’eau. Un an après les Jeux de Londres, en 2013, la Brestoise s’associe à Hélène Defrance, une de ses concurrentes lors de la précédente Olympiade. L’alchimie prend toute de suite, et les résultats sont là. L’équipage est en constante progression jusqu’à leur titre de Championnes du Monde acquis en Argentine il y a tout juste quelques jours. Pour Camille, disputer les Jeux à Rio n’est pas seulement un rêve, mais un objectif. Elle sera donc déterminée à aller chercher une médaille dans quelques mois sur le plan d’eau brésilien.

Camille Lecointre : « Cette sélection a une saveur différente de ma première sélection aux JO, car en 2012, rien n’était joué d’avance, alors que pour Rio il y avait moins de suspens pour l’équipage qui allait être sélectionné. Dès le départ, avec Hélène, nous nous sommes concentrées sur notre objectif Rio et pour tout mettre en œuvre pour que notre projet commun aboutisse sur la meilleure place aux Jeux. Je crois que nous avons débuté notre association au bon moment, cela nous a laissé du temps pour bien nous préparer et de ne pas faire les choses précipitamment. On sent un progrès constant, notre expérience individuelle y est pour quelque chose, on connait bien le bateau, mais je crois surtout que dans un équipage il y a des synergies qui se créent et qui font que cela fonctionne… c’est le sentiment que j’ai pour notre équipage. »

HELENE DEFRANCE, EQUIPIÈRE DE CAMILLE LECOINTRE – 470 FEMMES

Hélène Defrance, âgée de 29 ans, licenciée à l’ASPTT Marseille et membre du Pôle France de Marseille, participera à ses premiers Jeux Olympiques à Rio dans quelques mois. Attirée par la mer et la nature, Hélène part à seulement 12 ans naviguer une année sur un voilier dans le cadre d’un projet pédagogique et humanitaire : au-delà d’une expérience hors du commun, ce fut une révélation pour elle. De retour sur la terre ferme, Hélène s’installe dans le sud de la France et navigue en Laser et en habitable avant de se lancer en 470 avec Marie Menaldo puis Emmanuelle Rol. Diététicienne de profession, Hélène a adapté sa vie professionnelle à son projet sportif de haut niveau, un projet motivé par le rêve d’aller disputer les Jeux Olympiques et d’y décrocher une médaille. La Marseillaise d’adoption, qui navigue avec envie et passion, forme un tandem équilibré et qui fonctionne bien avec la Brestoise Camille Lecointre. Auréolées de leurs titres de Championnes du Monde 2016, elles seront de sérieuses candidates cet été à Rio.

Hélène Defrance : « Je ressens une satisfaction immense d’avoir réussi à décrocher le ticket pour les Jeux Olympiques ! C’est un véritable rêve qui se réalise ! Former un duo performant avec Camille va nous permettre de défendre avec force les couleurs de notre pays à Rio. Les JO sont un leitmotiv au quotidien, ils sont un vrai guide, c’est ce pour quoi nous nous battons chaque fois que nous montons sur l’eau. Je mesure les paliers franchis avant mon association avec Camille, mais également ceux que nous continuons de gravir ensemble. »

SOFIAN BOUVET, BARREUR – 470 HOMMES

Sofian Bouvet, âgé de 26 ans, licencié à la Société des Régates d’Antibes et membre du Pôle France de Marseille, participera à ses premiers Jeux Olympiques à Rio de Janeiro cet été. Repéré très tôt, l’Antibois dispute ses premiers Championnats d’Europe en Optimist à tout juste 13 ans. Depuis son plus jeune âge, la voile est un véritable moteur qui rythme sa vie. Après quelques années en 420, Sofian passe sur 470, support olympique et s’associe à Jérémie : une association qui fonctionne bien puisque les deux jeunes hommes font carton plein chez les Jeunes avec les titres de Champions du Monde et Champions d’Europe sur deux années consécutives. Mais Sofian a déjà un autre rêve, celui d’aller aux Jeux : un rêve d’enfant qui trotte dans sa tête et pour lequel il est prêt à tout donner. Sur le bateau, c’est lui le barreur mais c’est à deux qu’ils prennent les décisions. Ils forment un duo complice et efficace qui devrait jouer sa chance pour le podium à Rio.

Sofian Bouvet : « Je suis forcément très content de cette sélection, mais aussi soulagé car une olympiade c’est long, on passe par des moments de joie mais aussi de doute. Ces derniers temps, nous nous sommes concentrés sur ce que nous savions faire et cela a fonctionné sur ces Championnats du Monde. Cette médaille de bronze prouve que nous n’avons pas volé notre sélection. Notre collaboration avec les filles se passe vraiment super bien, nous allons continuer à nous entraîner ensemble. Personnellement, c’est un rêve d’enfant qui se réalise mais également un honneur de représenter la France ! Les six prochains mois vont nous permettre de peaufiner les détails, la technique mais aussi le mental pour être fin prêts sur les JO ! »

JEREMIE MION, EQUIPIER DE SOFIAN BOUVET – 470 HOMMES

Jérémie Mion, âgé de 26 ans, licencié à la Société des Régates du Havre et membre du Pôle France de Marseille, participera à ses premiers Jeux Olympiques à Rio dans quelques mois. Rien ne destinait un Parisien à faire de la voile, et pourtant ! Tirant ses premiers bords sur le lac de Cergy-Pontoise en Ile- de-France, Jérémie se partage entre Paris et Le Havre pour vivre sa passion. Lorsqu’il s’associe à Sofian Bouvet, les résultats sont très prometteurs et le poussent à se dépasser. Mais Jérémie n’en oublie pas pour autant ses études de kinésithérapie qu’il mène de front avec son parcours de sportif de haut-niveau. Toujours le sourire sur les pontons, Jérémie est un concurrent redoutable sur l’eau. Minutieux dans sa préparation, le Havrais ne laisse rien au hasard et c’est en conquérant qu’il se présentera dans quelques mois sur le plan d’eau brésilien pour aller chercher une médaille.

Jérémie Mion : « C’est absolument génial, je suis très heureux, je rêve d’aller aux Jeux depuis que je suis tout petit. Les dernières semaines ont été fortes en émotion, il y a une synergie positive avec l’équipe et les filles, cet esprit d’équipe est porteur de performance et c’est comme ça que je vois les Jeux ! Je veux profiter de ces moments de joie mais j’ai déjà hâte de passer à la suite, nous sommes à fond et les gens autour de nous aussi, cela donne de la confiance. Je suis vraiment honoré de représenter les couleurs de la France, c’est un symbole fort et nous donnerons tout pour aller chercher une médaille aux Jeux ! »



A la une