SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#Imoca #Ultim

Drheam Cup : Victoire à Roscoff pour Lalou Roucayrol, Karine Fauconnier, Etienne Carra et Yannick Bestaven

jeudi 18 août 2016Redaction SSS [Source RP]

C’est en vainqueur que Lalou Roucayrol sur le Multi 50 Arkema a coupé la ligne d’arrivée de la Drheam Cup à Roscoff. Lalou Roucayrol et son équipage, Karine Fauconnier, Etienne Carra et Yannick Bestaven, ont bouclé le parcours de 340 milles en 1 jour et 6h12’33" de course, malgré des conditions parfois difficiles grâce à leur persévérance et leur régularité.

Lalou est arrivé avec le soleil, le sourire au lèvres :

"Je suis super content ! Il y a eu entre 25 et 30 nœuds de vent, donc nous avons décidé d’être prudents afin d’éviter de casser. C’est assez compliqué d’avancer dans ces conditions mais nous avons fait un joli bord sous gennaker depuis Wolfrock, ça compense ! Il y avait beaucoup de trafic et nous sommes passés en plus au milieu des poseurs de câbles. C’était un peu nerveux cette nuit, on s’est fait pas mal secoué, le bateau sens dessus dessous. Nous nous connaissons et naviguons ensemble depuis longtemps avec Karine et Etienne, nous venons d’ailleurs de terminer la Québec St-Malo. Yannick vient de nous rejoindre et c’est une belle première pour lui ! Je crois que Roscoff nous porte chance. Je compte bien revenir l’année prochaine, c’est vraiment une chouette course."

De nombreux abandons

Concernant le reste de la flotte, de nombreux concurrents ont été contraints à l’abandon à cause des conditions météo ou de casses matérielles, sans aucun incident grave. L’équipage féminin sur l’Ultim Actual est rentré à la Trinité-sur-Mer, après avoir déposé à Brest Sigrid Longeau qui s’est blessée au doigt pendant la nuit. Elle a été prise en charge par la SNSM et se porte bien ce soir. Lionel Lemonchois sur Prince de Bretagne est arrivé prématurément à Roscoff à cause d’une grand voile déchirée. L’équipage de Jacques Pelletier sur Qualiconsult a lui aussi passé une nuit mouvementée. Après avoir démâté, ils ont rapatrié le Milon 41 au Guilvinec pour le sécuriser avant de rentrer à la Trinité-sur-Mer au moteur. Plusieurs équipages ont préféré anticiper la situation météo en Manche, tels que Art Immobilier Construction d’Oliver Leroux ou Papillon Activoile d’André Devaux.

Pour suivre la Drheam Cup

- Cartographie en ligne : http://yb.tl/drheam_cup


Voir en ligne : Info presse Drheam Cup / www.drheam-cup.com



A la une